Mes conseils manga – mes dernières découvertes

Mes conseils manga : mes dernières découvertes

Samedi, c’était petite virée à la boutique de BD de notre ville. Avec 3 accros aux mangas, on est ressortis avec un nombre assez conséquent de tomes !

Une toute petite partie de la bibliothèque de Schtroumpfette (et il y a double rangée !!)

Et comme avec Schtroumpfette nous avons les mêmes goûts, nous avons découvert une fois rentrés à la maison que nous avions l’une et l’autre choisi des histoires qui nous intéressaient grandement toutes les deux ! Petit tour d’horizon des dernières séries que nous avons commencées.

Spy X Family de Tatsuya Endo

L’histoire :

Twilight est un agent secret et pour l’amour de son métier il a renoncé à avoir une vie de famille. Mais pour sa prochaîne mission, il va avoir besoin de trouver une famille d’emprunt afin d’infiltrer une école très sélect et de pouvoir approcher sa cible. Il finit par recruter Anya, une petite fille télépathe, et Yor, une tueuse à gages. Mais bien sûr, aucun d’eux ne connait les spécificités des autres !

Mon avis :

J’ai tout simplement adoré ! C’est drôle juste ce qu’il faut, un peu barré, avec une histoire qui se suit avec plaisir. Les dessins sont bons, les personnages pas forcément très fouillés mais on comprend bien leur caractère dès le début, et la suite de l’histoire va certainement approfondir tout ça. L’univers est un peu dystopique puisque le récit prend place dans une Allemagne (ou un pays similaire, car il y a visiblement des tensions entre « l’Est » et « l’Ouest ») qui a un régime sans doute autoritaire. Je me demande comment cela va évoluer et si l’équilibre entre sérieux et humour sera bien conservé par la suite.

Le seul problème de cette série c’est qu’elle vient tout juste d’être publiée en France donc il n’y a pour le moment qu’un seul tome de paru (5 au Japon). Attendre la suite va être long !! Schtroumpfette est déjà dans les starting-blocks pour l’acheter dès qu’elle sortira.

Frère à louer de Ichiiro Hako

L’histoire :

Kanami a perdu ses parents. A la suite de ce drame, son frère affectueux est devenu violent et se désintéresse d’elle. Un jour où elle pleure dans un jardin public, un garçon inconnu lui propose de jouer le rôle de « grand frère » pour elle, et de s’occuper d’elle. Elle accepte à condition de le payer, afin de ne jamais oublier qu’il n’est pas réellement son frère.

Mon avis :

Cela semble un peu étrange comme histoire, mais ce n’est pas vraiment le cas car tout est raconté de manière simple et naturelle. Dans ce premier tome, les personnages se mettent en place et on découvre leurs sentiments par petites touches. C’est un peu doux amer, on se surprend à vraiment désirer que Kanami arrive à renouer le lien avec son « vrai » grand frère et que celui-ci redevienne comme avant.

Côté dessin, on est dans du shojo pur, pas forcément remarquable, plutôt épuré, mais de bonne facture. Cette série est finie et est assez courte (4 tomes).

The Ancient Magus Bride de Koré Yamazaki

L’histoire :

Chisé est une slay-vega, une jeune fille dotée de grands pouvoirs magiques. Elle a 15 ans et vient d’être vendue à un sorcier non-humain. Il veut faire d’elle sa disciple, puis sa femme quand son apprentissage sera terminé. Chisé va l’accompagner dans ses missions et apprendre petit à petit à apprivoiser son pouvoir.

Mon avis :

Je reste un peu dubitative sur ce titre. D’un coté, j’ai aimé l’univers un peu étrange. De l’autre j’ai trouvé ça un peu long et mon attention a dévié plusieurs fois (alors que dans le cas des mangas dont je t’ai parlé précédemment, je les ai lus d’une traite !) Schtroumpfette n’a pas plus apprécié que ça non plus.

Néanmoins, je suis assez curieuse de lire la suite et je pense au moins me procurer le 2ème tome pour savoir si oui ou non je poursuis la série qui comporte un nombre assez conséquent de tomes (12 en France pour le moment, c’est toujours en cours de parution au Japon).

Les enfants de la baleine de Abi Umeda

L’histoire :

Chakuro vit sur une petite île-vaisseau perdue au milieu d’une mer de sable. Il est « marqué » c’est à dire qu’il possède un pouvoir lui permettant d’user d’une sorte de magie. Mais ce pouvoir a une contrepartie : les marqués meurent jeunes, avant la trentaine. Les non-marqués qui sont dotés d’une vie beaucoup plus longue dirigent. Un jour, un vaisseau à la dérive est en vue et lui et d’autres marqués vont l’explorer. Ils rencontrent alors Lycos, une jeune fille qui n’a plus aucune émotion et qui semble connaître la violence et la guerre.

Mon avis :

Il a beaucoup de choses à assimiler dans ce premier tome. Le monde décrit est original et intrigant, on a vraiment envie de creuser et d’en savoir plus. On sent qu’il y a un très bon potentiel de développement de l’histoire. Je me demande quand même si elle ne va pas se perdre un peu avec le temps, justement car il y a beaucoup d’éléments et ça peut vite partir dans tous les sens… Et comme il y a 17 tomes en VO (15 en VF) et que la série n’est pas encore finie, c’est effectivement un risque.

Le dessin est très beau et soigné, avec plein de détails (c’est d’ailleurs en grande partie pour cela que Schtroumpfette a acheté ce manga).

Dernière heure de Yû

L’histoire :

Dans un Japon alternatif, une guerre est en cours de nos jours. Personne ne sait qui est l’ennemi ni ce qui se passe vraiment. Saku est un collégien qui rêve de devenir champion d’athlétisme. Il vit sur une île épargnée par les combats avec ses amis et pense que la guerre ne les concerne pas vraiment. Jusqu’au jour où on leur annonce que chaque semaine, l’un d’eux va partir au front. Tous sauf lui, et son amie d’enfance Miyako qui est amoureuse de lui.

Mon avis :

J’ai complètement accroché à cette histoire. Même si ça se passe avec des collégiens et que le dessin est plutôt mignon, le propos n’est pas mièvre et le propos manichéen. Ca donne envie de découvrir la suite et de savoir qui est l’adversaire qui est combattu, et comment le pays en est arrivé à envoyer des enfants se battre.

Ma seule crainte est la brièveté de cette série qui ne fait que 4 tomes. Est-ce que tout va bien être développé et expliqué ? Je vais vite le savoir car Schtroumpfette a déjà la suite !

* Toutes photos personnelles

—–

Si tu as des titres à me faire découvrir, je suis preneuse !!

9 commentaires sur “Mes conseils manga – mes dernières découvertes

  1. Les enfants de la baleine, je l’ai au CDI, j’ai eu un coup de coeur sur l’histoire et le dessin. Malheureusement (ou heureusement pour mes crédits) les élèves n’accrochent pas trop. Je vais peut être acheter la suite pour moi.

    J'aime

  2. Je ne connais pas du tout les mangas mais pour ne pas mourir bête j’aimerais bien essayer, tu en aurais un à conseiller pour commencer ? (pas trop long pour le premier)

    J'aime

    1. La question est très vaste !! Est-ce que tu préfèrerais quelque chose qui bouge ? Une histoire sombre ? Une histoire calme ? Plutôt romantique ? Ancré dans la vie réelle ou dans un monde fantastique ?

      Personnellement il y a toujours quelques œuvres que je recommande aux personnes qui ne sont pas habituées aux mangas :
      – Quartier lointain de Jiro Taniguchi car c’est court (2 tomes, en plus maintenant il y a une intégrale) car c’est assez proche au niveau de la sensibilité et des dessins de la BD francophone. L’histoire d’un quinquagénaire qui se retrouve dans la peau de l’ado qu’il était à 14 ans. Il redécouvre les choses avec ses yeux d’adulte, et se demande s’il va arriver à changer sa vie.
      – Bride Story dont les dessins sont magnifique et l’histoire originale : on suit la vie de plusieurs personnes dans l’Asie Centrale à la fin du 19ème siècle.
      – et j’aime beaucoup les mangas d’Ai YAzawa. Elle a un style particulier mais que j’aime beaucoup. Et plusieurs de ses mangas sont assez courts (Paradise Kiss ou Last Quarter).

      J'aime

      1. Alors en temps normal j’aime surtout ce qui bouge, les polars / thrillers ou le fantastique, les romans qui font réfléchir … il peut y avoir des histoires d’amour mais que ce ne soit pas le thème principale de l’oeuvre 🙂 (oui je suis compliquée)

        J'aime

        1. Dans ce cas, Ikigami me semble indiqué. Dans un monde dystopique, tous les enfants reçoivent un vaccin. Dans 1 vaccin sur 1000, une capsule mortelle est injectée également et se déclenchera à une date et une heure précise, entre les 18 et 24 ans de la personne. Cela a pour but d’enseigner à tous la valeur de la vie. 24h avant le déclenchement de la capsule, un fonctionnaire vient apprendre à la personne qu’elle va mourir. Les histoires sont très variées, indépendantes avec un fil conducteur (le personnage de Kengo, le fonctionnaire). C’est assez spécial mais vraiment bien, et assez court puisqu’il n’y a que 10 tomes.

          Et sinon en polar psychologique il y a également Monster, qui est excellent mais très long (24 ou 25 tomes). L’histoire d’un brillant médecin japonais qui sauve un enfant (plutôt qu’un homme politique) qui devient un criminel de grande envergure. Le médecin va décider de l’arrêter à tout prix, tout en étant lui même poursuivi par la police qui le crois coupable de meurtre. Avec en toile de fond le contexte de l’Allemagne juste avant et après la chute du mur de Berlin.

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s