Celle qui se sentait complète

Dès le départ, il avait été très clair pour mon mari et moi que nous n’aurions pas qu’un seul enfant si la nature nous le permettait. Il est fils unique, moi non, nous connaissons les avantages et inconvénients des deux situations. Quel était le bon nombre pour nous ? J’aime à penser que la vie a parlé pour nous.

Lire la suite Celle qui se sentait complète

La maternité et moi – Partie 1

Aujourd’hui, j’ai envie de retracer avec toi mon évolution sur ce sujet : la maternité. Il s’agit évidemment de mon expérience et de mes ressentis, je n’ai pas la prétention de faire de mon cas une généralité ! Mais je serai très intéressée de savoir si tu as eu les mêmes états d’âme que moi, et quel a été ton cheminement sur la question.

Lire la suite La maternité et moi – Partie 1

Mon premier trimestre de grossesse : entre nausées et confinement

Chaque grossesse est différente dit-on. Ayant eu beaucoup de nausées et de vomissements pendant 4 longs mois pour Number 1, j’avais un peu d’espoir pour celle-ci. Malgré tout, je ne me faisais pas d’illusions non plus. J’étais vraiment dans l’optique : qui vivra verra. Mais ça c’était avant la pandémie qui allait s’abattre sur la Terre !

Lire la suite Mon premier trimestre de grossesse : entre nausées et confinement

Faire le deuil de ma grossesse idéale

Si tu as suivi mes récits sur Dans Ma Tribu, tu sais que j’ai une phobie des aiguilles et du sang, et que je fuis tant que possible tout ce qui est trop médical. Qu’on s’entende bien : je ne remets absolument pas en cause les progrès scientifiques et le système médical qui permet de sauver des vies, et je serais très heureuse que tout cela existe si un jour ma vie est en danger.

Lire la suite Faire le deuil de ma grossesse idéale

Le quatrième trimestre de ma grossesse toute douce, du côté de mon corps

De la même façon que je t’ai raconté toutes ces petites choses qui ont égrené ma grossesse pour t’apporter un exemple de ce que cela pouvait donner, je viens aujourd’hui te parler de mes « symptômes d’après grossesse ». Car ceux-ci sont encore plus passés sous silence que leurs cousins je trouve : et oui, c’est bien connu, après la naissance, seule ta merveille existe, et toi… pfiout, on ne va pas parler de la jeune maman alors qu’on pourrait parler de ce petit chou, tout de même ? Et bien si.

Lire la suite Le quatrième trimestre de ma grossesse toute douce, du côté de mon corps