Celle qui se sentait complète

Dès le départ, il avait été très clair pour mon mari et moi que nous n’aurions pas qu’un seul enfant si la nature nous le permettait. Il est fils unique, moi non, nous connaissons les avantages et inconvénients des deux situations. Quel était le bon nombre pour nous ? J’aime à penser que la vie a parlé pour nous.

Lire la suite Celle qui se sentait complète

Le goût des asperges

Quand je pense à ça, au goût des asperges, à cette ambiance d’alors, c’est toujours douloureux. C’est la même chose pour la musique qui nous accompagnait au printemps et que je n’aime plus écouter. Tous ces petits détails qui ont gravé dans ma mémoire le juste avant du bonheur insouciant.

Lire la suite Le goût des asperges