Concours – la participation d’Anne

Concours – la participation d’Anne

On me dirait certainement que 2020 a commencé en 2019. A ce moment-là, une petite particule de malheur, hasard de la biologie, allait croissant, se répandant sans limites dans la froideur d’un espace déconfiné, semant la tristesse, surprenant son entourage, annonciatrice de sombres lendemains… Au départ pourtant, personne ne l’avait vue apparaître. Petit à petit, elle prit tant d’ampleur que les plans de nombreuses personnes la croisant de près ou de loin en furent chamboulés.

Il fallait à tout prix éviter la croissance de ce petit envahisseur ! Tout d’abord, cherchant à le côtoyer le moins longtemps possible, et pour ne pas se retrouver démuni face à lui, on commença toutes sortes de régimes à base de vitamines… Finies les prises de risques, à présent il valait mieux se mettre à l’exercice, même modéré, et au grand air !

Cependant, à mesure que ce minuscule organisme se propageait, vint le temps de l’isolement et de la distance, avec les gens que l’on aime comme avec d’illustres inconnus rencontrés au coin de la rue…

On souhaita ardemment freiner le phénomène, mais hélas ! ce fut sans succès. Il fallut bien se rendre à l’évidence : ce visiteur inopiné était parmi nous, il n’était plus un lointain étranger mais avait déjà conquis nos foyers… Son apparence même ne nous était plus obscure ou entourée de mystère ; son air girond et sa petite couronne n’avaient plus de secret pour nous.

A présent, toutes les conversations tournaient autour de lui, et il était certain qu’il n’allait en aucun cas se laisser dicter son comportement. Il tracerait son propre chemin sans même nous le demander d’abord.

Une seule option réaliste restait alors à envisager : on allait apprendre à vivre à ses côtés, sans pour autant céder à tous ses caprices… En dépit de toutes les difficultés à venir, et malgré les éventuelles divergences d’opinion à son sujet, il faudrait garder en tête qu’unis, nous pouvons tout.

D’ailleurs, après 2020, viendront 2021, puis 2022… Nul doute que nous sortirons grandis de cette année si mouvementée, même si pas forcément indemnes… Qui sait ce que l’avenir nous réserve ?

Mais si 2020 m’était contée, on me dirait aussi que 2020 a commencé en 2019 car à ce moment-là, une petite particule de bonheur, hasard de la biologie, allait déjà croissant, se répandant, dans les limites de la chaleur d’un espace confiné, graine de joie plantée dans le cœur de ses parents, surprenant son entourage, annonciatrice de lendemains lumineux. Au départ pourtant, personne ne la vit apparaître. Petit à petit, elle prit tant d’ampleur que les plans de nombreuses personnes la croisant de près ou de loin en furent chamboulés.

Il fallait à tout prix favoriser la croissance de ce petit envahisseur ! Tout d’abord, cherchant à le côtoyer le plus longtemps possible, et pour ne pas se retrouver démuni face à lui, on commença un régime sérieux à base de vitamines… Finies les prises de risques, à présent il valait mieux se mettre à l’exercice, même modéré, et au grand air !

Cependant, à mesure que ce minuscule organisme évoluait et prenait de l’ampleur, vint le temps du partage à l’entourage et du rapprochement, avec les gens que l’on aime comme avec d’illustres inconnus rencontrés au coin de la rue…

On souhaita ardemment encourager le phénomène, et heureusement, cela fut couronné de succès ! Il fallut bien se rendre à l’évidence : ce petit bébé tant attendu était parmi nous, il n’était plus un lointain étranger mais avait déjà conquis notre foyer… Son apparence même ne nous était plus obscure ou entourée de mystère ; son air girond et sa petite couronne de cheveux n’avaient plus aucun secret pour nous.

A présent, toutes les conversations tournaient autour de ce petit être. Il était certain qu’il n’allait en tout cas pas se laisser dicter son comportement. Il tracerait son propre chemin sans même nous le demander d’abord.

Une seule option réaliste resta alors à envisager : on allait apprendre doucement à vivre à ses côtés, sans pour autant céder à tous ses caprices… En dépit de toutes les difficultés à venir, et malgré les éventuelles divergences d’opinion à son sujet, il faudrait garder en tête qu’unis, nous pouvons tout.

D’ailleurs, après 2020, viendront 2021, puis 2022… Nul doute que nous sortirons grandis de cette année si mouvementée, même si pas forcément indemnes… Qui sait ce que l’avenir nous réserve ?

A toi ma petite fille, née cette année si particulière…

Crédit photo : PixNio

5 commentaires sur “Concours – la participation d’Anne

  1. Joli parallèle ! Moi aussi j’ai eu le bonheur d’accueillir une petite fille cette année… Un vrai rayon de soleil dans un contexte bien compliqué.
    Félicitations à toi et heureuse vie à ta petite puce !

    J'aime

    1. Merci à toi et surtout félicitations pour ta petite fille ! Heureusement que 2020 a aussi apporté son lot de belles surprises et de beaux événements! … Et vivement l’année prochaine (quand même) 😉 !

      J'aime

  2. Joli texte ! Notre fille est née fin novembre et effectivement l’annonce de ma grossesse puis de sa naissance a été un rayon de soleil pour nos familles et amis dans cette année morose. Et pour nous, un si beau chamboulement…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s