Maman et gameuse

Maman et gameuse

Apparemment, en France, il y a environ 36 millions d’adeptes des jeux vidéos (étude SELL 2020). La moyenne d’âge des joueurs est de 40 ans. On est loin de l’ado boutonneux qui s’enferme dans sa chambre pour jouer pendant des jours.

Et bien moi, mère de 3 enfants, l’un de mes loisirs favoris, c’est de jouer aux jeux vidéos. Bon, en fait, je ne suis pas une gameuse à proprement parler parce qu’en réalité, la plupart des jeux vidéos me lassent très vite et je n’ai pas de console de jeu.

Je joue sur mon PC, à l’un des jeux les plus vendus (n°8) de ces deux dernières décennies, un jeu sans fin : j’ai nommé Les Sims !

Crédit photo : Tatiana Syrikova

Je suis tombée dedans lors de la première mouture et je n’ai jamais décroché. Oh, il y a bien des périodes où je ne joue plus du tout, mais globalement, je suis restée fidèle à l’univers de ce jeu aux possibilités dont les limites sont celles de notre imagination.

Tu connais sans doute le concept du jeu, alors je ne vais pas épiloguer ici, mais quand mes filles me demandent ce que je fais sur mon ordinateur, je réponds que je fais comme elles, je joue aux Playmobils. Parce que finalement, les Sims, c’est créer des personnages, créer des maisons et des lieux de vie, raconter des histoires au gré de nos envies et s’amuser d’un monde qui peut être surprenant ou totalement contrôlé en fonction de notre façon de jouer (je suis plutôt dans le contrôle mais je laisse parfois le jeu me surprendre…)

Entre les enfants et le travail, je n’ai pas toujours le temps d’y jouer, mais je me dégage des petits moments rien qu’à moi pour retrouver mon univers de Sims. Je partage cette passion avec ma sœur alors c’est sympa aussi de se raconter ce qui se passe dans nos parties. On renforce notre complicité, et on prolonge nos jeux d’enfance à l’infini.

Mon moment Sims est aussi le moment où j’écoute des podcast (je coupe le son du jeu bien sûr) – je ne t’ai pas dit, mais j’aime bien faire plusieurs choses en même temps ! Donc, la détente procurée par le jeu me permet de me concentrer sur des podcasts de France Inter, France Culture, ou encore l’excellent Histoires de Darons que j’adore.

J’ai longtemps culpabilisé de jouer aux Sims – parce que c’est un jeu catégorisé pour « les petites filles », et ensuite quand j’ai eu des enfants, je me disais que ce n’était pas « bien » de jouer.

Mais j’en ai terminé avec cette culpabilité. Pourquoi culpabiliser alors que parallèlement à ce jeu, je suis investie dans mon travail, je fais ma part de tâches ménagères, je continue de lire, d’écrire, de papoter avec mes copines, je m’occupe de mes enfants. Nous faisons plein de choses ensemble ET je joue aux Sims. Elles ont compris que c’était mes moments de décompression, et cela les amuse de me poser des questions sur ce que je suis en train de faire. Je ne les pousse pas à y jouer, je les trouve bien trop jeunes pour ça, elles ont le temps.

Et finalement, autour de moi, j’entends pas mal de parents (des papas surtout, je dois bien admettre…) dire qu’ils jouent à la console. Les adolescents d’hier ont grandi et sont devenus parents, mais ils n’ont pas cessé de jouer. Le marché des jeux vidéos se porte à merveille. Alors je ne vois pas pourquoi je devrais culpabiliser de ne pas ressembler à la mère parfaite que j’avais en tête (tu sais, celle qui fait toujours passer ses enfants avant ses propres besoins, et qui le fait avec le sourire, et ne s’en plaint jamais…)

Je n’en suis pas au point d’écrire « Les Sims » sur mon CV dans la catégorie loisirs, et ce n’est pas quelque chose dont je parle spontanément. Un peu comme si j’étais restée bloquée à l’âge où l’on a peur que l’on se moque de nous à cause de nos goûts musicaux. Il me faut encore un peu travailler sur mon estime de moi-même pour mieux assumer ce que je suis, ce que j’aime, ce que je fais.

Parce qu’après tout, chacun fait ce qu’il veut de son temps libre, pourvu qu’il ne fasse de mal à personne !

Et toi, joues-tu aux jeux vidéos ? Est-ce que tu en parles autour de toi ? Ou as-tu un autre loisir caché ?

12 commentaires sur “Maman et gameuse

  1. En effet, je ne vois pas du tout pourquoi tu devrais te sentir coupable, c’est un loisir comme un autre en fait ! Ça me perturbe toujours un peu cette mauvaise image que les jeux videos peuvent avoir dans la société, c’est absurde, et y en a tellement de différents en plus, on dirait que les gens ont une espèce de cliché du gamer qui ne sort pas de chez lui (lui parce que dans le cliché c’est un mec), ne fait rien d’autre et joue à des trucs violents, mais c’est évidemment pas la réalité de tout le monde x)
    Sinon moi j’ai beaucoup joué aux sims plus jeune, mais j’ai arrêté quand c’est devenu en ligne et que je suis passée à Linux (c’est génial linux, mais les jeux vidéos existent rarement pour ce système…). Avec la naissance de ma fille j’ai arrêté le reste, par manque de temps (et dans mes loisirs, ma priorité est allée à la couture et à la lecture).

    Mais je ne désespère pas de rejouer quand elle sera plus grande (avec elle peut-être même !), on a encore notre PS4 (Spyro et Rayman <3), et ma vieille GameBoy (Pokémon <3), la 2e a déjà tenu au moins 15 ans, elles devraient encore marcher dans 5-6 ans (je suis une gameuse un peu datée haha) !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Oui, ce cliché du gamer qui ne sort pas a la vie dure, pourtant il y a tant de profils de joueurs et de joueuses différents !
      Tu arriveras sans doute à rejouer quand ta fille sera plus grande (j’ai eu une longue traversée du désert où je n’avais absolument pas le temps de jouer… et puis elles ont grandi !!)

      J'aime

  2. Le mois dernier j’ai ressorti la PS Vita de mon mari d’un carton, elle y était depuis 7 ans. A la base, je voulais voir si elle était encore en état pour la proposer bientôt à mon fils pour ses 8 ans. Et en fait je me suis prise au jeu, je me suis mis à un jeu de plateforme qui me plaisait graphiquement (Tearaway). Quand rien ne me tente à lire ou à la TV, je joue un peu après le dîner.
    J’ai de très bons souvenirs d’enfance avec mon grand-frère sur notre SuperNintendo, il me paraît naturel que mes enfants y jouent aussi à un moment.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire. Je n’ai eu qu’une seule console, il y a de ça très longtemps – et ma soeur n’a pas voulu que je la bazarde (collector etc.) Je garde aussi des supers souvenirs de parties avec ma soeur ou des copines. Je ne sais pas si je ferai entrer une console chez nous (mon mari n’est pas du tout jeux videos par contre…) Ton fils va adorer jouer avec toi, je pense !

      J'aime

  3. J’adore cet article 😁 surtout pour le couplet sur la culpabilité. Bon j’avoue que les jeux vidéo c’est pas du tout mais du tout mon truc, mais récemment j’ai ce même sentiment quand je m’accorde un moment pour flâner sur mon téléphone. Je fais plein de trucs, je gère bien la majeure partie de ma vie, alors m**** je mérite bien ces moments de détente improductive.

    J'aime

    1. Merci, et vive la déculpabilisation ! Oui, on fait déjà plein de trucs à 100 à l’heure alors bon, si on peut pas profiter de ce que le 21ème siècle a à nous offrir… 😀

      J'aime

  4. C’est très marrant parce que tu me redonnes envie de jouer aux Sims moi aussi ! Je trouve que tu as totalement le droit de t’accorder cette pause. Moi j’avoue j’ai clairement besoin de mes petits loisirs solos ! Ils varient en fonction des moments mais c’est souvent couture, lecture et jeux.
    Avec le confinement je joue beaucoup aux jeux de société en ligne seule ou avec mes potes. Comme ça j’ai un peu l’impression de partager des moments de convivialité. Moi je prends systématiquement deux heures entre midi et deux pour jouer, regarder une série ou coudre. Et franchement ça me sauve la vie ! Mais j’attends avec impatience que mes filles soient plus grandes pour que ces pauses soient moins culpabilisantes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Entre tous tes loisirs, tu auras du mal à caser les sims en plus ! J’avoue que je joue au détriment de la lecture ou de mes séries préférées parce qu’il n’y a pas assez de temps ! Mais ça reviendra !

      Aimé par 1 personne

  5. Je joue à toutes les générations de Pokémon depuis la première, sortie quand j’étais en 6ème. Il y en a 8 (générations) à présent. Ce jeu me suit, et continuera de me suivre ! Je connais bien le principe, j’ai les bases de la stratégie mais je n’ai jamais approfondi. Ce que j’aime, c’est me plonger dans cet univers qui ne me demande pas de réflexion (… tant qu’on ne se lance pas dans la stratégie !), c’est ma madeleine de Proust. Je n’ai pas vraiment de contact avec qui partager cette passion, mais ce n’est pas grave.
    Je joue sur console portable, dans les transports le plus souvent !

    Aimé par 1 personne

  6. C’est un de mes jeux vidéo préférés avec les final fantasy et cela me donne trop envie de rejouer !!! ^^
    Je ne bosse pas un mercredi sur deux et ce n’est pas pour passer plus de temps avec mes enfants vu que le petit est à la crèche et le grand à l’école et au foot jusqu’à 16h30 ! J’en profite joyeusement pour faire de la couture, regarder des dramas et aller chez le coiffeur (pas tous les 15 jours quand même) et pas du tout de culpabilité ! J’en ai besoin pour décompresser et me faire du bien.

    J'aime

    1. Je trouve ça génial que tu aies ce temps pour toi ! Parfois je me dis que je me prendrais bien un mercredi rien qu’à moi de temps en temps !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s