Les petits bonheurs de 2020

Les petits bonheurs de 2020

À l’heure de faire le bilan de l’année 2020, quand on entendait partout que cette année si pourrie arrivait à sa fin, j’avais commencé à rédiger un article avec l’envie de rassembler tous les beaux moments que j’avais vécus. Parce que, malgré le contexte épidémique et tout ce qui en découle, j’ai passé de beaux moments en 2020. Des moments forts. Et puis, je pense sincèrement que rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, mais fait d’une belle palette multicolore, et qu’il en va de même pour les années.

Bref, cet article était resté incomplet, car au moment de l’écrire il me restait à vivre le mois de décembre. Ensuite il est tombé dans l’oubli… et je viens de le retrouver ! Je te livre donc aujourd’hui mes petits bonheurs de 2020.

Pour beaucoup, cette année 2020 restera dans les annales comme une année bien pourrie. Au lieu de faire un énième article parlant de ce fichu coronavirus, j’avais envie de faire un point et de me souvenir de tous les moments joyeux et positifs de cette année. Parce que oui, il y en a eu. Et plein, même !

Janvier

Quand l’année commence, je ne le sais pas encore, mais deux minuscules cellules sont en train de se rencontrer au fin fond de mon utérus (enfin, en vrai, deux fois deux…). Et moi, en ce début d’année, je suis dans une attente joyeuse, un peu anxieuse, mais pleine de mystère. C’est quelques jours plus tard que le test de grossesse confirmera que la vie est en train de s’installer en moi.

Février

En Février nous avons pu prendre quelques jours en famille pour se faire un week-end prolongé au bord de la mer en Bretagne. C’est un peu devenu notre rendez-vous annuel : un coin de Bretagne en hiver. Bon, cette année nous avons eu froid et avons été pas mal mouillés par la bruine (car non, il ne pleut pas en Bretagne, il mouille, il bruine, il crachotte, mais il ne pleut que très rarement !). Nous avons quand même profité de l’horizon, mangé dans deux crêperies, regardé les vagues s’éclater sur les rochers, lutté contre le vent, acheté du bon cidre artisanal, et des kouign-amann et des biscuits et du caramel et du saumon fumé et des crêpes…

Mars

En Mars j’ai commencé le mois par une semaine de formation à Toulouse. Même si ce n’était pas facile d’être loin de ma famille, j’en ai quand même bien profité. J’ai même eu une accalmie dans les nausées et la fatigue. J’ai appris des choses, revu des stagiaires avec qui j’avais sympathisé. Et mangé dans un restaurant libanais, depuis le temps que j’en avais envie !

C’est aussi en cette fin d’hiver que j’ai eu ma première échographie. La fameuse échographie qui restera à jamais gravée dans nos mémoires, quand la sonde a révélé qu’il y avait deux bébés dans mon ventre.

Je me souviendrai aussi des sourires de Crapouillou et P’tit Matelot quand ils ont appris qu’ils allaient être grand frère. Deux fois en plus !

Avril

Personnellement, je n’ai pas mal vécu le confinement. Bien au contraire, j’ai plutôt apprécié cette parenthèse. J’ai pu me reposer, nous avons pas mal cuisiné. Nous avons profité du jardin, avec le beau printemps que nous avons eu.

J’ai envie de me souvenir particulièrement du repas de Pâques, que nous avons fêté tous les quatre pour la première fois. Du dessert avec du chocolat et des fraises.

Je me souviens de toutes ces fraises dont on s’est régalé. De mon anniversaire aussi, où pour une fois j’avais le temps de papoter au téléphone avec toutes ces personnes qui ont pensé à moi.

dessert
Crédit photo : photo personnelle. Tarte au chocolat avec ses fraises et son œuf – miam !

Mai

Au mois de mai je suis retournée une semaine au travail. Ma dernière avant bien longtemps. L’occasion de faire du tri, de finir quelques dossiers, d’organiser mon départ.

Le retour à l’école et chez la nounou se sont très bien passé et ont fait du bien à tout le monde.

Juin

Deux week-ends de suite nous avons fait une longue balade à vélo avec des amis sur le bord de la Loire. Ce sont des moments dont je me souviens avec joie et nostalgie. Malgré mon bidon qui commençait à prendre beaucoup de place, nous avons bien profité du beau temps, des beaux paysages, et des bons pique-niques !

Nous avons également fait une séance photo en famille. La toute première fois que l’on faisait ça. Et avec le photographe de notre mariage, que nous n’avions pas revu depuis. Je suis ravie du résultat, et nous avons passé un merveilleux moment !

Le dernier samedi d’école nous avons pu vivre un moment très sympa lors d’un repas organisé avec tous les enfants (et leurs parents, et frères et sœurs) de la classe de Crapouillou. Même la maitresse est venue, et elle avait eu le temps en deux semaines d’entrainer les enfants pour un chant et une danse !

Juillet

En juillet il y a eu nos vacances en camping. Nous avions adapté le rythme et les déplacements à mon état, mais ça ne nous a pas empêché de passer de très bons moments. La joie des enfants qui découvrent l’accrobranche et le canoé. Les baignades dans les lacs et les étangs. Les petites promenades en bord de rivière. La visite d’un château (dans lequel je suis restée enfermée !). La journée passée avec deux copines tribulettes et leurs familles. Et la vie de camping : les repas au grand air, les enfants qui vont chercher le pain tout seul à l’accueil le matin, le rythme plus cool, notre traditionnel paquet de M&M’s !

Août

En août je n’étais plus en état de faire grand-chose. Mais le spectre de la prématurité s’estompait de plus en plus et j’ai pu commencer à lâcher un peu prise. Mes rendez-vous de préparation à la naissance m’ont permis d’extérioriser toutes mes angoisses accumulées.

Les enfants étant en vacances chez papi-mamie pendant la semaine, nous avons pu profiter avec Mr Solex de soirées plus calmes et plus détendues. Vu mon état nous n’avons pas fait de folies, mais nous en avons quand même profité pour se faire un restau, une petite balade, etc.

Nous avons également continué les recherches pour une maison à acheter. Et nous avons préparé l’arrivée des bébés.

Septembre

Que de bouleversements en septembre !

Comment oublier la joie immense de P’tit Matelot qui, pour la première fois, allait pouvoir enfin aller à l’école ?! Quand, en ce premier jour, il a été prêt avant tout le monde et s’était installé dans l’escalier pour chanter ? Quand il a fièrement mis son sac sur le dos et posé pour la photo de rentrée ?

Et puis, bien sûr, il y a eu la naissance. Cette naissance qui s’est si bien passée ! Malgré toutes mes peurs, toutes mes angoisses, tous les risques, malgré le contexte sanitaire et la gémellité, cette naissance a su être magnifique et magique.

Je n’oublierais pas non plus cette première soirée à six, le jour de mon retour de la maternité. Épuisante, intense, usante, mais avec ce sentiment que notre famille était pleine entière.

C’est aussi en septembre que nous avons visité la maison qui fera de nous des propriétaires.

jumeaux
Crédit photo : photo personnelle. Arrivée de Cocoa et Prunelle dans notre famille.

Octobre

Ce mois d’automne a commencé par la signature du compromis pour l’achat de notre maison. C’était la première fois pour nous, et c’est à la fois un saut dans l’inconnu et une envie vieille de plus de 10 ans qui se concrétise enfin.

À la fin du mois, le petit bonheur a été de se promener en centre-ville avec Mr Solex (et les deux bébés) pendant que les deux grands étaient en vacances chez leurs grands-parents.

Novembre

Pour le mois de novembre, j’ai surtout envie de retenir qu’il n’a pas été aussi terrible que ce à quoi je m’attendais. J’appréhendais beaucoup cette période, qui est d’ordinairement difficile à passer pour moi qui ai un moral très météo-dépendant. Rajouté à ça la gestion de deux bébés et d’être enfermée à la maison, plus la fatigue, j’avais peur d’un cocktail explosif. Et finalement… il a fait plutôt beau ! Le soleil étant présent quasiment tous les jours, mon moral n’a pas tant souffert. Et puis, j’ai réussi à me replonger dans la lecture et lire mon premier livre depuis bien longtemps, ce qui m’a fait énormément plaisir !

Décembre

La joie des deux grands quand ils ont pu commencer le calendrier de l’Avent fabriqué par mon frère ! La frénésie et la magie de Noël, qu’on a réussi à faire vivre aux enfants, malgré les masques, malgré l’annulation du marché de Noël, malgré mon manque de disponibilité pour préparer et organiser des choses.

Et puis, l’année 2020 s’est terminée en beauté par une chance incroyable : nous avons pu passer 3 jours en Bretagne, au bord de la mer, tous les six. C’était pas gagné pourtant ! Dans la voiture pour rentrer chez nous après avoir fêté Noël avec ma famille, nous avions perdu l’espoir de trouver une location pour passer les derniers jours de décembre et célébrer la nouvelle année. Et le miracle de Noël a eu lieu. Grâce à une super Tribulette, notre bonne fée, nous nous sommes retrouvés quelques heures plus tard, tous les six, dans une maison Bretonne à cinq minutes de la mer, et en prime avec une cheminée dans laquelle nous avons pu faire griller des chamallow. Le bonheur absolu, condensé en trois jours. Contempler la mer, ramasser des cailloux, marcher sur les rochers, perdre son regard dans les flammes, manger des produits bretons, se retrouver uniquement tous les six, être dans une grande maison. C’était la « maison du bonheur, interdite aux râleurs » et c’était un moment merveilleux, ressourçant, apaisant, qui a clôturé cette année si particulière.

océan
Crédit photo : photo personnelle. Ce petit coin de paradis pour finir l’année en beauté !

Et toi, quels sont tes plus beaux moments de l’année passée ?

11 commentaires sur “Les petits bonheurs de 2020

  1. Merci pour ce joli article !! rien de tel pour commencer la journée du bon pied. Ca ressemble aussi au gratitude power que j’avais lu sur le blog il y a quelques mois, et que j’ai commencé à faire avec une copine… c’est chouette de s’arrêter sur les petits bonheurs plutôt que de focaliser sur ce qui est plus difficile… ca rend la vie plus légère !

    Belles journée à tous !

    ps: je viens de réaliser… ca fait bientôt 1 an que ce blog existe… ca passe à une de ces vitesses ! Bravo les filles (et merci !!) 🙂

    J'aime

    1. Oui, j’avais beaucoup aimé l’article sur le pouvoir de la gratitude aussi ! C’était d’ailleurs pas évident au tout début quand j’ai commencé à écrire cet article, j’avais envie de rajouter les choses difficiles qui s’étaient emmêlées aux évènements heureux !
      Et oui, un an pour le blog !! Nous non plus on n’a pas vu le temps passer ! Et rien n’est figé, on vous réserve plein de belles surprises pour cette deuxième année 😉

      J'aime

  2. C’est un article qui fait du bien ! Tu as effectivement eu une année bien remplie et avec plein de moments agréables ! Je me souviens très bien de la surprise de fin d’année lorsque tu as pu partir au débotté en Bretagne.

    Ici les bonheurs ont été très rares. Non pas qu’on ait été malheureux loin de là, mais j’ai l’impression d’avoir eu ma vie entre parenthèses à cause du Covid et que rien de vraiment joyeux émerge. J’ai quand même fêté mon anniversaire grâce à un week-end surprise juste avant le confinement, et nous avons bien sûr eu la joie de nous voir apparentés (et ça, ça illumine toute cette année !)

    J'aime

    1. Hé, ça fait quand même deux très jolies choses pour 2020 !! Je comprends cette impression de vie entre parenthèses, c’est un peu l’impression que j’ai eu aussi. Avec une certaine ambivalence d’ailleurs, un mélange d’espérance et de déception…

      J'aime

  3. cette année certes etait troublante mais a reussie à rassembler des moments forts des grandes réalisations solitaires, mais elle a été aussi un lieu de rencontre pour unir nos forces ensemble afin de vaincre la douleur, la peur et la honte.

    J'aime

  4. C’est vrai que cette année 2020 aura été éprouvante à bien des égards, mais elle aura aussi été émaillée de petits bonheurs et de belles rencontres. Pour moi, ç’aura été l’année d’une reconversion dans un métier qui me plait enfin.

    J'aime

    1. Et ça ça fait vraiment plaisir pour toi que tu ai enfin pu trouver un métier qui te corresponde et te plaise ! Et l’année 2021 s’annonce riche en nouveautés encore une fois pour ta famille 😉

      J'aime

    1. Merci ! Bah tu vois j’avais peur que cet article soit à peine lu et n’intéresse pas. Mais je me rend compte que vous êtes plusieurs à avoir apprécié de lire des choses positives ! A retenir 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s