La pluie

La pluie

C’est peut-être un cliché de fille introvertie mais j’ai développé un amour pour la pluie.

Alors que les gouttes d’eau tombées du ciel semblent toujours faire parler les autres avec grand désespoir, pour moi, la pluie n’est pas le temps le plus désagréable.

Évidemment, il n’y a rien de plaisant à se prendre une averse quand on n’a pas prévu le coup.

Quoique dans les films, les pluies imprévues servent toujours à rendre la scène plus intense, plus magique, plus romantique même. Mon petit cœur marshmallow avait fondu devant la fameuse scène du baiser de Spider-man sous la pluie (même si j’ai peu de peine à imaginer l’horreur que ça a dû être à la réaliser…)

On ne prend jamais le temps de s’embrasser sous la pluie comme dans les films. On a peut-être peur de tomber malade ou simplement l’idée d’être mouillés prend le dessus sur le romantisme.

Crédit Photo : Horacio30

J’aime marcher sous la pluie. J’aime ce moment où j’abdique parce que je n’ai pas de parapluie, ni de capuche. J’accepte d’être trempée et tout me semble sans importance. On n’est pas en sucre après tout. Je n’ai jamais fondu sous la pluie alors qu’au soleil, on peut cramer !

J’aime le moment où on se met à l’abri, pressés de se débarrasser de nos vêtements mouillés (l’idéal étant de se prendre une averse en rentrant chez soi bien sûr – l’odeur de chien mouillé peut disparaître plus rapidement !)

J’aime courir sous la pluie avec mes filles, le bonheur sous les gouttes de pluie. Je ne joue plus dans les flaques d’eau mais j’ai adoré les voir découvrir le pouvoir magique des éclaboussures.

J’aime encore mieux la pluie quand je suis à l’intérieur. La pluie sied parfaitement à mon caractère d’introvertie puisqu’elle me donne une bonne excuse pour ne pas aller gambader à l’extérieur.

J’aime regarder la pluie tomber, l’entendre s’abattre sur les carreaux, suivre ses ruissellements, voir le ciel assombri.

C’est l’occasion de se pelotonner dans un plaid, de se préparer un thé, de lire un bon bouquin, de rattraper les épisodes d’une série ou de lancer une playlist de musique triste ou nostalgique pour écrire.

J’aime particulièrement quand la pluie s’invite entre deux périodes de plein soleil, comme pour casser le rythme des pique-niques.

J’aime les grosses pluies qui durent peu de temps et font des flaques énormes, la pluie d’une journée chassée par le vent le soir, annonçant une belle journée pour le lendemain, les pluies qu’on entend la nuit et qui ont disparu le matin.

J’aime quand, après les éclairs et le tonnerre résonnant au loin, la pluie finit par arriver, salvatrice après une grosse chaleur.

Je suis moins fan de la « fausse pluie », le fameux crachin, où l’humidité bat des records et où on ne sait plus si on doit mettre sa capuche ou pas. Elle n’est pas très présente dans ma région alors je l’excuse lorsqu’elle arrive.

Je n’aime pas la pluie quand je conduis sur l’autoroute mais ça, c’est le cas de tout le monde.

J’aime voir les ruissellements de la pluie sur les vitres du train, lancé dans une course folle.

J’aime voir les gouttes de pluie rencontrer la masse d’eau de l’océan et recouvrir la plage d’une couleur grisâtre.

J’aime les pluies chaudes tropicales de la Martinique, si soudaines, allégeant l’atmosphère si lourde, ne laissant aucune trace de leur passage, absorbées par la terre assoiffée.

J’aime que la pluie maintienne une température ambiante agréable. Il ne gèlera pas s’il pleut, il ne fera pas trop chaud s’il pleut.

Je ne sais pas trop d’où me vient cet amour pour la pluie. Peut-être parce qu’ayant grandi en région parisienne, j’ai eu l’habitude de vivre avec elle. Je ne parle évidemment pas des pluies diluviennes, dévastatrices pour les populations : celles-ci, on pourrait bien s’en passer…

Je n’aime pas du tout la neige par contre, qui semble pourtant avoir les mêmes caractéristiques que la pluie. Mais pour moi, la neige, c’est agréable uniquement à la montagne. En plaine et en ville, il ne neige pas suffisamment pour que ce soit sympa.

En région parisienne, c’est même plutôt carrément vite l’enfer : les trains sont ralentis, le trafic routier est tellement dense qu’il ne peut pas supporter les ralentissements provoqués par la neige et quand on est piéton : on glisse. Et puis, il fait froid. Heureusement chez moi en Gironde, il ne neige quasiment jamais. Par contre il pleut ! J’ai bien choisi ma région !

Je n’aime pas non plus la chaleur. Peut-être que je l’aime même encore moins que la neige parce que je ne vois pas dans quelles conditions il peut être agréable de crever de chaud… Ah oui, si, quand on est à la plage ou au bord d’une piscine, parce qu’on peut se rafraîchir.

Non, décidément, je suis peut-être étrangement bizarre mais la pluie a ma préférence !

13 commentaires sur “La pluie

  1. Aaah je découvre enfin ton article sur la pluie !! Je ne suis pas déçue 😊
    Alors moi je n’aime pas trop la pluie, surtout parce que à vélo c’est loin d’être agréable : entre le pantalon trempé, les gouttes dans les yeux et la chaussée glissante, plus le temps supplémentaire qu’il faut pour se préparer à partir, le temps de mettre les vêtements de pluie.
    Mais c’est vrai aussi que de faire du vélo sous la pluie m’a appris à dédramatiser la pluie : comme tu dis nous ne sommes pas en Sucre, et il pleut rarement de grosses averses qui te trempent en un clin d’œil !
    J’aime bien entendre le bruit de la pluie, et l’odeur de la nature mouillée.
    Mais sinon je préfère mille fois plus le soleil timide du printemps ! Sentir ce soleil encore pas trop brulant sur ma peau.
    Et puis surtout, j’ai un moral météo dépendant, et sans soleil je déprime. Alors c’est aussi pour ça que j’aime quand je suis sur la côte : quand il pleut il ne pleut jamais toute la journée, il y a toujours un rayon de soleil pour éclairer ma journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, à vélo ce n’est vraiment pas agréable c’est certain ! Surtout si tu ne rentres pas chez toi, arriver trempée au boulot, c’est pas terrible !
      J’aime bien aussi le soleil du printemps bien sûr je n’aime pas QUE la pluie ! 😀
      Et moi aussi, l’absence de soleil peut me rendre morose, mais c’est plutôt les journées courtes l’hiver qui me perturbent plutôt que la météo.

      J'aime

  2. Moi j’adore la pluie quand je suis à l’intérieur (si possible avec un bon chocolat chaud). J’adore aussi l’odeur de la terre mouillée.
    Mais j’aime moins être sous la pluie, être trempée voir même frigorifiée car oui une petite pluie d’été peut nous rafraîchir et faire du bien mais quand il fait 5 degrés avec du vent, à part me sentir gelée la pluie ne m’apporte rien (surtout quand je suis à vélo).

    Pour le côté romantique, je te rejoins. Mon premier rendez-vous amoureux avec mon chéri ce fut sous la pluie. Et on osait pas/n’avait pas les moyens d’aller au resto, donc on a fini au mac do tous les deux (assis près de la vitre, à regarder la pluie couler). Ca n’a pas l’air comme ca mais pour moi mais ca reste un souvenir super romantique pour moi et mon mari !

    Sinon, je suis de celle qui adorent la neige qui rend l’hiver lumineux, qui ne mouille pas trop et qui permet de s’amuser comme des enfants ! J’aimerai qu’on en est chaque hiver !

    J'aime

    1. Oui, la pluie glacée, bof bof, mais par chez moi c’est pas vraiment ce genre de pluie !
      Ton premier rendez-vous avec ton amoureux est épique, j’adore !
      Quant à la neige, j’aime la regarder c’est vrai que ça rend l’hiver lumineux ! Mais j’avoue que là, je n’aime pas du tout être dedans (sauf quand c’est vraiment à la montagne et qu’on entend crisser nos pas c’est trop chouette !)

      J'aime

  3. Ce que j’aime dans la pluie c’est l’odeur de la terre après la pluie, le silence qui qui immédiatement l’averse puis la nature qui reprend ses droits et se remet à bruisser.

    J’aime la pluie en forêt, j’aime la pluie sous la tente, mais j’ai plus de mal avec la pluie en ville. Elle rend encore plus gris un horizon déjà gris.

    J'aime

  4. Chez moi, ce sont des pluies tropicales qui durent des jours, voire des mois comme cette année! Rien de folichon, on en a plutôt marre…et le plaid, le bouquin et la tisane avec 2 petits en bas âge…compliqué !!

    J'aime

    1. Et oui, elle n’est pas toujours providentielle cette pluie… C’est comme tout, il ne faut pas que ça dure trop longtemps pour qu’on puisse encore l’apprécier ! courage à toi !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s