Et découvrir ton visage…

Et découvrir ton visage

On a passé tant de mois à t’imaginer, avant même de savoir si tu étais une fille ou un garçon. Lorsque nous avons su que tu allais nous rejoindre, connaître ton visage n’était pas ma priorité. Mais nous étions quand même curieux, bien sûr.

Un après-midi, un mail arrive. C’est moi qui le reçois et je vois aussitôt qu’il s’agit de photos. Mais je suis au travail, loin de M. Chéridamour, et je tiens vraiment à ce qu’on voit notre petit ensemble pour la première fois. Je dois donc attendre. Ces 4 heures m’ont semblé interminables !! Dès que je suis rentrée, nous nous installons enfin face à l’écran. Et tu apparais.

Crédits photo : OmarMedinaFilms

Je n’ai pas pleuré en te voyant. Ton papa non plus. C’est étrange, nous te découvrons, nous rions un peu, mais il n’y a pas de grande révélation. Nous sommes heureux mais nous ne passons pas des heures à te regarder. Nous commentons un peu ta coupe de cheveux (il va falloir y remédier !!), tes vêtements. Nous nous demandons où les photos ont été prises. Il est déjà tard, c’est l’heure d’aller dormir : la famille attendra demain pour te rencontrer.

Le lendemain… ah si tu savais ! Autant la veille nous t’avons regardé de manière assez détachée, autant là… Ton papa et moi sommes d’accord : c’est le lendemain que nous avons pris une claque. Il a fallu une nuit pour digérer. Nous ne sommes efficaces au travail ni l’un ni l’autre : nous échangeons beaucoup de SMS et de mails. Je te regarde toutes les 10 minutes et je sais que ton papa a aussi passé beaucoup de temps à le faire. On a tellement envie de te câliner en te voyant !! Une bouille à bisous me diront certains. Je suis véritablement émue, et oui, maintenant j’ai envie de pleurer en te regardant. Notre fils. Notre petit garçon.

Tu es beau. En tant que maman, je m’attendais bien entendu à ce que tu sois beau à mes yeux. Mais je ne m’attendais pas à ce que tu sois aussi merveilleux. Je me sens si fière d’être ta maman, qu’il me soit permis de t’appeler « mon fils ». Je me suis sans doute ridiculisée à dégainer mon portable toutes les 5 minutes pour te montrer aux collègues. Je m’en moque.

Ton papa lui n’a pas perdu de temps pour envoyer à tout le monde tes photos.

Hier nous avons reçu les premières photos de notre mini-nous Made in Asie (modèle « Beau gosse »). Nous vous laissons le découvrir dans les photos 🙂

Nous avons eu un appel, un message de chacun. Tous sont heureux pour nous, tous te trouvent mignon, adorable. La plupart sont surpris que tu sois déjà si grand.

Crédits photo : stokpic

4 photos. Nous n’en connaissons pas la date. Quel âge as-tu sur chacune ? Tu paraîs si petit sur l’une d’elle, si grand sur une autre. Sur celle-ci, tu ne regardes pas la personne qui te prend en photo, on ne voit pas ton visage en entier. Tu as un air sérieux, perdu sur cette chaise rouge trop grande et ces vêtements qui le sont tout autant. Tu sembles si sage ! Ton papa me dit qu’il ne faut pas se fier aux photos, il est sûr qu’une fois à la maison tu feras les 400 coups !! Sur toutes, tu as un air perdu qui me serre le cœur. Un air pensif, presque triste, beaucoup nous en ont fait la remarque. Je compte les jours qui nous séparent et où on pourra amener un sourire sur tes lèvres.

Te voir a déclenché presque aussitôt une multitude de choses. Tu es devenu réel, concret. Nous qui traînions depuis des mois à chercher des meubles pour ta chambre, nous avons le soir même trouvé un lit, une commode. Nous avons aussi fait le point sur des années de tâtonnements concernant ton prénom. Un peu comme des parents qui se décident en voyant leur enfant qui vient de naître, nous écartons des prénoms qui nous plaisaient : cette petite moue ne va pas à un Basile ou un Ambroise. Mais ces jolis yeux noirs nous font revenir sur Adrien, ce prénom que nous avions pourtant écarté. Et pourquoi pas Victor ? Nous avons arrêté une courte liste de prénoms, un miracle après des mois à en discuter sans être d’accord ! Ton papa a commencé à penser au voyage, à ce qu’il allait t’apporter (tu as intérêt à aimer les Légos !!), lui qui jusqu’à présent ne voulait pas réfléchir plus loin que le jour présent, à cause de ce satané « tant qu’on n’est pas sûrs ». Il a imprimé une photo de toi, nous l’avons encadrée et posée dans ta chambre.

La nuit qui a suivi cette découverte j’ai rêvé de toi. Je t’ai fait rire, beaucoup. Et tu as pleuré, tu as eu peur. Alors je t’ai pris dans mes bras, je t’ai consolé et entouré d’une bulle d’amour. Ton papa a joué avec toi. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fait de rêve si réel et si apaisant. J’ai tellement hâte qu’il se réalise.

33 commentaires sur “Et découvrir ton visage…

    1. de rien ! J’ai trouvé si peu de témoignages détaillés au début de notre parcours que j’avais à cœur de laisser une trace pour les parents adoptifs, et pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’adoption !

      J'aime

  1. Oh lala, comme c est touchant. Et voilà, je pleure. Je suis si contente pour vous. Ca me rappelle aussi tant de souvenirs (il y a plusieurs bébés du bout du monde dans ma famille, et chez mes amis… dont un qui attend ses parents à l autre bout du globe, crise covid oblige.)
    Je suis si contente pour vous!!

    J'aime

    1. Merci beaucoup ! Malheureusement le Covid bloque énormément les voyages pour aller chercher les enfants, ça devient dramatique pour certaines familles en attente depuis plus d’une année 😦

      J'aime

  2. Et je pleure aussi d’émotion, 2 minutes avant d’aller chercher mon premier patient dans la salle d’attente 😭
    Je vous souhaite que cette dernière attente, celle avant de le rencontrer, ne soit pas trop longue, pour vous comme pour lui.
    Savez vous si de son côté, votre fils a des informations sur vous ? Que lui aussi, surtout s’il est grand, puisse vous imaginer, et imaginer aussi son départ pour la France ?
    Plein de douces pensées.

    J'aime

    1. Nous n’avons aucune information sur la manière dont sont préparés les enfants, cela paraît être dépendant de l’âge mais également de l’orphelinat où ils sont. Donc c’est un peu le mystère…

      J'aime

  3. Hé mais fallait un warning : attention cette lecture peut provoquer des larmes, à ne pas lire en douce au boulot 😀
    Hyper touchant, j’espère que vous allez pouvoir rencontrer votre petit garçon le plus rapidement possible

    J'aime

  4. Je suis tellement contente pour vous (et effectivement, j’ai pleuré moi aussi) !
    Cela doit être émouvant de découvrir le visage de ce petit garçon après l’avoir espéré si longtemps.
    J’espère que vous pourrez bientôt avoir une date pour la rencontre et pouvoir (encore plus) vous projeter dans un futur avec lui.

    J'aime

    1. Oui c’était un moment très fort. On en a bien profité car ce n’est pas sûr qu’on ait d’autres photos avant de partir le rejoindre, et il aura certainement tellement changé d’ici là !!

      J'aime

  5. Tes articles sont très souvent touchants, et toujours bien écrits…. mais celui là, c’est quelque chose ! Merci mille fois de partager tout ca avec nous… ca fait tellement plaisir de lire ces choses là et de te voir enfin parler de toi en tant que maman, avec des mots tels que « mon fils ». Les « ton papa » dans le texte sont également bouleversants… Comme toutes les lectrices, je croise fort les doigts pour que vous puissiez aller le chercher bientôt

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ce compliment !

      Je n’avais pas réalisé mais c’est vrai qu’avant de voir les photos, on savait qu’on allait être parents mais j’ai commencé à me sentir un peu maman en le voyant. Ça reste toujours un peu irréaliste et je sais que tant qu’il ne sera pas avec nous, je ne me sentirais cependant pas pleinement maman…

      J'aime

  6. Quel récit émouvant… Je n’imagine pas comme vous serez émus le jour de la rencontre, et nous par la suite en te lisant ! Vivement !
    Je t’envoie plein de bonnes ondes pour que ce jour arrive vite…

    J'aime

    1. Ça reste entre nous mais le jour J j’ai peur d’avoir des émotions trop fortes et de faire un malaise vagal. J’y suis sujette et c’est vraiment une énorme crainte…

      J'aime

      1. Je suis sûre que ça ira, notre corps est aussi de notre côté dans ce genre de situation, il te soutiendra à mon avis, il est au courant de l’importance de la situation ! J’avais moi même très peur de faire une migraine avec aura (voir article récent) lors d’un accouchement car elles sont déclanchées par la douleur pour moi mais en fait ça ne s’est jamais passé !

        Aimé par 1 personne

  7. J’ai mon bébé au sein et je déjeune de la main gauche parce qu’elle est du côté droit… Je râle un peu parce qu’elle ne me laisse jamais le temps de manger tranquille.
    Et puis je pleure en vous lisant.
    J’espère que vous aurez aussi très vite votre enfant dans les bras, même s’il vous fait patienter pour manger ou vous oblige à utiliser la mauvaise main 😅🥰

    J'aime

  8. Ton texte est comme toujours bouleversant de sincérité et d’amour… je suis en larmes et je n’ose pas sortir des toilettes du boulot! Votre aventure est devenue un peu la nôtre depuis si longtemps que nous attendons avec toi. Tu es déjà une maman merveilleuse.

    J'aime

  9. Très beau texte…
    Enfin ! Très heureuse pour toi, pour vous. J’espère que vous rencontrerez bientôt votre Loulou.
    Maman d’un Basile, c’est quoi la moue d’où petit garçon qui a ce prénom ? 🙂

    J'aime

    1. Visiblement pas celle de notre petit garçon 😀 Peut-être pas assez espiègle… J’ai pourtant insisté auprès de mon mari (je n’ai pas encore abandonné l’idée car je l’aime beaucoup !!) mais il me dit que définitivement ça ne lui va pas. Et que d’autres prénoms qu’on a en tête lui vont mieux (et je dois admettre avec regret qu’il a raison).

      J'aime

  10. Merci Merci de nous partager ton récit.
    A chacune de mes lectures j ai la larme à l œil.
    Tellement heureuse pour vous !!!
    J espere que vous pourrez vite le rencontrer.
    Et je te comprend tellement sur la révélation du prénom en voyant le visage. Pleins de bonne chose à votre belle famille

    J'aime

  11. En tant qu’adoptée ton texte m’a touchée d’une manière bien particulière. Que c’est beau de se sentir à ce point aimé et désiré dans les textes de ses parents.
    Je suis évidemment heureuse pour vous, mais aussi pour ce petit chou qui a une chance incroyable de vues rejoindre.

    J'aime

    1. J’espère qu’il ressentira tout l’amour qu’on a pour lui, et que ça compensera les erreurs qu’on fera ! Et comme je le dis toujours : ce n’est pas lui qui est chanceux (au contraire, il a perdu ses parents et a déjà traversé beaucoup d’épreuves) mais nous !

      J'aime

  12. Merci beaucoup pour ton partage ! je suis très émue en les lisant. Mon mari et moi nous sommes également en parcours d’adoption, on a eu notre agreement en octobre 🙂 et tes articles m’ont beaucoup aidé au depart à voir plus clair dans les étapes. Et relire tes articles quand l’attente devient dur, m’aide. Merci mille fois !
    Je croise les doigts que vous pouvez bientôt partir (ou peut être vous l’êtes déjà vue que l’article date de qq semaines…).

    J'aime

    1. Oh merci !! ♥️ Ça me fait plaisir de savoir que mes articles ont été utiles !

      Nous ne sommes malheureusement pas encore partis, et ça n’est toujours pas à  » ordre du jour 😢

      Bon courage pour votre attente. Vous avez un agrément pour un enfant de quel âge ?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s