Inktober 2020 : retour d’expérience

Inktober 2020 : retour d’expérience

Connais-tu Inktober, ce défi de dessin, qui a lieu tous les ans au mois d’octobre ? Le principe est simple : réaliser un dessin par jour, en noir et blanc, à partir d’une liste de mots-clés (les participants sont supposés aller au maximum jusqu’à la phase d’encrage du dessin). Il existe une liste officielle, mais certains artistes proposent d’autres versions à leur communauté.

Nous étions plusieurs chroniqueuses à relever le défi l’année dernière : Chaperon Rouge, Lys, Lola et Madame Parenthèses. Nous partageons donc notre expérience dans cet article, en espérant qu’il t’éclaire sur le sujet !

Pourquoi avoir participé à Inktober 2020 ?

Lola

L’arrivée de l’automne rime souvent chez moi avec morosité et démotivation, encore plus quand le Covid s’en mêle. Et si tu ajoutes une grosse remise en question au niveau professionnel, à l’automne 2020 je n’avais qu’une envie, me changer les idées avec de nouvelles activités. Bien qu’ayant déjà entendu parlé du challenge Inktober, je n’y avais jamais participé, par manque de temps et surtout car cela faisait bien longtemps que je n’avais pas dessiné. Mais en 2020 j’ai eu envie de me lancer pour toutes les raisons évoquées plus haut. Et en plus du challenge lui-même, je m’en suis ajouté un deuxième : celui de ne faire que des dessins en rapport avec le monde de Disney.

Lys

L’an dernier, quand certaines chroniqueuses ont parlé d’Inktober, je connaissais déjà le principe. J’avais déjà gribouillé quelques fois des dessins liés à l’un ou l’autre des thèmes. Mais je n’ai jamais eu le temps pour m’y mettre le mois complet, ou alors je ratais la date de début. Oups ! En 2020, j’étais en congé maternité, j’avais – pensais-je naïvement – plus de temps pour le faire. Sauf que, un bébé ça ne dort pas quand on veut, un nouveau-né allaité ça peut rester collé à soi… bref, finalement ce n’était pas si simple. Mais j’ai tenu le coup, quand je n’avais pas le temps, je laissais et je rattrapais mon retard les jours d’après. Quelque fois j’ai dessiné avec un bébé dans les bras. Spoiler alert : ce n’est pas facile. Néanmoins je suis contente d’avoir fini le challenge.

Crédit photo : Chaperon Rouge

Madame Parenthèses

J’avais entendu parler d’Inktober depuis deux ou trois ans, je crois. Je trouvais le défi sympa, mais je m’étais toujours dit que je n’avais pas le temps. En 2020, j’ai décidé d’arrêter de prendre cette excuse pour l’esquiver, et au contraire de saisir cette opportunité de dessiner un peu (merci les Youtubeuses Elise Francisse et Margaux de m’avoir motivée !!) ! Avec le confinement et le télétravail, je n’avais que rarement un carnet ou un cahier sous la main, et mes gribouillages quotidiens commençaient à me manquer.

Chaperon Rouge

J’ai entendu parler de Inktober pour la première fois il y a quelques années, en suivant sur les réseaux des dessinateurs de BD qui y participaient. Le concept m’intriguait, comme celui de “Mermay” d’ailleurs. Et puis, en 2020, peut-être parce que j’avais rejoint Instagram, j’ai eu envie de me fixer ce challenge moi aussi. Reprendre mes crayons et m’obliger à dessiner un peu chaque jour, chose que je n’avais plus faite depuis longtemps. Pour moi, Inktober, c’est vraiment du noir et blanc car lié à l’encre. Bon, dans le train, l’encre de Chine c’est pas méga pratique, je me suis contentée de mes feutres noirs aux pointes plus ou moins fines. J’ai téléchargé la liste officielle traduite en français, avec toutes les approximations et interprétations que ça comporte, et je me suis lancée.

Qu’est-ce que ça t’a apporté ?

Madame Parenthèses

J’ai pris beaucoup de plaisir à dessiner un peu chaque jour, avec un thème pour me guider ! Cela m’a permis de réfléchir à la façon dont je souhaitais représenter le sujet, en y intégrant des valeurs qui sont devenues chères à mes yeux. Je n’étais pas non plus exempte d’une certaine fierté quand j’ai réussi à boucler le challenge (en retard, certes, mais j’avais fini mes 31 dessins !).

Crédit photo : Madame Parenthèses

Chaperon Rouge

Chaque jour, je découvrais le mot, et je l’illustrais avec ce qu’il m’inspirait. Parfois, des scènes de mon quotidien, parfois des choses plus irréelles. Ça m’a permis de me remettre à l’anatomie etc. Vraiment, ça a été très bénéfique pour moi, tout en occupant mon temps de train quotidien (près de 2h). Je n’ai qu’un regret : mon carnet, de mauvaise qualité, n’était pas très agréable pour travailler et “repoussait” l’encre, donnant une texture non désirée et irrégulière à mes traits.

Lola

Je t’avoue que même si cela me plaisait beaucoup, je me suis malheureusement arrêté à la moitié du mois, car le fait de rechercher les modèles de dessin me prenait plus de temps que de dessiner. Oui parce que pour commencer, je préférais y aller doucement et recopier des dessins (généralement assez simples) plutôt que de devoir trouver l’inspiration au risque d’être frustrée de ne pas réussir à dessiner correctement. Et puis, dessiner tous les jours c’est quand même assez chronophage et je n’avais pas toujours le temps de terminer mes croquis. Malgré l’arrêt prématuré du challenge, j’ai énormément apprécié cette petite parenthèse durant laquelle je dessinais lors de ma pause de midi, le retour au travail n’était pas toujours des plus motivants ensuite !

Crédit photo : Lola

Lys

Ce challenge m’a permis de me remettre au dessin. Je ne me prenais plus le temps pour sortir mes crayons, mes stylos, mes carnets. Après le challenge je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de continuer.

Souhaites-tu réitérer l’expérience avec Inktober 2021 ?

Lys

Mais je compte bien retenter le challenge cette année. Je changerai juste la forme. L’an dernier j’ai voulu tout regrouper sur un seul dessin, j’aime beaucoup le résultat, mais j’ai du me brider quelques fois pour ne pas trop charger la feuille et laisser de la place pour les autres thèmes. Cette année j’espère donc réussir à tenir le rythme et à faire un dessin par feuille par jour.

Crédit photo: Lys

Chaperon Rouge

Cette année, je le referai. Peut-être que je lirai la liste en avance pour commencer à réfléchir aux sujets. J’aimerai bien prendre le temps d’y intégrer un peu d’aquarelle… En tous cas, il faut que je me trouve un nouveau carnet (zut alors ! ;-p) pour y participer confortablement !

Lola

Je ne pense pas le refaire cette année, principalement à cause des contraintes de temps mais aussi parce que n’étant plus en télétravail, j’aurais du mal à m’isoler au bureau pour dessiner.

Madame Parenthèses

Oh, comme j’aimerais recommencer ! Mais cette année, notre Petit Panda qui était bien au chaud dans mon ventre en octobre 2020, sera bien au chaud à gazouiller et vadrouiller dans notre appartement !! Alors je ne suis pas encore décidée, mais il y a quand même cette petite voix dans ma tête qui me rappelle que Monsieur Fernand insiste pour que je prenne du temps pour moi et pour faire ce qui me plaît… et Inktober, franchement, ça me plaît !

Est-ce que cet article t’a motivé ? N’hésite pas à suivre le compte Instagram de BribesDeVies dès aujourd’hui, il te permettra de suivre notre participation au challenge Inktober 2021 !

4 commentaires sur “Inktober 2020 : retour d’expérience

  1. C’est chouette comme projet, je connaissais mais je n’y ai jamais participé, par manque de temps (et quand on voit les chefs-d’œuvre de certains, ça rend self-conscious !). Par contre je suis allée voir les règles, et je ne savais pas qu’il y avait aussi une version annuelle, ça je tenterais plus volontiers.
    Par contre comme je fuis les réseaux sociaux, je ne vois pas où les exposer ‘:D

    J'aime

    1. Oui, j’ai vu qu’il existe maintenant des variations autour de ce défi, et c’est tant mieux !! 🙂

      Tu peux tout simplement les exposer chez toi, je pense, non ? Pour le plaisir de tes yeux, et éventuellement de tes proches 😀 De mon point de vue, ce n’est pas grave de ne pas publier ses dessins, ce qui compte, c’est de se faire plaisir en dessinant 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s