Les galères de dentition de ma fille

Les galères de dentition de ma fille

Au début, tout va bien…

PetitePerle n’a jamais été un bébé compliqué au moment de faire ses dents. J’avais anticipé en m’armant d’anneaux de dentitions, d’homéopathie, de gel calmant… Et puis finalement je n’ai jamais eu besoin de tout cela.

Elle n’a jamais fait de forte fièvre à cause des poussées dentaires. Elle était parfois légèrement ronchon avec les joues rouges ; mais rien de plus.

Je nous estime donc plutôt chanceuses à ce niveau-là.

… et après cela cafouille !

Été 2017, quelques jours avant ses deux ans, PetitePerle fait une violente chute. Sa bouche saigne à flots, ses lèvres se mettent à gonfler à une vitesse incroyable.

Mari Barbu retrousse sa lèvre supérieure et l’énorme hématome ne laisse pas apparaître les quatre incisives. Naïvement, je les cherche sur le sol, persuadées qu’elles se sont cassées, pendant que Mari Barbu raccroche avec notre médecin en chargeant PetitePerle dans la voiture. Il fonce chez le docteur qui lui donne rapidement le diagnostic : sous la violence du choc, les dents de PetitePerle sont rentrées en totalité dans la gencive. Son frein est également rompu, mais plus de peur que de mal. L’urgence étant d’éviter l’infection, PetitePerle doit arrêter subitement la tétine.

Le lendemain à la première heure, j’appelle en urgence mon dentiste qui doit vérifier qu’en remontant, les dents n’aient pas touché le bourgeon des dents définitives.

Et maintenant, il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre que les dents redescendent d’elles-mêmes. PetitePerle est donc abonnée aux compotes et aux glaces pour son plus grand bonheur…!

dents, mâchoire enfant, dents de lait
Crédits photo : woodypino

Premier couac

La première dent se présente environ trois semaines après l’acci-dent (ho ho ho). Elle est droite et semble être en bonne santé. La seconde dent, cependant, redescend mais tournée de moitié. Elle est complètement de travers. Les deux suivantes arrivent encore plus tard mais ne semblent pas atteintes non plus.

Pendant les deux ans qui suivent, PetitePerle se brosse les dents très régulièrement et prend soin de sa bouche. Mais depuis quelques mois, elle a de nombreux aphtes. Ils partent bien souvent d’eux-même et sont assez peu douloureux.

Cependant, ce que je pensais être un aphte attire mon attention. Il est situé sur la gencive où elle a eu son choc. Il est mou, d’une taille conséquente, et malgré les jours qui passent, semble bien installé. Il n’est pas douloureux mais je préfère tout de même demander l’avis de mon dentiste.

Verdict : ce n’est pas un aphte mais un abcès. Il faut savoir qu’ils sont souvent indolores chez les enfants (alors que particulièrement douloureux chez les adultes). Le dentiste fait une radio complète des dents, et les définitives ne sont pas très loin, elles commencent déjà à pousser la dent de lait. Pour résorber l’abcès, elle me propose de retirer la dent. PetitePerle est comme une folle : la petite souris va passer ! D’ailleurs quelques heures plus tard, l’abcès a déjà disparu.

J’avoue que ce n’est pas comme cela que j’imaginais la perte de sa première dent de lait mais après une petite anesthésie, la dent est retirée et le sourire de ma fille un peu plus vide !

Et ce n’est que le début …

Un second abcès quelques mois plus tard causera également le retrait d’une dent du bas.

PetitePerle a perdu deux autres dents mais « naturellement » cette fois-ci. À chaque dent qui commence à bouger, elle se plaint de la gêne occasionnée. Nous avons aussi pu constater avec le médecin que ses maux de tête étaient très probablement liés aux mouvements dentaires.

Nous attendons patiemment que sa dent tordue se décide à quitter sa bouche et notre puce aura certainement des soins particuliers car les dents définitives traumatisées ont un émail très fin.

Dans le doute et pour anticiper les éventuelles dépenses d’orthodontie, j’ai déclaré l’accident à mon assurance.

J’espère que les prochaines dents de lait tomberont d’elles-mêmes. En attendant, je soupçonne PetitePerle de faire exprès d’aller chez le dentiste car elle adore ! Qu’elle en profite, dans quelques années elle s’y rendra avec bien moins d’entrain !

5 commentaires sur “Les galères de dentition de ma fille

  1. Ouille, la pauvre ! J’avais déjà entendu qu’en cas de choc les dents de lait tendaient à faire ça, mais ça me fait mal rien que d’y penser :s Vous avez dû avoir peur !
    C’est chouette qu’elle aime aller chez le dentiste par contre, on n’entend pas ça souvent, j’ai aussi dû me faire arracher deux dents de lait et c’est pas un bon souvenir (mais c’est probablement dû au type de médecin des années 90, celui qui n’explique surtout pas ce qu’il fait à ces manants ignorants que sont les patients)(et encore, j’ai échappé à la génération précédente, celle qui pense en plus que les enfants ne sentent pas la douleur, mais ma mère a encore une peur bleue du dentiste alors qu’elle a 60 ans…).
    Je redoute quand même la première visite chez le dentiste, ma fille ne supporte pas qu’on lui touche la bouche et c’est la crise chaque soir quand je lui brosse les dents, je l’encourage donc à le faire elle-même, mais c’est tellement dur de voir si elle le fait assez bien !

    Aimé par 1 personne

  2. Ouhlala malheureusement bienvenue au club. Mon fils a fait une chute à deux ans chez son assistante maternelle (accident déclaré du coup). Incisives supérieures complètement rentrées dans la gencive. Bilan: on a enlevé une dent à 4 ans car elle était rongée de l’intérieur. Il a souvent aussi des aphtes proches de la deuxième dent. Je suis constamment sur le qui-vive pour détecter l’abcès qui signera l’arrachage de celle-ci. J’ai une peur bleue des dentistes et je ne suis jamais complètement détendue.
    Heureusement que sa pédodontiste est top ! Je te souhaite bon courage pour la suite.

    PS: ma fille de deux ans a elle une bactérie qui lui colore les dents en noir au niveau de la base. Rien de grave si ce n’est inesthétique. Un polissage pourra être envisagé dans les années à venir si trop de gêne. Ce n’est donc que le début des visites chez le dentiste pour nous 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Oh là là là le stress ! Oô
    Ici aussi ma Louvette est tombée (plusieurs fois…) sur les dents quand elle avait entre 2 et 4 ans. On a même failli aller voir un psychomotricien parce qu’on se demandait pourquoi elle ne mettait jamais les mains en avant quand elle tombait et tombait du coup systématiquement sur les dents. Qu’est-ce que ça saigne, et qu’est-ce que c’est stressant !
    Je ne savais pas que les dents de lait pouvaient carrément rentrer dans la gencive en cas de choc Oô
    En tout cas on a aussi eu droit à la dent retournée, et à la dent de lait arrachée chez le dentiste.
    Aujourd’hui elle a 7 ans, ses incisives sont tombées, les dents définitives ont poussé et tout va bien. Elle n’a pas les dents très droites et a suivi régulier chez le dentiste mais j’ai l’impression que tout ça est derrière nous.
    Ça alors, si tu veux que les soins dentaires consécutifs soient pris en charge il faut le déclarer à ton assurance ? je n’y aurais jamais pensé ! On vous l’a conseillé ?

    Aimé par 1 personne

  4. 😱 le stress, ici, je suis une parano sur les dents, heureusement, même si LutinCoquin a dévalisé une de ses dents, aucun ne m’a fait un coup pareil …
    Ici, c’est après que les choses se corsent … FeuFollet a perdu ses deux premières dents de lait et celles qui ont repoussées sont déjà de travers 😓, la dentiste nous a déjà prévenu qu’on pourrait commencer l’orthodontie d’ici deux ans 😱

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s