Amoureux comme au premier jour ?

Amoureux comme au premier jour ?

Certainement pas !

D’ailleurs, je n’aime pas cette expression. Je suis bien heureuse de n’être plus amoureuse de Mari Barbu comme au premier jour de notre relation.

Mais pourquoi donc ? N’ai-je plus ces petits papillons dans le ventre ? Disons que c’est plus compliqué que cela…

Crédit photo : Olessya

Des débuts tumultueux

Mari Barbu et moi sommes « un vieux couple ». Quinze ans désormais que nous sommes ensemble. Et je dois t’avouer que nos premiers moments n’étaient pas franchement idylliques.

Adolescents, il y avait un aspect qui nous rassemblait : le manque de confiance en nous. De cela en découlait le manque de confiance en l’autre. Tu l’auras facilement deviné : nous étions des jaloux maladifs.

Je devenais hystérique s’il ne répondait pas immédiatement au téléphone quand il était en soirée, et lui s’énervait de me voir peu vêtue pour aller au lycée.

Une fille s’approchant trop près de lui ? Je l’accusais sur le champ de tromperie ! Un garçon de ma classe qui m’envoie un texto ? Il m’accusait sur le champ de tromperie !

Notre première année de couple était rythmée par des phases amoureuses intenses et des périodes de prises de tête épuisantes. C’était les vraies montagnes russes, toujours dans les extrêmes. Lorsque ces moments devenaient trop fatigants pour moi, je quittais mon petit ami pour respirer et pour mieux nous retrouver plus tard. Bref, nous étions comme des aimants.

Avec le recul, je suis éprouvée à l’idée de repenser à cela. On s’aimait intensément. Peut-être trop et cela devenait étouffant.

Les années qui ont suivi, nous avons mutuellement gagné confiance l’un en l’autre et notre relation s’est très rapidement apaisée.

La maturité nous a assagis et nous avons considérablement gagné en respect mutuel. Notre relation était devenue vraiment belle.

Nous savons que l’un et l’autre avons chacun besoin de notre espace individuel, de notre moment de solitude. Et nous respectons cela.

Une relation sereine

Loin des tumultes du début de relation, je suis apaisée avec mon mari.

Alors dit de la sorte, on dirait que notre relation est platonique et plan plan. Évidemment, nous sommes moins fougueux qu’au départ. Même sexuellement, nous avons mûri dans le sens où on se connait mieux, on ose plus car on connait les limites de l’autre.

Désormais, ce sont des aspects moins futiles que le physique qui me font craquer chez lui. Je m’étonne à m’arrêter sur des détails qui me font fondre : sa façon de s’asseoir sur le canapé et de fixer avec intérêt un reportage, sa mine terriblement sexy quand il se concentre en travaillant ou ses moments de délire quand il s’amuse avec les enfants.

Alors évidemment, je repense souvent avec nostalgie à cette période de séduction avec l’être désiré. Ce moment où tu le cherches du regard dans les couloirs du lycée, où tu attends avec impatience son message qui te prouvera qu’il pense à toi, les premiers verres partagés dans un bar ou un restaurant…

Dans la course permanente du délirant « voiture-boulot-dodo » (oui parce qu’il n’y a pas de métro où j’habite – même pas de bus mais c’est un autre sujet…), on essaie de se trouver des moments rien qu’à deux pour se retrouver et profiter. C’est assez peu, tous les deux ans, on part en voyage pendant un week-end prolongé et dès qu’on peut dans l’été, on se prévoit des balades en moto.

Je sais que notre relation sera amenée à évoluer encore au fil du temps. Est-ce qu’on sera toujours ensemble dans cinq ou dix ans ? On verra !

3 commentaires sur “Amoureux comme au premier jour ?

  1. Amoureuse du même homme depuis 17 ans et 2 enfants plus tard, je confirme, notre amour a évolué avec nous. Ici jamais aucun problème de jalousie, mais plutôt une peur de faire du mal à l’autre si on voulait terminer leur histoire.
    Aujourd’hui aussi, notre relation est plus facile et j’aime beaucoup le couple que nous sommes devenus. Une chose qui m’aide beaucoup, c’est que nous voyagions beaucoup pour le boulot (avant le covid) et que nous avions toujours le même plaisir/la même attente de nous revoir. Une facon de s’assurer sans aucun doute que nous nous aimons toujours autant !

    J’aime

  2. Même si ce n’est plus comme au premier jour sur bien des aspects, j’ai toujours ces petits papillons dans le ventre par moment. Après presque 15 ans chez nous aussi je pense qu’on s’aime moins passionnément, mais plus profondément 🙂 Très belle continuation à tous les deux !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s