Quand on tombe de haut

Quand on tombe de haut

Dans mon dernier article sur le sujet (Quand il faut y retourner), je t’ai laissée sur mon attente du verdict. Nous étions alors en mars et… le « conarovirus », comme dit mon Lampion, n’en avait pas fini de nous en faire baver. L’Etat déclare trois semaines de vacances de Pâques, je m’en vais télétravailler chez mes parents, mes enfants sous le bras… et mon chéri bien loin de moi. Ma maman ne sait pas que nous sommes en essai, c’est son anniversaire une semaine après ma prise de sang, j’ai bon espoir qu’on fête une deuxième bonne nouvelle.

Fichu COVID !

Je me souviens de tout cela (ça fait 6 mois maintenant) d’une façon assez confuse. Les allers-retours au labo, j’empruntais la voiture de maman, et je me dépêchais de revenir à l’heure pour le boulot. Personne ne comprenait ce qui se passait, et mon frère qui était aussi là avec sa femme et ses enfants, me regardait d’un air suspicieux à chaque trajet.

Le suspens ne dure pas longtemps. Je suis à 14 jours post-ponction et le taux de Beta hcg qui apparaît sur le compte-rendu est ridicule. Je fais ma seconde prise de sang 48h plus tard, il est descendu, je n’ai plus d’espoir. L’hôpital me demandera tout de même de bien refaire un prélèvement une semaine après pour s’assurer que tout a disparu. C’est dingue. Ça s’est vaguement accroché et puis non. J’arrête la progestérone, mes règles arrivent. J’avais un rendez-vous pour faire le point quelques jours à peine après le jour du verdict mais, étant à 400 km de l’hôpital, j’ai dû changer de plan : j’ai eu beaucoup de mal à joindre les secrétaires et au bout de plusieurs jours d’acharnement, j’ai enfin quelqu’un au bout du fil. Je demande s’il est possible de faire cette consultation en visio parce que là, je ne pourrai pas être physiquement présente. On commence par me répondre que ça dépendra de comment est équipé le box du docteur ce jour-là (o_Ô) puis on me rappelle pour me dire que non, comme je n’ai pas le COVID, je ne peux pas bénéficier d’une téléconsultation (mais ENFIN ?! On est en pseudo confinement, comprenez qu’on s’adapte en ce moment, comme tout le monde, non ???). Bref, le rendez-vous est décalé et comme il aura lieu forcément un mercredi, ça fera prochaine dispo en septembre.

Crédit photo : Edward Jenner

Pardon ? En septembre ? Mais pourquoi ça doit forcément avoir lieu un mercredi ? « Parce que le docteur Ezki ne consulte que le mercredi. » Euh ok mais moi, mon docteur, c’est le docteur Zabeille ! « Oui, je vois ça, mais elle est en congé maternité… »

Je tempête tant et si bien qu’on finit par me donner un rendez-vous en juin. Allez, c’est mieux que septembre, je rends les armes et booke la date.

La douche froide

Je me féliciterai quelques jours après d’avoir tant insisté. Je reçois un MMS de Monsieur Loup, contenant un courrier de l’hôpital Royal avec le compte-rendu de ponction, que j’attendais impatiemment. Je l’appelle immédiatement, en larmes. « Tu as lu, avant de me l’envoyer ? » « Non, tu m’as dit que tu l’attendais, j’ai reçu, j’ai ouvert et j’ai pris la photo, j’ai pas regar… OH PUTAIN! » « C’est la catastrophe ».

Le bilan disait : 8 ovocytes ponctionnés. 6 matures, fécondés. 5 embryons obtenus. Transfert d’un embryon. Embryons non transférés : 4. Embryons vitrifiés : 0.

0. zéro. ZÉRO.

Tous, les quatre, qui étaient un peu en retard, s’étaient arrêtés. Il ne restait RIEN de cette FIV. Je t’avoue que je suis tombée de haut. Comment croire à ça, après les excellents résultats de la première ? Comment est-il seulement possible que tout passe comme ça du tout au rien ? Oui, je devais voir le docteur, il me fallait des explications…

Et je les ai eues. Deux mois plus tard donc, je me trouve devant le Docteur Ezki, une jeune brune assez froide. Elle n’est pas surprise du résultat mais comprend mon désarroi. « Ça arrive, vous savez, ça n’est pas une science exacte. » Oui, mais quand même ? C’est le même utérus qu’il y a six ans, comment est-il possible que les résultats soient si différents ? C’est quoi, ces échecs successifs, là ?

« Et bien, vous vieillissez madame. »

« Et d’ailleurs, redites-moi votre poids ? Bon, ça aussi, c’est un frein à la PMA. Donc, on reprend un protocole depuis le début. Cette fois, on met les dosages max, pour avoir plus de follicules, donc plus d’ovocytes, donc plus d’embryons et plus de chances de réussite. Dans l’intervalle, vous allez perdre du poids. Et faire un dosage de cholestérol. Et on va vérifier votre réserve ovarienne, aussi. Rendez-vous avec la sage-femme en août, d’ici là vous prenez la pilule, elle vous dira quand l’arrêter pour le traitement. Voici les ordonnances. »

Je suis ressortie de la consultation complétement sonnée. Je suis donc vieille et grosse, plus capable de faire des bébés. Retour sous pilule et les sautes d’humeur et baisses de libido qui vont avec malgré la microdosée. Mes résultats sanguins sont normaux, je perds cinq kilos histoire de dire, et je revois la sage-femme en août qui me confirme ce que je craignais : non, on n’a pas rattrapé notre retard, début du protocole mi-octobre. Et non, les papas n’assistent toujours pas au transfert.

Putain de COVID, et bon anniversaire à notre désir d’enfant numéro 3, qui soufflera alors sa deuxième bougie.

4 commentaires sur “Quand on tombe de haut

  1. OMG ce gygy c’est pas possible…. j’ai cru comprendre que ça s’était arrangé depuis et que les félicitations étaient de rigueur, on peut donc en rigoler maintenant mais sur le coup, ça doit piquer….

    J’aime

    1. Franchement j’étais pas au top après ce rendez-vous… Après elle a été moins violente et crispante que l’était notre premier gynéco, je ne l’ai vue qu’une fois, et elle m’a donné ttes les raisons qu’elle a trouvé… Mais c’était dur à encaisser ^^’

      J’aime

  2. Quelle peau de vache cette gynéco… 😱
    Je comprends ton désarroi pour le bilan d’embryons. Tu as bien fait de ne rien lâché, je suis ravie d’apprendre que votre patiente a été récompensée ! Félicitations et bonne année

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s