Mes indispensables pour un deuxieme bébé

Mes indispensables pour un deuxième bébé

Voilà, Bébé Baleineau va avoir 4 mois, et il est temps pour moi de revenir sur ces petites choses matérielles qui m’ont sauvé la vie avec deux enfants, en bas âge qui plus est.

On m’a beaucoup demandé, pendant ma grossesse, ce que je voulais pour ce nouveau bébé. Evidemment, Petit Chat venant d’avoir 3 ans, j’avais gardé toutes ses affaires, et hormis quelques vêtements plus masculins, je ne voyais pas trop quoi demander. J’avais fait tellement d’achats pour ma première grossesse, qui au final ne m’avaient jamais servi, que je ne voulais pas recommencer à charger la maison avec des choses inutiles. Et puis, à la réflexion, j’ai fini par craquer sur un peu de matériel de puériculture qui sont devenus des indispensables de mon quotidien.

Les écharpes de portage (et un bonus !)

Pour Petit Chat, je n’avais fait que peu de portage : nous n’en faisions globalement qu’en randonnée, et dans un porte bébé classique. Le reste du temps, n’ayant qu’elle à m’occuper, je la prenais directement dans mes bras et cela me convenait.

Pour Bébé Baleineau, deux problèmes se sont posés. Le premier est Petit Chat, qui demande beaucoup d’attention (ce qui est normal, d’autant plus quand on devient grande sœur), et a encore besoin d’aide pour des gestes du quotidien (aller aux toilettes, s’habiller…). Il fallait donc que j’ai les mains libres régulièrement pour l’aider. Le deuxième problème est que Bébé Baleineau est lui aussi très en demande d’attention. C’est un bébé qui ne supporte que peu d’être posé à plat dans son lit ou sur le tapis d’éveil, sauf pour les siestes, et qui est beaucoup plus rassuré lorsqu’il est collé à quelqu’un. Du coup, la solution a été de pratiquer beaucoup de portage, et ce dès le départ. Ainsi, les besoins de mes deux enfants étaient comblés.

Pour débuter, j’ai investi dans un Sling, très facile à mettre, à transporter, et agréable pour porter bébé. J’ai aussi acheté un Mei-Tai pour les balades plus longues. Les deux me permettent, contrairement au porte bébé de Petit Chat, d’assurer un portage physiologique tout en répartissant bien le poids de mon bébé sur mes épaules et mon dos. Pour moi qui ai couramment des problèmes de dos, c’est parfait.

Crédit photo : photo personnelle (première randonnée avec Bébé Baleineau, 3 semaines)

Petit bonus, comme nous sommes en hiver, j’ai investi dans un manteau de portage. Si ce n’est pas donné à l’achat, c’est très bien rentabilisé et hyper pratique. Nous avons pu partir plusieurs jours en vacances en plein mois de décembre, à faire des visites en extérieur, avec bébé bien au chaud dans son combo écharpe/manteau.

Le cosy/poussette

Pour Petit Chat, nous avions une énooooorme poussette trio, avec des grosses roues pour balader dans la campagne. Mais elle prenait tellement de place que nous avions fini par acheter un modèle tout petit dès que notre fille a été en âge de sortir du cosy. De plus, le cosy avait subi un choc, et il était inconcevable pour moi de remettre un nouveau bébé dedans.

Je savais donc qu’il me fallait investir dans un cosy neuf. Et je souhaitais vraiment pouvoir le mettre sur un châssis poussette pour sortir assez rapidement de la voiture sans devoir passer bébé en écharpe pour cinq minutes. Car oui, mon problème sur ce sujet, c’était que pendant tout mon congé maternité, j’allais devoir accompagner et aller chercher Petit Chat à l’école avec son frère dans la voiture. Et je n’avais pas très envie de passer un temps fou à sortir et remettre bébé dans la voiture.

Et là, miracle des réseaux, je vois passer dans la story d’une maman créatrice que je suis un cosy/poussette. Oui oui, un cosy avec la poussette directement intégrée dedans. Inutile de chercher 40 000 marques, à ma connaissance seule la marque DOONA fait cette petite merveille. C’est simple, je détache le cosy de la voiture, je le sors, j’appuie sur un bouton et les roues se déplient. Pouf ! Une poussette ! Sans avoir à sortir le châssis du coffre, l’ouvrir tant bien que mal, mettre le cosy dessus en visant bien les petits trous… Et au retour, rebelote, j’appuie sur le bouton, les roues se replient sous le cosy, et je mets ça directement dans la voiture. Une pure merveille !

Crédit photo : capture d’écran du site de DOONA

Alors évidemment, ça n’a pas que des avantages, puisque c’est forcément plus lourd (comptez 7kg sans le bébé dedans, contre 3-4kg pour un cosy classique), la hauteur de poussette est plus petite (un peu comme les yoyo), et on ne trouvera pas toutes les options des autres poussettes (pas d’amortisseurs ou de porte gobelet, c’est mi-ni-ma-lis-te). Mais pour l’utilité que j’en ai, c’est juste parfait. Elle ne me sert globalement que pour sortir et rentrer dans la voiture rapidement, et parfois faire les courses. Le reste du temps, on se balade en écharpe.

Le berceau cododo

Pour Petit Chat, nous avions eu deux phases. Une première avec un berceau classique que nous avions rapidement mis dans sa chambre (elle faisait trop de bruits de petite souris). De toute manière, avec ce berceau, si je devais m’en occuper, il fallait fatalement que je me lève pour l’attraper dedans, donc ça ne me changeait rien. Et puis à partir de ses trois mois, nous étions passés au lit au sol.

Pour Bébé Baleineau, j’avoue que je rêvais de pouvoir m’en occuper les premiers temps directement depuis mon lit. Le berceau cododo me paraissait donc indispensable, et il a bien servi puisqu’il s’est passé deux mois où je faisais absolument tout directement sans sortir de mon lit (préparation des biberons, le nourrir, le changer) et ça me permettait de fermer un peu l’œil entre deux repas. J’ai pu passer des nuits un peu plus sereines, sachant que j’allais devoir me lever le matin pour gérer sa sœur, et que je ne redormirai que peu dans la journée.

Et puis, comme sa sœur, la discrétion nocturne de Bébé Baleineau aura eu raison de notre patience puisqu’il a intégré sa chambre un peu avant ses trois mois. Mais toujours dans le berceau cododo (fermé bien sûr). Pourquoi pas de lit au sol pour lui me direz-vous ? Et bien tout simplement parce que Petit Chat n’a pas encore intégré que son frère n’est pas un poupon. Si on a le malheur de le laisser à sa hauteur, elle va avoir tendance à vouloir s’en occuper : quand il s’agit de lui remettre une tétine ça passe encore, mais quand la demoiselle décide qu’elle veut le porter, on voit tout de suite le danger que cela peut représenter.

Le berceau est donc parti pour nous servir encore quelques semaines, et pourquoi pas une nouvelle fois dans quelques années…

Et toi, quels ont été tes indispensables pour un deuxième (ou plus) bébé ?

11 commentaires sur “Mes indispensables pour un deuxieme bébé

  1. Marrant cette poussette/cosy! je ne savais pas que ça existait! Chez nous pour le deuxième le grand investissement a été la double poussette « jumeaux » (ages rapprochés..). On a aussi investit comme vous dans un vrai lit de cododo pour le deuxième mais ça n’a jamais fonctionné pour nous : c’était un bébé incroyablement bruyant et il n’aimait pas allaiter sur le coté donc du coup il se reveillait quand je le reposait (pas beaucoup d’avantages donc..). Je me suis cela dit posé une question au début de la mise en place : du coup si on allaite-couché-cododotte : on donne toujours le même sein la nuit non?! Au final vu qu’il ne voulait pas je n’ai pas pu mettre cette question en pratique 😀

    J’aime

    1. Je ne saurais dire, je n’ai allaité qu’une semaine, ensuite c’était bibi donc forcément en position semi assise dans mon lit. Par chance bébé ne se réveillait pas quand je le reposais. Mais moi ça me permettait de ne pas avoir à me lever 😉

      J’aime

  2. Déjà pour commencer félicitations ! Et très jolie photo, ça a l’air magnifique apr chez toi !
    J’ai 3 enfants à présent. 4ans, 3ans et 8mois. Je dirais que mes indispensables des le 2e bébé était effectivement moyen de protage (porte bébé physiologique ou écharpe) mais aussi poussette vite pliée/déployée. Donc on a investi dans 2 yoyo et une ribambelle de porte bébé et écharpe qu’on reparti dans nos voitures… sinon pour poser bébé il a fallu un parc. Je n’étais pas fan de base, mais il faut dire que quand on a des aînés pas très grands ça sauve bien de le savoir près de nous mais bien protégé. J’ai aussi investi dans un cododo. Sinon c’était renouvellement de la garde-robe pour du bleu comme on n’avait que du rose…

    J’aime

  3. Nos basiques ont été les mêmes pour bébé 2 que 1 : pas grand chose 😅
    On a gardé la même poussette trio toute simple cane – même si elle est devenue bien brinquebalante depuis.
    En fait on a tout gardé de bébé 1. On a juste investit dans un nouveau porte bébé physio car bébé 2 n’aime pas l’écharpe : elle ne supporte pas d’avoir les bras coincés.
    Nous n’avons pas ressorti le parc : le grand frère a 5 ans donc aucun souci de mettre bébé en danger .
    L’investissement était vraiment sur les vêtements car bébé 1 en septembre et bébé 2 en mai, rien ne correspondait !

    J’aime

    1. On a eu le même problème de vêtements, d’autant plus que bébé baleineau grandit très vite donc il fait la taille que faisait sa soeur en plein été, et on a du réinvestir tout un tas d’habits d’hiver, de gigoteuse et compagnie 😅

      J’aime

  4. Babyboy arrive dans 2 mois après sa grande soeur de 3 ans et demi.
    Au delà de la garde robe à renouveler intégralement, on a effectivement investi dans un lit cododo pour essayer de dormir un maximum, une écharpe de portage rapide à mettre car le même souci avec l’école va se poser et des escaliers pour accéder à l’entrée de l’école donc on oublie la poussette ou le cosy et aussi une armoire plus grande que celle que notre choupette qui est devenue trop petite très rapidement.
    On conserve le parc qui sécurise ce bébé tout neuf des futurs bras empressants de sa grande soeur, la poussette trio pour la rentabiliser et elle était top malgré la taille et le poids et quelques accessoires divers et variés.

    J’aime

    1. C’est marrant, vous êtes plusieurs à me parler de parc, et ici c’est la seule chose que je n’ai pas ressorti 😅 j’en avais un pour petit chat justement qu’on avait très peu utilisé, et au final je n’arrive pas à me le sortir pour bébé baleineau, je crois que j’aime trop les voir jouer ensemble sur le tapis d’éveil 😉 mais je veille au grain effectivement pour qu’elle ne l’attrape pas.

      J’aime

  5. Chez nous bébé 2 va arriver d’ici quelques semaines et je regarde pour investir également dans une écharpe de portage (on a déjà un porte bébé physiologique) et dans un cododo (mais pas encore réussi à convaincre le papa…).

    Pour notre aînée, le parc a servi à mettre les plantes vertes en sécurité, car elle avait un fort penchant pour la terre !

    J’aime

      1. Alors dans le genre conversion du parc, le nôtre était en bois, on a donc fini par le démonter pour sécuriser son lit de grande et qu’elle ne tombe pas. C’est pas mal car l’enfant peut sortir de son lit par les pieds et on peut accrocher doudous musicaux et autres jouets tout autour du bébé

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s