Bribes de bureau de vote – partie 1

Bribes de bureau de vote – partie 1

Travaillant dans une Mairie, pour chaque scrutin, on nous demande si nous souhaitons participer en tant qu’agent aux différentes journées de vote.

Ayant été à plusieurs reprises assesseur, c’est avec joie que, pour les présidentielles, je me suis portée candidate (Pour être agent hein ? Pas pour être Présidente de la République hihi).

Dans « Sous notre toit », j’avais expliqué comment se déroulait un scrutin côté assesseur, là je vais t’expliquer ce qu’il se passe quand nous sommes agents.

Assesseur ? Agent ? Quésako ?

Déjà, si tu ne connais pas, petit tour des différents rôles dans un bureau de vote :

  • Le Président du bureau de vote : souvent un élu de la commune (sachant que les élus ont l’obligation de tenir un bureau de vote – sauf s’il y a assez de monde bien entendu – sinon ils peuvent être considérés comme démissionnaires d’office). C’est très souvent lui derrière l’urne.
  • Les assesseurs : nommés par les candidats ou les partis politiques, ils sont à côté du Président du bureau de vote, contrôlent ta pièce d’identité et restent à côté du cahier d’émargement. Cela peut aussi être un citoyen, soit parce qu’il a été désigné d’office car il n’y avait pas assez de monde, soit parce qu’il s’est proposé auprès de la Mairie.
  • Un secrétaire : c’est un agent de la Mairie qui habite également la commune. Au même titre que le Président et les assesseurs titulaires (il peut y avoir des suppléants), il signe tous les papiers liés à la journée.

Ce sont les membres « stricts » du bureau de vote. Nous avons aussi les assesseurs suppléants dont l’un peut être vice-président, ainsi qu’un autre agent de la Mairie.

Il y a en général deux agents de la Mairie : un responsable de bureau de vote et un agent. Je t’expliquerai leur rôle dans la partie suivante. Le secrétaire peut être soit l’un, soit l’autre.

En d’autres termes, si le responsable de bureau de vote n’est pas habitant de la commune, il a la responsabilité du bureau mais ne signe rien. C’est assez étonnant mais c’est comme ça.

Il y a aussi les scrutateurs qui sont les électeurs qui reviennent le soir pour dépouiller. Si tu es disponible, fais le s’il te plait. Ca prend moins d’une heure et ça nous aide beaucoup ! Plus nous avons de tables (une table = 4 scrutateurs), plus le dépouillement va vite. [yeux de chat potté]

Le parcours d’un électeur

Petit rappel en amont sur ce qu’il se passe quand un citoyen va voter.

En tout premier, il passe par l’administration qui vérifie qu’il est dans le bon bureau de vote et qu’il a bien une pièce d’identité (pas forcément besoin que la pièce d’identité soit à jour tant que tu es reconnaissable). L’administration lui donne ensuite une enveloppe et lui indique qu’il doit prendre au moins deux bulletins.

Si la personne a une procuration, c’est ici que ça se passe aussi.

Si la personne n’a pas reçu sa carte d’électeur, il est possible également que l’administration regarde si la carte d’électeur est revenue en Mairie afin de lui donner sa carte le jour J.

L’électeur va dans l’isoloir pour voter puis va à la table des assesseurs, donne sa pièce d’identité, vote et signe le registre.

vote
Crédit photo : Wokandapix

La journée d’un agent dans un bureau de vote

Venons en enfin au point de cette chronique. Je vais parler pour les bureaux qui ferment à 20h. Dans les petites communes, les bureaux ferment à 18h. Globalement, sauf les toutes petites communes (moins de 3000 habitants – et encore, on peut peut être rétrécir à 2000 habitants – c’est comme ça que ça se passe – à Paris, c’est encore un peu différent)

7h : Le responsable de bureau de vote et l’agent arrivent pour tout mettre en place. Il faut mettre l’urne au bon endroit, le cahier d’émargement et le code électoral – entre autres – sur la table des assesseurs, mettre des stylos, compter les enveloppes, compter le nombre de cartes d’électeur, vérifier qu’il y a bien 2 procès-verbaux vierges, ouvrir les isoloirs, vérifier qu’il y a bien une poubelle par isoloir, etc.

7h50 : Le président du bureau de vote et les assesseurs arrivent (parfois, il est même 7h59 mais c’est un autre débat).

8h : Le président ouvre le bureau. Le responsable du bureau de vote note sur le PV l’heure d’ouverture du bureau de vote.

Le scrutin commence. Toutes les heures, en fonction du nombre d’enveloppes distribué, le responsable du bureau informe la Mairie du nombre de votant dans le bureau.

Régulièrement en cas de questions, on appelle le bureau centralisateur à la Mairie pour savoir où vote tel citoyen car on ne le trouve pas (nb : tu peux regarder sur service-public.fr – c’est ce que je faisais en direct pour ne pas embêter le bureau centralisateur mais parfois je ne trouvais pas), pourquoi telle personne dit avoir une procuration mais que nous ne l’avons pas dans les papiers, etc.

On demande aussi aux votants s’ils veulent bien être scrutateurs (parfois les assesseurs demandent aussi).

19h15/30 : Le temps s’accélère, le rush va bientôt commencer. On prépare les tables du dépouillement, on commence à ranger, on commencer à rédiger ce qu’on peut dans le PV.

19h45/50 : La majorité des scrutateurs est là. Je leur fais une mini-formation, un rappel pour certains, une découverte pour d’autres.

20h : Le président annonce que le scrutin est clos. On ouvre l’urne et là, le rush commence vraiment ! Il faut compter les enveloppes pour s’assurer qu’il y a autant d’enveloppes que de signatures dans le cahier d’émargement. Ensuite, il faut les répartir par centaines à donner aux scrutateurs qu’ils vont ensuite dépouiller.

Quand la première centaine est terminée par une des tables, le responsable de bureau prend les résultats et les envoie en Mairie.

A chaque centaine terminée, le responsable vérifie que les scrutateurs ont bien tous signé les feuilles de dépouillement, que les membres du bureau ont bien signé toutes les enveloppes de bulletin blanc ou nul, qu’ils ont bien noté sur l’enveloppe quel était le cas de nullité ou que c’était un bulletin blanc.

20h45/21h, le dépouillement est terminé. Il faut faire les comptes, s’assurer que le total corresponde bien au nombre d’enveloppes trouvé dans l’urne et au nombre de signatures dans le cahier d’émargement, rédiger les PV en oubliant aucune mention. Il faut faire signer tout ce qui doit l’être (cahier d’émargement, PV, liste des cartes d’électeur en retour, etc).

On doit mettre correctement tout ce qu’il faut dans l’urne, dans le bac à côté, dans l’enveloppe qui part en Préfecture et dans celle pour la Mairie.

Les membres du bureau rentrent chez eux mais le président et le responsable partent en Mairie pour tout rendre. Selon la rapidité du dépouillement et de la rédaction des PV, il est à peu près entre 21h30 et 22h30 (ça peut varier selon le nombre de votants, de table de scrutateurs, etc).

Là, le bureau centralisateur vérifie que tous les documents qui doivent rester en Mairie ou être envoyés en Préfecture sont présents et correctement signés. S’il manque une signature, on rappelle les membres du bureau n’ayant pas signé.

Ensuite, c’est TERMINE ! Enfin pour nous parce que les membres du bureau centralisateur restent encore pour tout envoyer en Préfecture et attendre l’appel de la Préfecture disant que tout est ok … ou pas. Il y a aussi les services techniques qui démontent tous les bureaux.

Pour information, le président de bureau de vote et les assesseurs ne sont pas payés. Il est d’usage qu’il y ait le petit déjeuner, un déjeuner et un diner (enfin un sandwich pour le diner) mais ils ne sont pas rémunérés. Les membres de l’administration en revanche, ont soit une rémunération, soit des journées de récupération. C’est eux qui choisissent.

Je pense n’avoir rien oublié de primordial. Si tu as des questions, c’est avec plaisir que j’y répondrai. La prochaine fois, je te raconterai des anecdotes de bureau de vote.

8 commentaires sur “Bribes de bureau de vote – partie 1

  1. En tant qu’élue, j’ai le plaisir d’être présidente de bureau de vote ^^
    Dans ma commune, le/la président(e) de bureau arrive à 7h30 avec es assesseurs car nous avons des machines à voter : vérification des scellés, des numéros des candidats, de l’imprimante, que l’urne électronique est vide. Cela prend un quart d’heure.
    A partir de 19h30 on commence à compter le cahier d’émargement.
    A 20 h le scrutin est clos, on ferme les portes du bureau de vote. On verrouille l’urne électronique ce qui enclenche le compte des votes. A 20h05 on a nous tickets de résultat ^^
    Le plus long c’est que le décompte du cahier d’émargement matche avec le nombre de votes électroniques. Et en amont, c’est de trouver des assesseurs en nombre suffisant (et ça c’est chaud, le RN n’a pas de réserve à fournir et les partis éliminés au 1er tour n’envoient personne).

    J’aime

  2. Bonjour ! C’est intéressant d’entrevoir l’envers du décor !
    Je voulais savoir comment était choisi les personnes à qui on proposait d’être scrutateur ? À la tête du client ? On me l a proposé une fois (j’ai dit oui,c’était intéressant et j’avoue que je me suis sentie « utile », ça m’a bien plu 😊)
    Mais on ne me l a plus proposé depuis… j’ai hésité à me proposer spontanément cette année mais j’ai pas osé , j’ai eu peur que ce soit bizarre que cela « ne se fasse pas » 🤷🏻‍♀️

    J’aime

    1. J’avoue que pour être scrutateur, il y a un peu à la tête du client. Certaines personnes, tu sais que la réponse sera non.
      Après, si c’est un moment où les membres du bureau sont un peu fatigués, sont un peu chargés, etc, ils oublient de demander.
      Mais si vous en avez envie, surtout proposez vous !! Ca nous facilite beaucoup le travail et c’est tellement agréable d’avoir quelqu’un qui se propose. On rame tellement pour avoir des gens qu’on savoure quand quelqu’un se propose (ce qui n’est pas rare non plus !).

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s