Tester l’aquarelle

Tester l’aquarelle

En novembre dernier, sur un coup de tête, j’ai commencé à peindre à l’aquarelle. Cela fait un an et je continue à pratiquer régulièrement.

Peindre car j’ai toujours aimé dessiner, je prenais d’ailleurs des cours enfant. Et je m’émerveillais devant les réalisations de personnes de mon entourage numérique (dont des bribelettes !) et d’Anne-Charlotte du site Happy Chantilly, que je suivais depuis l’époque de mon mariage.

A l’aquarelle car j’avais déjà du matériel et une amie m’avait offert quelques temps auparavant un magnifique set de couleurs artisanales que j’avais envie de tester.

Je me suis lancée grâce à l’atelier de Noël gratuit proposé par Happy Chantilly. Tu peux d’ailleurs découvrir celui de cette année qui est ouvert jusqu’au 27 novembre.

J’en profite pour te faire un petit article qui t’intéressera si tu as envie d’essayer. Je n’ai pas d’éléments de comparaison puisque je ne me suis pas lancée dans d’autres médias artistiques, mais selon moi l’aquarelle reste simple d’accès : le matériel nécessaire est assez réduit et on peut se faire plaisir tout de suite.

Images perso

Pourquoi je peins ?

Pourquoi je consacre du temps à produire de nouvelles peintures à la chaîne, qui ont recouvert les murs puis s’entassent dans les tiroirs ? Pourquoi ajouter une activité de plus dans un quotidien déjà bien rempli, rallongeant mes soirées et rognant un peu plus sur mon temps de sommeil ?

J’en ai besoin. De prendre du temps uniquement pour moi. L’aquarelle m’apporte la satisfaction de progresser dans un nouveau domaine et de mener plein de petits projets à bien. Ça me détend aussi. Pendant que je me concentre sur mon dessin et mes couleurs, je déconnecte et rentre dans ce que je décrirais comme un état de « flow ». Un peu comme lorsque je scrolle sur mon téléphone, mais en plus gratifiant 🙂

Ensuite, cela me permet de faire plaisir : une carte pour accompagner un autre présent ou dire merci, au revoir, je t’aime, je pense à toi… La qualité artistique n’est pas forcément hyper aboutie mais l’image et le texte sont personnalisés pour coller au mieux à la personne à qui je l’offre.

Il m’arrive aussi de partager cette activité avec mes enfants. On sélectionne quelques couleurs que je sors de la palette et ils s’appliquent à bien mouiller le pinceau puis l’essorer, prélever de la couleur, peindre n’importe quoi, rincer le pinceau et recommencer.

Les effets positifs inattendus : je progresse en botanique ! En effet, la nature est un sujet très prisé des aquarellistes. Je sais maintenant à quoi ressemble une agapanthe, l’oxalis ou la nigelle. Autre bonus sympathique : je vis davantage au rythme des saisons, inspirée par les autres aquarellistes. Ainsi, en automne, j’ai peint des paysages jaune-orangés, des feuilles mortes et des citrouilles pour Halloween, alors que cet été j’ai peint des plages par exemple. Et je découvre plein de nouveaux univers. Par exemple cette année, j’ai peint une maison de Baba Yaga et un tableau pour illustrer le wabi sabi. Je te laisse interroger Google si ça ne te parle pas 🙂

Le principal inconvénient : résister à l’offre pléthorique de couleurs magnifiques et autres accessoires de peinture proposés par plein de créateurs.trices plus talentueux les uns que les autres. Ah et avoir encore plus de photos sur mon téléphone à cause du syndrome « c’est joli ça, faudrait que j’essaie de le peindre ».

Mes petits conseils pour s’y mettre

Matériel de base :

  • De la peinture, quelques pinceaux et du papier !

Tu es bien avancée avec ça ? 🙂

La peinture, c’est le plus simple : une palette d’une douzaine de couleurs est un bon début, de qualité super-fine ou extra-fine (qualité professionnelle). Tu pourras créer de nombreuses nuances intermédiaires en les mélangeant ou les diluant. Tu peux faire les mélanges et dilutions dans le couvercle de ta palette ou mieux, sur une assiette blanche où la couleur s’étale mieux. Parmi les marques les plus connues : Sennelier, Winsor & Newton, Daniel Smith, Schmincke sont des valeurs sûres. Plus économiques, Van Gogh ou White nights sont de très bons choix.

Le choix du papier est un point très important pour la qualité du résultat de ton aquarelle et par extension ton plaisir à peindre 🙂 le papier spécial aquarelle est soit en cellulose soit en coton, soit un mélange des deux. Le papier cellulose est le plus économique, le papier coton est le plus qualitatif. Il permet de mieux fusionner les couleurs et de retravailler les couleurs à l’eau en évitant l’effet auréole au séchage. Tu trouveras plus d’explications dans les livres que je te recommande plus loin.

Il existe de nombreuses marques. La plus connue est Arches, je te recommande également la gamme 100% coton de Canson. Choisis du papier grain fin, c’est le plus simple pour débuter. Et n’hésite pas à acheter des feuilles grand format pour les découper en petits morceaux, c’est plus économique. J’aime beaucoup les carnets qui facilitent la conservation de tes aquarelles. Je note la date d’ouverture et de fin pour avoir un repère de ma progression. Il ne faut pas avoir peur de gâcher des pages de ton carnet, le but c’est d’apprendre et de s’amuser, pas de faire une expo.

Parmi les pinceaux, tu as des pinceaux en poils naturels et poils synthétiques. Réputés moins bons, je trouve pourtant les pinceaux synthétiques tout à fait satisfaisants. Tu trouveras toutes les tailles et formes de pinceaux. Un pinceau rond taille 4 est un bon compromis très polyvalent pour commencer. Je te recommande la gamme Neptune chez Princeton ou la gamme Outremer chez Léonard si tu veux acheter une marque française.  

Pour acheter ce matériel, tu pourras te diriger vers les magasins de beaux-arts (Cultura, Dalbé, le Géant des beaux-arts, Rougier&Plé…) ou Internet. Je te conseille le site aquarelle et pinceaux pour éviter notre ami Amazon. Tu y trouveras tous les produits que je t’ai recommandé.

  • Des livres pour t’aider à débuter

Il existe de nombreux livres très sympas pour apprendre les bases de l’aquarelle et surtout donner plein d’idées pour se lancer. Parmi ceux-là, j’apprécie particulièrement :

  • Peindre à l’aquarelle – Anne-Charlotte Joy (madame Happy chantilly, encore elle 🙂 (je ne suis pas sponsorisée, juste j’aime beaucoup son style et sa démarche) : les bases de l’aquarelle, livre très didactique pour se lancer et passer rapidement les difficultés des débuts.
  • Je peins à l’aquarelle – Dès 8 ans – Sarah Van Der Linden (Mirglis sur Instagram) : plein de petites idées très simples, accessibles aux enfants mais également idéales pour débuter.
  • Tout peindre à l’aquarelle – La faune et la flore – Anne-Claire Duval-Dumas (Saleanndre sur Instagram) : un style également très accessible pour des débutants, des idées joyeuses et colorées, très agréables à peindre sans prise de tête.
  • Fleurs et végétaux à l’aquarelle – Blanche Tristant (Leaubleue_ sur Instagram) : un livre référence pour apprendre à peindre les fleurs en suivant les indications de Blanche et ensuite créer ses propres compositions. Un livre que j’utilise très régulièrement.
  • Des tutos, plein de tutos !

Les réseaux sociaux sont une mine d’or pour les loisirs créatifs ! Instagram en tête, bien appuyé par Youtube où les tutoriels sont le plus souvent diffusés. En m’abonnant à mes premiers comptes dédiés à l’aquarelle, j’ai découvert une communauté très active et une flopée de comptes d’amateurs qui oublient régulièrement leurs oeuvres pour le plaisir. Visiblement, le confinement de 2020 a éveillé plein de nouvelles vocations^^

Tu trouveras plein de tutos gratuits sur les pages Instagram des artistes dont je t’ai recommandé les livres.

A ceux-là, tu peux ajouter un incontournable : la page tribulationsdemarie. Marie c’est un peu la patronne de l’aquarelle, elle propose régulièrement des cours gratuits, qui ouvrent ensuite vers des formations payantes. La qualité de ses tutos est incroyable, ce sont réellement des accélérateurs pour apprendre plein de nouvelles techniques.

Tu découvriras ensuite plein d’autres pages d’artistes talentueux et inspirés qui regorgent de tutos. Je te laisse sur quelques noms que j’adore : jenni_avec_un_i, evgenia_arts et o_aquarelles.

Quelques idées de premières aquarelles très simples

Pour finir, voici quelques propositions très simples pour te lancer.

  • un lavis avec plusieurs couleurs pour créer un ciel ou un soleil couchant. Une fois que c’est sec, dessine au feutre noir ou à la peinture noire : des silhouettes d’animaux, de personnages, d’arbres, de paysages…
aquarelles
  • des motifs identiques qui se touchent (lignes, ronds, coeurs, fleurs…) : ça va fusionner de façon complètement aléatoire, et ça va t’apprendre à doser ton eau
motifs à l'aquarelle
  • des feuillages : une fine ligne et tu traces des feuilles le long de cette ligne. Les variations (forme des feuilles, fusions, palette de couleurs…) sont infinies.
feuilles à l'aquarelle

Amuse toi bien !!

9 commentaires sur “Tester l’aquarelle

  1. Je sais pas pourquoi, mais je me suis demandé pourquoi tu expliquais pour quelle raison tu faisais de l’aquarelle en plus de ton quotidien bien rempli : c’est trop cool l’aquarelle et on a parfois plus besoin de décompresser que de dormir donc ça me paraissait une évidence x)
    Plus sérieusement, c’est super joli ce que tu fais ! J’ai une relation un peu… je ne sais pas, difficile, avec l’aquarelle : j’ai beaucoup dessiné par le passé, mais je n’ai fait que 4 aquarelles qui ont survécu à leur création (oui oui, précisément 4, 1 est chez un ami, 1 chez un ancien amoureux et 2 chez nous x)), parce que j’ai des attentes énormes sur le résultat et qu’évidemment, je ne les atteins que rarement !
    Du coup j’aime bien ta démarche sans pression, je devrais essayer de moins avoir d’exigences sur le résultat (ça me bloque terriblement, sans surprise…)

    J’aime

  2. Bonsoir !
    Je me retrouve un peu dans ce que tu dis. Non pas au travers de l’aquarelle, mais au travers du crochet.
    Je crochète, d’abord et avant tout pour m’occuper les doigts et l’esprit. Pour me changer les idées. Mes ouvrages – à l’exception de quelques-uns que j’ai offert ici ou là – s’entasse dans ma maison, un peu où je peux. ^^
    Finirais-je pas essayer de les vendre un jour ? même moi, je ne sais pas !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Pareil, je me pose la même question… En ferais-je commerce un jour ? Mais bon, j’ai encore un paquet de choses à apprendre, peindre c’est bien, il y a toute la suite à découvrir ! Bon crochet (j’adorerai apprendre…)

      J’aime

    2. Je fais aussi du crochet pour m’occuper, mais j’essaye généralement de crocheter quelque chose de précis pour une personne en particulier (genre les gilets et couvertures de bébé…).
      Mais j’aimerais crocheter plus, pas assez de temps, et pour le coup j’ai plus besoin de dormir 😅😅 Et si je crochète trop fatiguée je saute des mailles et je dois tout recommencer le lendemain 🙈
      Bravo pour l’aquarelle Mélinda ! Ça ne m’attire pas du tout, ce que vous faites est très joli !

      J’aime

  3. Je rêve de me mettre à l’aquarelle. J’ai acheté du matériel en 2018 je crois, et j’ai peint en tout et pour tout 4 aquarelles depuis. Mais tu m’as donné envie de me lancer dans la confection de cartes de voeux maison, je vais essayer de prévoir ça avec les enfants pendant l’avent.

    J’aime

    1. Super idée ! On a fait des cartes postales cet été avec les enfants : barbouillage d’un côté, petit mot de l’autre, les grands-parents étaient ravis. Tu me fais penser qu’on doit en faire pour les personnes âgées de notre village !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s