Quand Petit Viking apprend à faire du vélo

Quand Petit viking apprend à faire du vélo

Aujourd’hui, je viens te raconter comment Petit Viking a appris à faire du vélo « de grand ».

Pour ne rien te cacher, c’était une étape importante pour moi et j’avais hâte. Hâte de lui apprendre. Hâte de l’emmener sur les chemins, de le regarder, de l’encourager, de le voir progresser jour après jour pour finalement se lancer, d’abord chancelant puis de plus en plus confiant, sous mes cris enthousiastes.

(Comment ça je m’étais trop projetée ?)

Sauf que Petit Viking est monté sur son vélo tout neuf, a pédalé… and voilà !

 » Regarde Maman je sais faire du vélo.
Ha bah oui. Je vois ça oui. « 

Bon ce miracle ne s’est pas fait tout seul non plus et je te propose donc un petit retour en arrière !

Photo personnelle

Pour ses deux ans, mes parents lui ont offert une draisienne que nous avons pris avec nous en vacances. Après avoir marché à côté en la tenant par le guidon pendant plusieurs semaines, il a finalement réussi à apprivoiser la bête et quelques mois plus tard il fonçait à toute allure.

La draisienne ne l’a plus quitté ensuite et nous a d’ailleurs valu une belle blessure au menton lorsqu’il a décidé un beau jour de s’enfiler la descente du garage sans trop bien réfléchir (et sans trop bien freiner non plus). Résultat : un tour aux urgences la veille de sa première rentrée, quelques points de suture et une jolie cicatrice.

Petit Viking avait également un tricycle, qu’il a très peu utilisé, mais qui a néanmoins eu le mérite de lui apprendre à pédaler.

Pour ses 4 ans, mes parents (toujours eux 😉 ) lui ont offert un vélo de grand flambant neuf !

J’avais lu plusieurs articles (dont ceux de Mme Vélo) qui encourageaient la transition directe entre draisienne et vélo classique sans passer par la case « petites roulettes » et j’étais donc partie dans cette idée (en me disant qu’il serait toujours temps d’aller chez Décathlon en urgence si nécessaire… ).

Premier jour sur le vélo et nous voilà donc dans le parking souterrain (canicule oblige) où Petit Viking se lance tout seul et où je constate qu’il maîtrise parfaitement la ligne droite et le freinage. Il a, en revanche, des difficultés à se donner l’impulsion pour démarrer seul.

Quelques jours plus tard, nous allons faire une balade en forêt. Je continue à aider Petit Viking à démarrer jusqu’à ce que, sur un malentendu, il y arrive tout seul à la faveur d’une petite descente. Il se met ensuit dans une colère noire à chaque fois que je fais mine de m’approcher du vélo. Je m’assoie donc sur le bord du chemin et le regarde s’énerver et pleurer pendant 1/4 d’heure en tentant de démarrer tout seul.

Il y arrive une fois. Puis plus. Se ré-énerve. Y arrive une deuxième fois. Une troisième. Et hop c’est plié.

Il a donc fallu une demi-heure de parking et deux heures de balade en forêt pour que Petit Viking apprenne à faire du vélo.

Le lendemain j’ai chaussé mes baskets et nous sommes partis pour notre premier bike and run. Nous avons enchaîné 7km et j’étais au bout de ma vie mon fils m’a clairement mis la misère à base de : « Ça va maman ou tu veux que je t’attende ? ».

C’est depuis une activité que nous pratiquons régulièrement tous les deux et je ne vais pas tarder à ressortir également mon vélo pour des balades un peu plus longues !

Et toi ? Tes enfants savent faire du vélo ? Comment ont-ils appris ?

14 commentaires sur “Quand Petit Viking apprend à faire du vélo

  1. Oh là tu m’intéresses ! Draisienne ok, vélo à roulette ok mais freinage pas ok (ses mains sont un peu petites pour bien les atteindre), du coup pour ses 4 ans, elle a reçu une trotinette de grand (à 2 roues) avec un frein à la main comme un vélo.
    Question : quelle taille fait ton vicking ? Ma fille a du mal à atteindre 1 mètre (ah ! La génétique 😉 ) du coup j’ai l’impression qu’elle sera un peu bloquée par quelques centimètres manquants.
    Elle boude un peu la nouvelle trotinette à cause de l’équilibre à trouver.
    Qu’en penses-tu ? Où en était ton p’tit vicking dans l’apprentissage de l’équilibre, des freins etc. Et était-il motivé pour apprendre à faire du vélo ?
    Comme toi, j’ai hâte de pouvoir quitter la route pour les chemins de campagne mais j’ai peur de brûler quelques étapes.

    J'aime

    1. Hello Virg, ma fille a la même génétique que la tienne (94 cm à 4 ans). Elle fait du vélo avec roulettes depuis ses 3 ans (vélo Décathlon), et sans roulettes depuis quelques mois. On lui a enlevé les roulettes avec son accord. Elle a refait un peu de draisienne sur son vélo. Puis elle s’est lancée, en profitant aussi d’une petite descente. Elle a aussi un peu râlé 😁 mais s’est vite débrouillée. Le frein n’est toujours pas maîtrisé pour cause de main trop petite, donc pour l’instant on n’a pas encore tenté de grandes balades. Elle freine avec ses pieds. Mais ce week-end, je l’ai vu utiliser le frein d’une draisienne, c’est donc peut être pour bientôt ?

      J'aime

    2. Passion de draisienne pour notre garçon depuis ces 2 ans mais ouille ouille quand on a voulu attaquer le vélo… il ne savait pas pédaler et résultat : frustration monumentale de ne pas avancer alors qu’il s’éclate en draisienne. Dans ses conditions impossibles de ne pas laisser les roulettes … ca va de mieux en mieux mais il aura fallu presque 10 mois (à petite dose météo hivernale, petite sœurs sur draisienne et maman dépassée a courir entre chaque enfant sur son bolide, …) mais il pédale enfin correctement et régulièrement. Prochaine étape les roulettes à enlever mais on travaille plutôt le freinage avant et il garde régulièrement la draisienne pour l’équilibre ! 😉 pas toujours évident tout ça on verra pour la pitchounette ce que ca donnera …

      J'aime

    3. Merci pour ton commentaire : )

      Oui il savait déjà freiné, il m’a expliqué qu’ils avaient, à l’école, des draisiennes (ou des tricycles) avec des freins. Niveau taille il n’est pas très grand non plus et il était d’ailleurs entre deux modèles chez Décathlon : le petit modèle n’aurait pas duré longtemps et le modèle au-dessus, il lui manquait quelques centimètres ce qui ne favorisait pas l’équilibre. En plus je trouvais les vélos assez lourds. J’ai finalement opté pour un modèle plus léger et avec la selle et le guidon au minimum il était confortablement installé. Et côté équilibre avec la draisienne il était au top !

      Courage à ta louloute, avec les beaux jours et quelques centimètres en plus cela va vite venir ; )

      J'aime

  2. Ici elle n’a jamais trop accroché à la draisienne elle sait en faire mais sans plus (elle préfère de loin sa trottinette), mais quand les copines sont passées au vélo de grande, elle voulait faire pareil ! On a essayé sans petites roues mais on a vite abandonné car c’était trop dur pour tout le monde, il faut dire qu’elle ne savait pas du tout pédaler et elle n’a même pas encore 3 ans et demi ça ne doit pas aider… Du coup on a revu nos objectifs à la baisse et on lui ai mis des petites roues 😉 . Elle est devenue assez vite autonome ce qui fait sa fierté, et nos dos s’en portent mieux !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire. Oui je pense que si l’équilibre est encore incertain et que le pédalage n’est pas au point les petites roulettes sont très utiles pour qu’ils prennent du plaisir et ne se découragent pas (et nous non plus d’ailleurs ;))

      J'aime

  3. Ici on a commencé par la trottinette qu’il maitrisait très bien, beaucoup plus tôt que son frère. Et puis il a commencé à beaucoup s’intéresser au vélo de son frère et à la draisienne d’une copine de crèche. A noël on lui en a pris une et j’ai été vraiment impressionnée de son équilibre et de son assurance. Il est clairement plus à l’aise que son frère au même âge qui pourtant avait un très bon niveau. Je pense qu’on va zapper les petites roues. ^^

    J'aime

  4. Ici j’avais lu les posts de mme Velo et il a donc eu une draisienne à 2 ans. En quelques semaines il maîtrisait super bien. Pour ses 3 ans il a eu un vélo. On n’a jamais mis les roulettes. En 30 minutes il avait compris le truc et c’était parti! On était bluffé.

    J'aime

  5. Grand fan de draisienne de notre côté, on a acheté le vélo pour l’été de ses 3 ans: je lui ai appris à pédaler en sur-elevant l’arrière du vélo qui comme ça ne bougeait pas. Dès qu’il a été a l’aise avec le mouvement, hop direct sur le vélo et en 1/2h c’était plié. Il a mis un ou 2 jours pour réussir à se lancer tout seul.
    Maintenant à 4 ans et demi on prend plaisir à faire des promenades ensemble le week end tous a vélo ( Merci Mme Vélo pour les conseils de son article!)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s