Chère future maman

Chère future maman

Ma c…

Tu vas être maman, et cette nouvelle me réjouit profondément. Pour toi d’abord : tu as toujours été la plus maternelle de nous toutes et ce bonheur t’es enfin offert. Pour moi ensuite, car j’ai eu la sensation que les vieilles amitiés, celles qu’on a vécues intensément en tête à tête, ont du mal à surmonter le cap de la maternité. J’ai hâte de partager cette aventure à tes côtés. Pour mes enfants enfin : ils vont adorer avoir un nouveau compagnon de jeu.

Il y a tant de choses que j’aimerais te dire.

Tu sais, j’ai expérimenté énormément de « trucs » en ayant un, puis deux enfants. J’ai testé, je me suis trompée, j’ai trouvé des solutions miracle, je n’ai rien compris, j’ai lâché prise. Je n’ai (presque) plus peur de faire des bêtises. J’ai pleuré, pesté, râlé, couiné, crié. J’ai été trop fière de moi à chaque fois que j’ai réussi à régler un souci !

Maintenant, je sais tout plein de choses, qui ne vont plus me servir.

J’aimerais te dire de ne pas te perdre dans le catalogue de la puériculture. Tel lit est suffisant, telle chaise haute est parfaitement évolutive. Mais regarde moi ce lit parapluie trop facile à replier et qui prend peu de place ! Le bain libre, c’est le top, pas besoin d’une baignoire alambiquée. Ta super poussette 4*4, elle te sortira par les yeux à force de la plier-déplier, tiens je te donne la mienne. Ton siège auto, il est bien, mais sais-tu que Sécurange recommande plutôt ce modèle-là ? Dos à la route le plus longtemps, oui oui. Ah et tu voudrais un porte-bébé ? Alors c’est top, mais physiologique et pas avant tel âge, c’est important ! La poubelle à couches, le mélangeur-chauffeur de biberon, le mini cuiseur vapeur/mixeur… Tu peux faire sans. Ah et tu veux tester les couches lavables ? Je t’ai parlé des produits pour la toilette ?

Fais attention avant l’accouchement, fais attention après l’accouchement. Prends soin de toi, ne t’oublie pas. Choie ton corps. Il vient de passer 9 mois à fabriquer un petit être, il a besoin de récupérer et de tout remettre en place. Tu n’as rien à prouver à personne, pas la peine de te muer en Wonderwoman dès ton accouchement terminé. Essaie de prendre le temps de faire une rééducation complète, ça te sera utile dans quelques dizaines d’années.

Tu as certainement plein de principes en tête, des réminiscences de l’éducation du temps de nos parents. J’ai envie de te chuchoter de t’en détacher, et de te faire confiance. N’aie pas peur de garder ton bébé dans les bras, ou de le poser, selon ton besoin. Allaite, ou pas, si tu en as envie. Reste collée à ton bébé, ou confie-le, si tu le souhaites. Tu auras peut-être des réflexions. Elles viseront certainement à te protéger, plutôt qu’à te juger. Ne t’en formalise pas, tu as bien plus important à faire.

Il y a tous ces apprentissages, ces conseils, dont j’aimerais te faire part. Pourquoi d’ailleurs ? Te faire gagner du temps, et puis aussi te montrer un peu que moi je sais ? Est-ce si important ? On dit souvent aux jeunes parents de ne pas écouter les conseils non désirés, de s’écouter soi surtout.

Finalement, je ne te dirai rien de tout ça. Tu sais le principal, le reste n’est que du détail.

Tu étais là quand je suis devenue maman, je t’ai raconté sans tabou ce qui avait été dur, ce qui m’avait bouleversée. Tu sais déjà qu’avoir un bébé est un changement de vie radical.

Le reste, je te le laisse. Savoure la découverte. Fais selon tes valeurs et ton cœur. Ce bébé sera le plus heureux de toute façon, avec des parents comme vous !

En toute honnêteté, il me sera plus facile de te voir emprunter la même voie que moi… Mais je devrais avoir assez de recul maintenant pour ne pas me sentir attaquée par d’autres choix. Et bien évidemment, je serai à tes côtés pour te soutenir.

Je suis dans les starting-blocks d’ailleurs. Je t’ai préparé une cargaison d’objets qui n’attendaient que toi et ton bébé pour continuer à vivre (et débarrasser mes placards ;). J’ai prévu de venir te voir avant, et surtout après la naissance, pour vous relayer si vous en avez besoin (et avoir la chance de bercer un tout petit bébé).

Je ne te donnerai pas de conseils si tu n’en demandes pas, mais quand même je ne résiste pas à l’envie de te faire passer quelques messages par le biais de deux livres que j’ai adoré.

« Nouvelle mère » de Cécile Doherty-Bigara, parce qu’il dit de façon merveilleuse ce que j’ai ressenti, cette maternité douce-amère, et qu’il recèle plein de pépites de bon sens…

Et « Mon amour » d’Astrid Desbordes, parce que décidément, c’est vraiment trop beau cette aventure.

Crédit photo : thepoorphotographer (Pixabay)

Je t’adore ma c.. 😉 Sois heureuse !

4 commentaires sur “Chère future maman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s