Quand tout s’écroule

Quand tout s’écroule

Quand tu ne t’es jamais sentie aussi heureuse. Quand tu as l’impression que toutes les choses difficiles que tu as vécues ont enfin pris un sens parce qu’il fallait que toutes les planètes s’alignent pour vivre le bonheur que tu vis aujourd’hui. Quand tu as enfin confiance en l’avenir, quand tu ne te poses plus de questions, quand tu es sereine. Quand on te dit que tu as changé, que tu rayonnes, que tu es positive, que ça te va bien. Quand tu peux te reposer sur quelqu’un qui sait trouver exactement les mots pour te rassurer, les choses à faire pour que tu te sentes bien. Quand tu n’arrives même pas à réaliser que tu es en train de vivre cela, parce que tu ne croyais plus que c’était possible. Quand tu te dis qu’on ne pourra jamais t’aimer aussi fort. Quand tu as trouvé l’homme de ta vie et qu’avec lui, tout est possible. Quand tu penses que vous feriez de merveilleux parents, ensemble. Quand tu penses que tu vas finir ta vie avec lui parce que ce n’est pas possible autrement.

orage, éclair
Crédit photo : FelixMittermeier

Quand après quelques mois tu ne connais toujours personne de son entourage et qu’il est arrivé chez toi avec seulement quelques affaires et aucun papier. Quand deux prénoms de garçon surgissent et que tu demandes naïvement qui ils sont. Quand les versions de l’histoire changent. Quand le doute s’installe. Quand tu cherches… et que tu trouves. Quand tu tombes de 20 étages, que tu encaisses le choc, que les explications données sont compréhensibles. Quand le doute persiste, que tu grattes, que tu découvres d’autres mensonges, que tu prends peur, parce que tu ne sais pas jusqu’où ça va. Quand tu essaies de te raccrocher à cet amour si fragile mais pourtant bien présent. Quand tu comprends que son passé est bien plus douloureux que ce que tu pensais, et que tu te dis que tu n’es peut-être pas obligée de tout savoir, si tu peux au moins être sûre que tu peux te raccrocher au présent et au futur. Quand tu lui demandes des preuves, bassement matérielles, et qu’il refuse de te les donner. Quand tu te rends compte que même les explications qu’il t’a données sont probablement aussi des mensonges, et qu’il y a plein de choses que tu ne sais pas.

Quand il continue à te prouver son amour par des actes. Qu’il s’occupe du quotidien, qu’il te soulage au maximum, qu’il te fait des surprises et des cadeaux. Quand il essaie de te convaincre que ça pourrait suffire, qu’il t’aime et qu’il ne faut pas penser au reste. Quand tu aimerais le croire et rester dans votre bulle, mais que tu sais au fond que même s’il te décroche la lune ça ne peut pas fonctionner si les fondations sont bancales. Quand tu t’apitoies sur ton sort, que tu ne comprends pas pourquoi tu es condamnée à toujours vivre des choses si difficiles, que la douleur de vivre avec un homme merveilleux mais qui malgré lui est incapable de te fournir un cadre sécurisant est terrible. Quand tu ne sais plus vivre ni avec lui, ni sans lui. Quand il ne supporte pas de te voir prendre de la distance, pour te protéger et qu’il te laisse un non-choix entre accepter la situation ou accepter son départ.

Quand tu ne sais plus où tu en es. Quand tu es arrivée au stade que tu as attendu toute ta vie, mais que ça ne fonctionne pas quand même, et que tu ne sais plus ce qu’il y a après. Quand tu sais que tu ne pourras plus jamais faire confiance à quelqu’un et être aussi sereine que tu l’as été. Quand tu cherches le problème chez toi, car malgré ta méfiance, tu n’as rien vu. Quand il tente maladroitement de te réconforter quand il te dit que tu es jeune, que tu es belle, que tu as la vie devant toi, que tu es merveilleuse, qu’il t’aime et qu’il a essayé de faire tout ce qu’il pouvait pour te rendre heureuse. Quand tu te dis que malgré tout, personne ne pourra t’aimer aussi fort, et que tu aurais tellement aimé trouver une solution pour qu’il prenne conscience de son problème et que vous puissiez avancer et rester ensemble. Quand tu te dis que les plus belles choses finissent de toute façon mal, et qu’au fond tu es toujours seule.

Quand tout s’écroule, et qu’il ne reste que le néant.

4 commentaires sur “Quand tout s’écroule

  1. Oh! Après ton article en avril plein d’espoir, je tombe de haut ce matin. Je suis tellement désolée pour toi. Tu as pris une très difficile décision. Je suis fière de toi pour le courage que tu montres à travers tes mots. As tu des proches autour de toi qui puissent t’entourer, te chouchouter, t’épauler ? Je me permets en tous cas de te prendre virtuellement dans mes bras pour t’envoyer un peu de réconfort. Tu n’es pas seule et tu as de la force en toi, des réserves insoupçonnées qui vont t’aider. Je sais celà fait un peu bateau mais je le pense vraiment. En tous cas je suis sure que toute la communauté de Bribes de vies va t’envelopper d’amour, de bienveillance. Nous sommes là.

    J'aime

  2. Oh, bravo d’avoir réussi à tirer un si beau texte d’une expérience si difficile !! Bravo de continuer à te battre. Tu as raison, on ne peut pas construire une relation durable avec une telle asymétrie entre la confiance et la réalité… C’est une expérience que personne n’aurait aimé vivre, mais dont on sait que de nombreuses femmes l’ont vécues (et qui finissent rarement bien), bravo pour ta décision, te protéger toi est le plus important !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s