Préparer l’arrivée de notre enfant (2) – La chambre

Préparer l’arrivée de notre enfant (2) – La chambre

La dernière fois, je t’ai présenté ce que nous avons préparé/anticipé pour la venue de notre enfant. Cette fois-ci, je vais notamment parler de décoration !

Je ne voulais pas que l’appel magique nous prenne par surprise et qu’on ait tout à préparer quand le moment serait venu. Je suis du genre à anticiper ! M. Chéridamour quant à lui restait très prudent. Nous nous sommes cependant mis d’accord sur le fait qu’il y avait des choses que l’on pouvait réaliser dès le début.

Crédits photo : Max Vakhtbovych

Les premiers travaux

Lorsque nous avons emménagé, la chambre qui était prévue pour Pirlouit était en piteux état avec sa tapisserie des années 80, sa moquette tachée et l’un de ses murs bien abîmé (mais caché par une tapisserie et une couche de polystyrène qui a été une horreur à enlever).

Il fallait la remettre en état, qu’un enfant nous rejoigne un jour ou pas. C’est parti pour la peinture, avec l’aide précieuse et volontaire de Schtroumpfette qui s’est lancée avec enthousiasme et moi malgré la canicule qui régnait à ce moment-là. C’est un merveilleux souvenir que ces heures passées à peindre tout en discutant de tout et de rien, en riant et en chantant à tue-tête ! Elle était très fière de participer à tout ça et à l’accueil de son petit frère ou de sa petite sœur, et elle reparle encore avec enthousiasme de ce moment.

Avec M. Chéridamour nous avons beaucoup réfléchi. Ne sachant pas si nous aurions une fille ou un garçon, nous avons pris le parti de nous concentrer sur des couleurs plutôt unisexes. Et neutres, qui puissent convenir à une chambre d’amis/un bureau si jamais notre projet n’allait pas au bout (je me répète, mais cette peur-là est très présente tout au long du parcours, et ce même si on a toujours été très confiants).

Après de multiples discussions (j’ai un époux qui est très impliqué dans les choix déco, et très difficile !) nous avons opté pour une chambre avec 3 murs blancs et un peint dans un très joli vert pâle. Pour ce qui est des rideaux j’ai teinté d’anciens rideaux blancs qui avaient jauni. Ils sont ainsi devenus vert de gris (ma teinture ayant mal marché : ils auraient dû être gris anthracite !)

La chambre est ainsi restée durant de longs mois une chambre d’amis (pas très utile vu les confinements) et un bureau (très utile vu le télétravail de M. Chéridamour). Nous n’avons acheté les meubles pour notre fils qu’après l’appel magique.

Aménager petit à petit

Si nous nous sommes décidés tard pour le lit et l’armoire, il y a d’autres éléments qui ont très rapidement intégrés la chambre de Pirlouit. En effet, et durant des années, nous avons conservé certains meubles et objets dont Schtroumpfette n’avait plus l’utilité. Durant nos années de PMA, on a fréquemment envisagé de les donner, un peu désespérés de ne jamais voir aboutir notre projet. Au final, ils vont s’intégrer parfaitement dans la chambre de notre petit garçon.

Une jolie bibliothèque pour les livres en tout premier lieu. Avec ses couleurs verte, orange et jaune, elle s’harmonise parfaitement avec la couleur du mur. Et j’aime énormément les motifs animaux. Ce n’est pas pour rien que nous l’avons gardée si longtemps : je l’adore ! Je l’ai aussitôt remplie avec tous les ouvrages que nous avons gardé de Schtroumpfette et ceux que j’ai achetés au cours de notre attente. Si bien qu’il est évident qu’elle va très vite être trop petite est déjà trop petite…

J’ai ensuite installé une jolie petite chaise rouge. Nous avons hésité à ajouter un bureau ancien de Schtroumpfette qui dort depuis des années chez mes parents, mais nous avons décidé d’attendre son entrée à l’école primaire afin de ne pas surcharger sa chambre pour le moment.

Pour la décoration, nous n’avons rien fait de spécial. Là encore, nous avons récupéré un ancien objet de Schtroumpfette : un tableau magnétique de la carte du monde. Et c’est tout. Nous attendons que notre fils soit avec nous pour qu’il choisisse ce qu’il veut voir dans sa chambre, qu’il se crée un environnement qui lui correspond.

Nous avons acheté un lit et une armoire après beaucoup de difficultés à trouver notre bonheur. Je souhaitais un petit lit (90×190 cm) assez simple, mais qui nous plaise à M. Chéridamour et moi. Je préférais un lit qui permette d’y glisser un matelas dessous, mais pas trop haut, pas de lit mezzanine ou de lit « jeu » avec toboggan ou cabane. Les raisons de ce choix sont simples : je désirais au maximum avoir un lit à côté duquel on puisse s’allonger pour le rassurer si jamais il avait besoin de nous la nuit, qui ne lui semble pas trop étrange, qui soit un véritable endroit pour arriver à se reposer et qui ne soit pas assimilé à un endroit où s’amuser, qui nous permette de changer rapidement et facilement les draps, qu’il puisse garder jusqu’à son adolescence… Oui je suis pénible et difficile ! Mais M. Chéridamour a trouvé la perle rare.

Le dernier élément à intégrer la chambre ont été des étagères. Il faut savoir que M. Chéridamour est plutôt anti-étagères (« ça prend la poussière et ça sert pas à grand chose »). J’ai fait un peu du lobbying pour qu’il accepte. Et finalement le problème a été résolu par une copine collègue qui me les a offertes : impossible pour M. Chéridamour de les refuser !

Y’a pas que les meubles dans la vie…

… y’a les jouets aussi ! Là encore, je suis allée fouiller à la cave pour récupérer tout ce que nous avions gardé de Schtroumpfette. Ayant pas mal d’enfants autour de nous, on avait conservé plusieurs choses que nous ressortions régulièrement pour les amuser et les distraire lorsqu’ils venaient à la maison. Il est temps de faire du tri et de savoir ce qui peut véritablement servir.

La table d’activité Winnie l’Ourson pour bébé était définitivement à écarter. Qu’importe, nous l’apporterons dans le pays en allant chercher notre fils afin qu’elle serve pour les enfants de l’orphelinat.

J’ai nettoyé la dînette (très fournie !) de Schtroumpfette. Je l’ai mise dans une jolie boîte au lieu de la laisser dans un sac carton. De la même manière, j’ai nettoyé son arbre magique et les personnages qui l’habitent. Je me demande d’ailleurs où leurs meubles ont pu aller… J’ai eu une interrogation concernant les Petshops : est-ce que ça allait l’intéresser ? Finalement, j’ai décidé de les garder : ça peut toujours servir ! Et sinon, il sera toujours temps de les donner si cela ne l’intéressait pas.

Schtroumpfette avait encore énormément de jouets dans sa chambre. Ayant 15 ans, elle ne s’en sert plus (et accessoirement était ravie d’avoir une occasion de libérer un peu d’espace !). Légos, jeux de société pour petits, puzzles, Kaplas, quelques poupées… Tout ça a trouvé une nouvelle place dans la chambre de son frère. Je n’en reviens pas que nous ayons encore autant de jouets !!

Nous avons décidé dans un premier temps d’éviter au maximum d’en acheter d’autres. Mais nous avons quand même investi dans quelques uns. J’ai acheté quelques petits voitures car je trouve que c’est très chouette pour jouer avec un enfant (Schtroumpfette ne s’y est malheureusement jamais intéressée) : créer des routes avec les Kaplas ou des obstacles, imaginer un garage au pied d’un arbre dans le jardin… J’adorais ça étant petite, je me dis que ça peut être pareil pour lui. Et M. Chéridamour a foncé pour acheter des Légos ! (oui, en plus de ceux de Schtroumpfette !) et des Tortues Ninja. J’ai également pris des feutres, des ballons à gonfler, de quoi faire des bulles, des puzzles, des cubes, un cerceau…

On a confié une mission à Schtroumpfette qui en a sauté de joie (au sens propre !) : choisir le doudou de son frère. Elle adore les peluches et les doudous. Elle nous a fait une sélection et nous avons opté pour un raton laveur trop mignon.

Ce qu’il y a dans sa chambre actuellement suffit pour débuter avec lui. J’ai prévu de ne laisser que quelques jouets et de cacher les autres afin de les sortir au fur et à mesure. Il ne sera ainsi pas submergé dès le début, et il aura la joie d’en découvrir de nouveaux. Nous verrons pour le reste en fonction de ses centres d’intérêt, de sa façon de jouer. Reste à gérer les amis et la famille qui vont s’en donner à cœur joie : il sera malgré tout bien gâté notre petit !

5 commentaires sur “Préparer l’arrivée de notre enfant (2) – La chambre

  1. C’est tellement émouvant de lire toutes ces étapes qui vous rapprochent de votre fils ! Je vous souhaite une belle rencontre avec lui, et beaucoup d’amour tous les quatre ! (On devine déjà que votre maison en est remplie !)

    J’aime

    1. Merci ! Je ne sais pas si notre maison est remplie d’amour, mais ce suk est sûr c’est qu’elle est bien pleine de pots de peinture, d’outils en tout genre et de matériaux qui traînent 😂 Les travaux ne s’arrêtent jamais…

      J’aime

  2. Gniiiiiii mais c’est pour quand ?????!!!!
    Sinon, j’adore la bibli, j’aurais aussi longuement hésité à en changer, quitte à lui trouver une place dans mon propre bureau 😉
    Tout ça me fait penser que vous avez dû aussi vous adapter à la culture du petiot vis-à-vis des animaux (j’adhère totalement au look forêt) puisque, selon son pays d’origine, ils ne sont pas du tout considérés de la même manière. La complexité d’une adoption est finalement dans tous les instants.

    J’aime

  3. Pour les animaux on n’y a pas vraiment pensé. Ceux représentés sur la bibliothèque par exemple sont aussi exotiques pour lui que pour nous ! Quant au doudou raton laveur choisi par Schtroumpfette pour le coup il est effectivement très loin de sa culture mais comme dit mon chéri  » on dirait juste un animal avec un masque de super héros et ça c’est trop classe »!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s