Elles ont 5 ans d’écart

Elles ont 5 ans d’écart

Jolie Fleur et Hirondelle ont 5 ans d’écart (4 ans et 10 mois en réalité, mais ne chipotons pas). Jolie Fleur a donc été enfant unique pendant plusieurs années. Elle a eu toute notre attention durant cette longue période. Hirondelle, elle, a toujours eu une grande sœur, forcément. Et je me demande souvent si 5 ans plus tard, nous élevons la seconde comme la première.

Après y avoir longuement réfléchi, il est évident que nous ne les élèvons pas de la même façon, et ce pour trois raisons :

nous n’avons plus la même vie

Quand nous n’étions que trois, nous vivions en Île-de-France, dans un tout petit deux pièces, avec un seul chat. Nous avions tous les deux un travail à temps plein, avec beaucoup de temps de trajet. Nous ne passions que 2h par jour avec Jolie Fleur en semaine.

Aujourd’hui, nous sommes quatre, nous vivons en Dordogne, dans un environnement rural, dans une grande maison, avec un chien, deux chats et plein de petits animaux. Nous avons tous les deux un travail à temps complet, aux horaires très souples et avec peu de temps de trajet. L’Homme passe une demi-journée par jour avec Hirondelle et je profite de nos filles au moins 5 heures par jour, en plus des week-ends.

Alors forcément, tout cela influe sur notre manière de passer du temps avec nos filles. Nous sommes plus patients, moins stressés, moins fatigués. Nous leur faisons découvrir plus de choses : artisanat, monuments, nature,… Nous sommes plus souvent dehors que lorsque l’on vivait en Île-de-France.

Je suis persuadée que toutes ces variables ont influencé nos deux filles dans la construction de leurs personnalités au cours de leur petite-enfance.

Elles sont différentes

Elles sont sœurs et pourtant, elles sont très différentes l’une de l’autre. Il y a une part d’environnement à cela mais il y a aussi bien sûr une part d’inné. Elles ont chacune leur caractère bien à elles :

Jolie Fleur est sensible, bienveillante, appliquée, prudente mais aussi tête en l’air, bordélique et boudeuse. Alors qu’Hirondelle est plutôt câline, malicieuse, casse-cou, autonome mais aussi têtue, impatiente et légèrement violente.

Jolie Fleur a toujours mangé de tout et très mal dormi (voire pas du tout) jusqu’à ses 4 ans et demi alors qu’Hirondelle ne jure que par les pâtes et fait des nuits complètes depuis qu’elle a 1 an.

Face à deux petites filles si différentes, au même âge nous avons forcément dû adapter notre manière d’expliquer, de jouer, de consoler, de fâcher, d’endormir, de nourrir, de câliner, de surveiller. Tout en s’efforçant de leur inculquer les mêmes valeurs et les mêmes règles de vie.

Par exemple, apprendre à une enfant calme à manipuler un livre avec soin ne se fait pas de la même façon qu’avec une enfant énergique.

Crédit photo : alteredego

Elles sont deux

Enfin, et surtout, elles sont deux maintenant. L’environnement dans lequel chacune des deux a grandi et donc très différent.

Jolie Fleur nous a eu pour elle seule les cinq premières années de sa vie alors qu’Hirondelle doit nous partager avec sa sœur depuis qu’elle est née.

Par la force des choses, Hirondelle n’a pas eu 100% de notre attention les premières années de sa vie, comme a pu l’avoir Jolie Fleur.

Quand Hirondelle tombe, se cogne ou est malade, nous nous inquiétons moins que quand ça arrivait à Jolie Fleur au même âge. L’expérience aide à relativiser.

Quand Hirondelle se tache, refuse de manger un plat ou regarde la télé (parce que sa sœur la regarde), nous nous crispons moins que pour Jolie Fleur au même âge. Elle a des parents plus zen et moins sur son dos que sa sœur. (Et là je me dis « qu’est ce qu’on a été ch**nts avec Jolie Fleur ! »)

Je jouais énormément avec Jolie Fleur quand elle avait deux ans (dînette, figurines,…), je ne joue quasiment pas avec Hirondelle, elle joue plutôt avec sa sœur.

Hirondelle a moins de petits cadeaux à l’improviste et moins de cadeaux d’anniversaire et de Noël que Jolie Fleur au même âge, parce que elle a déjà tous les jouets de sa sœur . Mais je ne pense pas qu’elle soit plus malheureuse pour autant, on privilégie le temps passé ensemble plutôt que les achats.

Enfin, l’effet deuxième joue aussi sur un autre point : les grands-parents, amis et familles proposent moins de garder deux enfants qu’un seul. Hirondelle passe plus de temps avec nous et moins avec les autres adultes alors que Jolie Fleur était très souvent gardée par des tierces personnes. Bon, et puis le Covid n’a pas aidé non plus (Hirondelle est née en 2020).

En conclusion

Oui, nous n’élevons pas nos deux filles de la même façon quand on analyse tout en détail. Mais il y a de bonnes raisons à cela. Et puis, est-ce vraiment important ?

Elles sont toutes les deux heureuses, à leur manière. Elles ont toutes les deux des parents fous d’elles. Elles ont toutes les deux de l’attention, des câlins, des moments à quatre et des moments à trois. Elles ont toutes les deux de l’amour. Elles ont toutes les deux des parents qui essaient de faire de leur mieux.

Et n’est-ce pas le plus important ? Alors, pourquoi je me pose autant de questions ?

Et toi, tu te retournes le cerveau aussi pour savoir si tu es un aussi bon parent avec tous tes enfants ?

5 commentaires sur “Elles ont 5 ans d’écart

  1. J’ai 8 ans d’écart avec ma soeur. Et si pour les premières années les différences d’éducation n’ont pas eu un impact flagrant, ce sont surtout les différences à l’adolescence qui ont marqué mon aîné et pas dans le bon sens. Mes parents étaient plus sur son dos (1ere fille à sortir…) et leur situation financière ne leur permettaient pas de lui offrir beaucoup d’argent de poche. Alors que pour moi 8 ans plus tard j’ai eu le droit à tout autre chose. Exemple concret, elle a eu une petite mobylette, moi un scooter. Elle était déjà dans la vie active et ne venait pas en voyage avec les parents, moi oui… Mes parents ont toujours essayé de compenser d’une facon ou d’une autre mais ma soeur garde beaucoup d’amertume de ces différences de traitement à une époque charnière de notre vie.

    Aimé par 1 personne

  2. Pareil… 6 ans d’écart avec mon petit frère et c’est une fois ado que j’ai remarqué que l’éducation n’est pas la même pour la première et le deuxième… pas super sympa comme révélation ! Du coup, j’ai voulu 2 enfants rapprochés notamment pour éviter ça !!!

    J’aime

  3. Eh oui c’est sûr que le deuxième n’auras jamais eu ses parents à 100% pour lui, le premier n’aura pas eu de grand frère/soeur qui le tire « vers le haut », le deuxième n’aura pas à vivre la difficulté de l’arrivée d’un bébé dans son monde, le deuxième profitera plus d’avoir des parents expérimentés.. Au total j’ai l’impression que le deuxième est un peu mieux lotis mais il y a tellement de facteurs différents qu’on ne maitrise pas.. On a été nous aussi très impressionés de voir des différences de caractères dès les premiers mois (nos fils me font penser à tes filles!), notamment l’attitude face aux frustrations et la nature câline ou pas. On essaye de les traiter pareil (par exemple garder les mêmes limites d’âges pour les écrans, les sucreries) mais clairement ce n’est pas évident. Je me rappelle adolescente d’être frustrée d’avoir eu à attendre 16 ans pour un portable alors que ma soeur du coup avait le sien à 13 ans « pour ne pas qu’elle soit la seule sans portable » – je trouvais ça extrêmement injuste.. que de défis à venir ahah ^^ !

    J’aime

  4. Je vois tellement de différence d éducation entre ma grande et sa sœur et ça me fait souvent culpabiliser. J ai été une bien meilleure mère pour la cadette que pour l aînée. Mais j espère que je me rattrape désormais.

    J’aime

  5. Chacha d’avril, nous avons quasiment les mêmes configurations familiales, mon aîné est de juillet 2014, le second d’avril 2020. On a pas déménagé, on est en Gironde dans notre maison avec jardin depuis décembre 2014, j’ai deux garçons et pas deux filles, mais j’ai les mêmes interrogations que toi…le deuxième est aussi plus violent …domine meme son aîné. Comment le vit ton aînée? Car moi il se plaint beaucoup de son frère qui empiète sur sa « vie » car par exemple lui pique ses jouets ou passe son temps dans la chambre du plus grand…de l’autre côté ils se font plein de câlins et sont très complices…mais les crises entre les deux m’épuisent …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s