Trop mignon

Trop mignon

Pirlouit est mignon. Beau, adorable, trop craquant. Je ne suis pas la plus objective des mamans, loin de là car il me fait complètement fondre. Et nous avons dès le début avec M. Chéridamour trouvé qu’il était magnifique. Mais au-delà de ce gagatisme de parents, il y a quand même un fond de vérité.

Oui, Pirlouit est mignon, très mignon. Lorsque nous traversions les plus grosses crises avec lui, M. Chéridamour disait en plaisantant que, au moins, il avait ça pour lui.

Les gens autour de nous en sont fous. Mon papa notamment qui a eu beaucoup de difficultés à garder ses distances au début comme nous l’avions demandé.

Dès le premier jour ici, il est devenu la coqueluche des mamies de notre quartier (moyenne d’âge de nos voisines : 70 ans). Il les fait rire, sourire. Plusieurs lui ont fait des cadeaux : une table et des chaises pour l’extérieur, des puzzles, des vêtements. Nous avons été surpris, très agréablement. Et quand on s’excuse du bruit qu’il fait (mignon mais bruyant !), elles sont toutes à s’extasier que c’est bien normal, que ça met de la vie dans le quartier, et qu’elles adorent l’entendre jouer. J’ai envie de dire : tant mieux !

Nous avons été étonnés de voir à quel point Pirlouit est un aimant. Des voisines avec qui nous n’avions pas échangé 2 mots depuis notre emménagement il y a 3 ans se sont mises à s’arrêter pour discuter avec nous et regarder jouer notre petite canaille. Les inconnus dans la rue sourient de son babillage, glissent une petite phrase à son intention suite à une de ses remarques.

À la bibliothèque, nous étions déjà bien connus car nous sommes de gros emprunteurs très réguliers et très assidus aux diverses animations organisées. Avec Pirlouit, nous y sommes 2 ou 3 fois par semaine. Une vraie mascotte pour les bibliothécaires qui le saluent par son prénom et sont toujours hyper souriants et attendris en le regardant. Car en plus d’être mignon, Pirlouit est un vrai clown qui fait le show !

Il a un visage très expressif avec des mimiques justes craquantes et adorables. Une petite voix musicale très jolie (enfin, sauf quand il hurle de colère !) Une spontanéité avec les gens qui le rend de suite sympathique à tout le monde. Il fait souvent éclore un sourire sur le visage des gens dans une salle d’attente, dans un magasin.

Crédits photo : Wilson Vitorino

J’avoue que cela me rassure : les gens sont bienveillants envers lui, nous n’avons pour le moment eu aucun souci de racisme comme certains parents adoptifs. C’est quelque chose qui me fait assez peur.

Mais il y a un revers à la médaille. Les gens se permettent aussi de le toucher sans nous demander notre avis ou le sien, comme si c’était normal. Lui caresser les cheveux, les jambes, lui faire un bisou… Le pire étant que cela vient toujours de parfait inconnus, même pas de personnes que nous connaissons déjà au moins de vue !!

Et cela réveille mes instincts de maman lionne. Comment leur dire poliment mais avec fermeté de garder leurs sales pattes loin de mon fils ? Il a beau être mignon, ce n’est pas une poupée que l’on touche comme on veut ! Surtout qu’en adoption, il est extrêmement important que l’enfant ne soit câliné que par les parents durant les premiers mois. Nous avons pris le temps de bien expliquer les choses à notre entourage qui ronge son frein depuis l’arrivée de Pirlouit, ce n’est pas pour que de parfaits inconnus se permettent des gestes certes sans méchanceté mais intrusifs.

Il y a aussi le fait qu’il est parfois bien difficile de rester sérieux et sévères face à un petit garçon à qui on donnerait le bon Dieu sans confession et qui nous regarde avec un sourire coquin. L’un de ses « jeux » préférés est de faire une tête trop mignonne avec sa petite moue irrésistible et de me voir en mode maman gaga, me précipiter pour le prendre dans mes bras et lui faire des bisous en disant qu’il est trop mignon. Et recommencer une dizaine de fois de suite. Je ne sais pas si cela le rassure ou remonte son estime de soi, en tout cas il adore et moi aussi. Tout comme il aime qu’on se mette tous les deux en mode « trop mignons » pour que son papa nous prenne en photo (papa qui lève systématiquement les yeux au ciel en nous voyant faire les zouaves).

Sa sœur lui a appris à dire « s’il te plaît » avec le ton et l’attitude qu’il faut pour faire craquer maman (merci Schtroumpfette !). Il a bien compris et en use et abuse désormais. Si papa reste de marbre, moi pas !!

6 commentaires sur “Trop mignon

  1. C’est trop mignon 😂 Pour les inconnus qui touchent/embrassent mes enfants, moi je disais « c’est gentil mais lavez vous bien les mains et le visage en rentrant au désinfectant (c’était loin avant le covid), on revient de voyage, elle a la lèpre/ la gale, voir j’inventais un nom. C’était trop tard pour mon enfant mais au moins j’espèrai que la personne ne recommencerait plus et ca me décrispait.

    J’aime

  2. Loool la maman en mode total love 😉 😉 😉
    Plus sérieusement, il a peut-être dès tour petit compris comment faire pour être bien traité en retour ? Un genre de mécanisme de défense ?
    Quant au fait que les gens le touchent, malheureusement la meilleure parade vient de l’enfant lui-même. Je le constate avec ma fille qui est devenue réservée et pudique en grandissant. Avant, les gens pouvaient l’approcher, maintenant, de par son attitude, ça ne peut pas leur venir à l’esprit. Peut-être peux-tu lui expliquer que c’est son corps et que c’est personnel ? Que tous les adultes ne sont pas des enfants de coeur ? Que ça t’inquiète pour lui ?

    J’aime

  3. Son attitude « trop mignonne » est complètement un mécanisme de défense et de survie ! Quand il était à l’orphelinat pour qu’on s’occupe de lui et ici idem. Il est d’ailleurs dans une phase où il se comporte parfois mal pour voir si on lui dit encore qu’il est mignon et si on l’aime toujours.

    Il a appris à l’école la notion de consentement mais il le voit surtout au niveau des parties intimes. Pour le reste il a du mal à bien saisir car il est vraiment très câlin et bisous. Mais au moins maintenant même s’il se laisse toucher, il ne fait plus de bisous aux inconnus, c’est une avancée…

    J’aime

  4. Winnicott, un pediatre et psychanalyste anglais au top, disait (à peu près, je resume!) qu un enfant sait qui sont ses parents parce que ce sont ceux qui le supportent même quand il est insupportable. Et l enfant sait que ses parents l aiment, parce qu il constate que, quand ses parents ont un loupé dans leur rôle de parent, ils essaient de réparer.
    C est pas mal de l avoir en tête je pense. 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s