Quand j’accouche pour la 3eme fois – 2/2

Quand j’accouche pour la 3eme fois – 2/2

Nous avons donc pris la route direction la maternité , avec un trépignement d’impatience. Monsieur Loup est très bavard, il a aussi hâte que moi, et moi je me débat entre mes contractions et un sentiment d’imposture de type « ça ne doit pas être ça » (je n’ai jamais vécu un accouchement qui se déclenche par contractions…)

Un accouchement « express »

On se gare et on marche jusqu’aux urgences maternité. Il aurait pu m’y déposer puis aller se garer, mais je refuse d’en être séparé. J’ai hâte de vivre cette aventure, mais ce qui l’a rend si belle, c’est de vivre tout ça ensemble. Je m’arrête 2 fois sur le chemin pour respirer. On croise un couple qui repart dans l’autre sens, la femme très très enceinte. Je me dis que ce sera nous dans quelques minutes. On sonne, la SF nous ouvre, je ne sais que dire d’autre que « bonsoir, je suis à terme, et je contracte… » Elle ne me pose aucune question sur les durées ou espaces entre 2 contractions, elle me fait entrer et m’installe pour l’examen.

La Sage Femme qui se présente alors pour poser le monito me reconnaît : c’est elle qui m’a examiné lundi ! Elle se rappelle qu’elle m’a fait mal. Je lui dit que ça devrait aller mieux aujourd’hui ! Elle pose le monito, regarde mon col, et m’annonce que je suis déjà à 4. Elle me propose la péridurale.

J’hésite. Je voudrais voir ce que je suis capable de supporter. Mais soyons réalistes : je supporte déjà de moins en moins, il me reste le double du chemin, vu comme elles sont proches le travail va devenir encore plus douloureux en gagnant en efficacité. Et surtout : la maternité est pleine à craquer. Il n’y a plus de lit, les salles de travail sont vides pour le moment mais je ne serais sûrement pas la dernière à débarquer à l’improviste. Quand je serais à 8, ce sera trop tard, et on ne sait pas comment l’anesthésiste sera disponible. Bon, allons y alors.

Du coup, on est parti direct pour la salle de travail, qui est en train de finir d’être préparée. Les filles discutent en s’affairant, pendant que je danse d’un pied sur l’autre : « on est à -2 lits, là… La dame d’à côté pose la péri, ensuite cette dame-là. J’espère qu’on ne va pas avoir trop de monde cette nuit ! »

On me passe la blouse d’accouchement. Je m’étais cousu une robe exprès, mais je n’ai pas le temps d’en parler à la SF qui semble déjà bien speed. L’homme me rejoint et sa mémoire des lieux bondit : c’est dans cette même salle qu’on a fait naître nos 2 autres lumières. Il identifie d’ailleurs une zone avec une lampe chauffante qui n’existait pas à l’époque.

Crédit photo : photos personnelles, ma robe modèle Magnolia modifiée pour être compatible salle d’accouchement !

En attendant l’anesthésiste, la SF me pose un cathéter sur le bras droit. Puis l’homme est fichu à la porte. Certains anesthésistes refusent que le mari soit là, peu importe si celui-ci a très bien vécu la pose de la péri d’un précédent accouchement… Monsieur Loup sort donc le dos rond faire les 100 pas. La pose de péri est laborieuse, j’ai des contractions trop souvent et être coincée assise ne m’aide pas à les gérer. On anesthésie la zone où la péri sera posée « ça pique, vous allez sentir le liquide ». Oui, on sent une diffusion chaude dans le dos, c’est particulier. Puis on attend 3min. Je dois arrondir le dos, ma tête posée sur l’épaule de la SF qui me fait face, ses mains sur mes bras pour m’empêcher de les poser en arrière « vous allez sentir une poussée, c’est l’aiguille qui passe ». En effet, ça pousse, mais c’est bref et pas douloureux. C’est fait. On me colle des pansements tout le long du dos pour tenir le tuyau, on me rend mon mari. On attend un peu que la dose « de charge » fasse effet, je sens que mes jambes s’engourdissent un peu.

On nous éteint les lumières, on branche notre petite enceinte et je lance « Lambarena », ma musique chouchou d’auto hypnose. On nous laisse dans notre bulle.

La rencontre

Encore 3 contractions pendant que l’anesthésie agit. Je les sens de moins en moins douloureuses, mais je sens quand même la barre sur le bassin, c’est étrange d’avoir la sensation sans la douleur. La Sage Femme revient. J’ai mal dans le bas du dos, à droite. Comme un bleu, mais il n’y a rien de visible et rien qui l’explique. Mais ça me gène, je ne sais pas comment me mettre… Ça me déconcentre complètement. La Sage Femme m’examine, je suis à 8 alors que ça fait à peine 2h que nous sommes partis de la maison… Elle m’installe sur le côté, Monsieur Loup me masse. Je sens que ça appuie vers le bas comme si j’avais envie de faire caca. On rappelle la SF.

Elle me demande de pousser pour voir à la prochaine sensation, c’est bon, on y va. Branle-bas de combat, elle appelle sa collègue qui l’assiste, on installe la table et les poignées. Chacun est à son poste. Elles s’assurent de ce que veut l’Homme (en faire le plus possible !). Mais l’échange est encore en cours quand je sens la contraction pousser. Je m’accroche aux poignées et je pousse. Il en aura fallu quelques unes pour qu’enfin la tête passe, je sens bien que ce n’est plus pareil. Elles proposent à Mr Loup de venir de ce côté-là. Il met ses mains et oriente le visage du Luciole pour que le nez passe, je pousse encore pour les épaules que je sens bien passer, puis il le récupère et le pose sur mon ventre. Il crachote un peu, ouvre les yeux mais ne dit rien.

Crédit photo : photo personnelle

Il est 4h du matin, Homaël vient de nous rejoindre, 2h30 après notre départ de la maison. Je pensais vraiment que tout ceci prendrait bien plus de temps, mais je suis ravie du déroulé de cet accouchement.

Le Luciole a eu un petit coup d’oxygène pour l’aider à chanter, puis m’a rejoint en peau à peau. Le placenta est sorti sans problème et la SF m’a confirmé qu’il n’y avait pas la moindre déchirure (j’avais eu 2 points a l’intérieur pour les 2 précédentes grossesses). Par contre, j’ai un énorme hémorroïde… Qui va bien me faire souffrir !

10 commentaires sur “Quand j’accouche pour la 3eme fois – 2/2

    1. Non vraiment, c’était serein et pas si douloureux ! J’ai vraiment vécu chacun de mes accouchements très paisiblement, ce qui explique mon impatience à réitérer 😅
      Et le truc fou, une fois le bébé sorti, cet espèce de « bleu » a directement disparu !

      J’aime


  1. J'ai eu pareil pour la sensation de "bleu", moi c'était à la " jointure" du bassin au milieu du ventre, et pareil, plus RIEN à la seconde où le bébé est sorti, ça doit vraiment être lié à quelque chose qui appuie bêtement quelque part…
    (Et je trouve ça fou pour les anesthésistes qui acceptent pas les papas (je me demande si c'est une question de nombre de personnes ou un truc sexiste), j'aurais pas du tout aimé que mon mari ne soit pas là à ce moment (heureusement ils l'ont laissé rester, l'anesthésiste lui a juste dit "vous vous évanouissez pas hein", mon mari lui a répondu " c'est bon je suis biologiste j'ai vu pire" et c'est tout 😅))

    J’aime

    1. Mdr la réponse laconique. C’est pas sexiste, c’est vraiment une question de confort de travail… Au premier accouchement il n’a pas eu le droit, au 2eme l’anesthésiste (femme) était ok, et ça s’est très bien passée, et à celui ci c’était une femme aussi, plus âgée, et elle a refusé. En fait, il y a bcp d’hommes qui tournent de l’oeil parce que c’est impressionnant et ils ont autre chose à faire que les gérer… Du coup ils refusent 😦

      J’aime

  2. Félicitations pour la naissance du petit troisième ! Je suis en train de lire les livres dont tu as tiré l’inspiration pour les prénoms de tes enfants ! Je les ai découverts récemment et j’aime beaucoup.

    J’aime

  3. Félicitations ! Très joli récit. Je suis ravie que tu ait partagé avec nous le préno ! Je me rappelle bien des prénoms des aînés 🙂 quels âges ont-ils?
    J’espère que cela passe bien pour vous et en particulier pour H. Du coup, comme l’article est arrivé forcément un peu après… je que demandais, ton loulou est né en été 2022 ou 2021?

    J’aime

    1. Hihi, merci ! La Lueur a eu 7 ans en décembre, le Lampion aura 5 ans en mars, et le Luciole est né cet été 🙂
      Il a donc 5 mois, vient de nous sortir 2 dents en moins d’une semaine, et…ne dort pas assez à mon goût 😅

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s