Astuces d’organisation d’une inorganisée chronique

Astuces d’organisation d’une inorganisée chronique

Cette année, des choix familiaux nous ont amené Paul et moi à faire le choix de ne pas vivre au même endroit, et même, de vivre à plusieurs centaines de kilomètres l’un de l’autre. Lui dans une ville, seul, et moi dans une autre, avec les enfants. Pour bien vivre cette situation, il a fallu trouver des solutions d’organisation, de façon à ce que je puisse prendre du temps pour les enfants et pour moi, et que je ne me laisse par submerger par la logistique.

Le problème, c’est que l’organisation et moi… ça fait plutôt 12. Il a fallu que je trouve une façon de faire qui ne me paraisse pas trop contraignante mais qui soit efficace. Si ça te dit, je te livre là mes quelques astuces, celles qui ne feront sans doute pas de moi une reine de l’organisation, mais qui me permettent d’organiser mon temps de façon un peu plus efficace.

Encore un matin !

Mon réveil – cet ennemi – sonne une heure avant celui des enfants. Il me faut au moins ça pour émerger, m’habiller, manger, préparer mes affaires pour la journée, vider le lave-vaisselle, lancer un lave-linge et me brosser les dents. Objectif ? Pouvoir m’occuper uniquement des enfants à partir de leur réveil puisque toute ma préparation personnelle est faite.

C’est l’heure !

Quand le réveil des enfants sonne, leurs vêtements sont prêts au pied de leur lit. Je vais chercher le dernier dans sa chambre pour l’amener dans celle de ses sœurs. Tous s’habillent au même endroit et en même temps, je peux donc boutonner la chemise de l’une quand l’autre met son pantalon, avant de fermer la salopette du petit dernier, le tout sans faire d’aller-retour d’une pièce à l’autre.

Une règle ? Si tu descends, tu ne remontes pas. Les chambres sont à l’étage, les pièces de vie en bas, toute la préparation préalable des enfants est bouclée avant le début du petit déjeuner.

Fin du petit déjeuner et c’est parti ! Les cartables sont prêts depuis la veille et déjà installés dans la remorque du vélo, les enfants peuvent sauter dans leurs chaussures et partir.

Ou un soir, un midi

En rentrant à la maison, les enfants ont un temps pour décompresser de la journée : jeux libres, coloriages, lecture… pendant que je plie le linge lavé la veille (le repassage éventuel attendra le soir) et j’étends le linge lavé le matin. Le linge est donc géré tranquillement sur la journée au fur et à mesure de la semaine.

Pendant que les grandes montent leur linge plié et se mettent en pyjama, je fais réchauffer le dîner préparé le week-end. Je monte rapidement mettre le petit dernier en pyjama lui aussi, puis les enfants redescendent dîner. Le petit se brosse les dents et se couche pendant que les grandes mangent leur dessert. Puis elles montent faire de même : dents, histoire, dodo.

Une fois tout le monde couché, je prépare les cartables, signe les éventuels documents à signer, puis je me pose et ma soirée est pour moi. Si je suis motivée pour le repassage, c’est le moment où je m’en occupe.

Avant de me coucher, je remplis le lave-vaisselle, le lance si nécessaire, puis je profite d’une douche sans enfants pour m’interrompre et je me couche détendue.

organisation, planning hebdomadaire
Crédit photo : Jess Bailey Designs

Ça y est c’est le week-end !

Deux éléments principaux le week-end : la préparation anticipée des dîners de la semaine (mon livre de batch-cooking me sauve la mise !), et les courses, que ce soit sur le marché de façon hebdomadaire, ou en drive une fois par mois.

Les enfants rangent leur chambre le samedi matin, je range le salon, et on fait le ménage ensemble : moi à l’aspirateur, les enfants au plumeau à poussière.

Dit comme ça, ça peut paraître un peu militaire comme organisation. Je dois reconnaître qu’avant de m’y mettre, cela me paraissait une montagne. Maintenant que je suis en plein dedans, c’est plus une aide qu’une contrainte. En posant les tâches absolument nécessaires à anticiper et en m’astreignant à une récurrence, ça me permet d’avoir mes soirées vraiment pour moi, et du temps pour les enfants, assez impactés par cette situation.

Je n’ai pas parlé des appels à Paul, parce qu’ils ne sont pas forcément calés dans la semaine. La seule règle qui les régit, c’est qu’on ne l’appelle pas le soir, sans quoi je dois ensuite accompagner les enfants dans leur chagrin, et l’endormissement est très compliqué.

Il y a un autre point que je n’ai pas abordé : le recours aux baby-sitters. Honnêtement, pour le moment je n’en ai pas besoin en dehors de soirées prévues à l’extérieur. En cas de besoin, quelques amis me prennent un enfant de temps en temps, de façon à ce que je puisse souffler, mais je n’ai pas eu pour le moment à faire appel à un.e baby-sitter le soir pour me seconder.

Si on résume, voilà sous forme de liste et de moments :

Matin :

  • préparation avant les enfants
  • lessive
  • vider le lave-vaisselle
  • préparation des enfants

Soir :

  • réchauffer le dîner
  • plier le linge
  • étendre la lessive
  • remplir le lave-vaisselle
  • préparer les cartables
  • repassage en fonction de la quantité de linge et de ma motivation

Week-end :

  • courses
  • batch-cooking
  • rangement des chambres et du salon
  • ménage en famille

Et toi ? As-tu des astuces d’organisation à nous partager ? Tu te situes plutôt dans la frange créative ou rigoureuse quand on aborde le sujet de l’organisation ?

23 commentaires sur “Astuces d’organisation d’une inorganisée chronique

  1. Alors mon mari et moi sommes passés par là, sauf qu’il rentrait le weekend, plus facile forcément. Du coup, il avait mission courses le samedi matin et amenait ma fille pour que j’ai une matinée tranquille.
    J’avais instauré une soirée pique-nique le lundi soir : cuisiner le minimim, c’était donc morceaux de pommes, morceaux de fromage, etc tout ce qui se coupe en petits morceaux qu’on peut prendre à la main sans en mettre partout sur le canapé. Quitte à manger à 18h30 pour la coucher tôt. Pourquoi le lundi soir ? J’ai eu beau trouver des astuces d’organisation comme toi pour la semaine, le lundi, on était crevé toutes les 2. Le temps de la remise en route j’imagine.
    En tout cas, les repas preparés à l’avance et les restes transformés en gamelle au congélo m’ont aussi sauvé la mise 😉

    J'aime

    1. Sympa la soirée pique-nique !
      Le fait que mon mari ne puisse pas rentrer tous les week-ends joue beaucoup sur mon organisation. Les week-ends où il est là j’en fais forcément moins pour la maison, mais surtout je prends du temps pour moi, seule, sans enfants.

      J'aime

    1. Mes enfants ont 5, 4 et presque 2 ans. Les deux grandes vont au périscolaire le soir 4 jours par semaine en moyenne et le mercredi en journée complète, et le petit est en crèche, mais mon travail me permet d’être rentrée avec les enfants pour 17h30 au plus tard.

      Après, suite à plusieurs soirées difficiles pour tout le monde malgré une organisation bien rodée, nous avons pris la décision de faire appel à une baby-sitter 2 soirs par semaine, qui vient m’aider pour les dîners et le coucher. En passant par une agence la prise en charge par la CAF est intéressante, et cela nous permet à tous de relâcher la pression.

      J'aime

  2. Je me rends compte à travers ton témoignage que j’ai quasiment la même organisation que toi sans vraiment l’avoir anticipée. Je fonctionne pareille mis à part pour les repas, je n’ai pas essayé le batch-cooking et la préparation des menus est le point que je dois encore améliorer. Est que cela ne te prends pas trop de temps le week-end, est que les enfants participent en cuisine et ne sont pas trop demandeurs ? Je suis admirative et impressionnée de votre fonctionnement, cela ne doit pas être facile de gérer les 3 seule toutes la semaine. Mais tu as raison, l’organisation est une aide pour gérer le quotidien ou marathon de la semaine 🙂 Merci de partager tous cela avec nous.

    J'aime

    1. Le week-end j’en ai à peu près pour deux heures, et je ne cuisine pas les repas avec les enfants. Ils participent pour faire des gateaux pour les gouters éventuellement, mais c’est bien le tout, principalement parce que je n’ai pas la patience pour cuisiner avec eux. Avec des plus grands, je pense qu’on pourrait faire du batchcooking une activité familiale, mais pour le moment je ne m’y risque pas.

      J'aime

      1. Merci pour ta réponse, mes enfants ont à peu près le même âge que les tiens (5, 3 et bientôt 1 an) et je suis comme toi ils participent pour les gâteaux principalement, ce qui me freine un peu dans le batch cooking c’est de réussir à les occuper pendant ces 2 heures en cuisine sans être interrompue pour pouvoir être productive et aussi la conservation des aliments, est que cela tient toute la semaine ? Merci pour les références de ton livre, ça me donne envie de me pencher un peu plus sur le sujet.

        J'aime

        1. Pour la conservation je n’ai pas de souci. Je prévois les plats les plus fragiles en début de semaine, les autres se conservent bien au frigo, au pire reste la question de la congélation.
          Quant à occuper les enfants pendant la préparation du repas, généralement ils jouent gentiment à côté, quitte à ce que je sorte tous les puzzles de la maison. Les matins où je me rends compte que ça ne le fera vraiment pas, je prépare les repas pendant la sieste du petit et le temps calme des grandes.

          J'aime

  3. Bonjour. Toujours intéressant de voir comment font les autres… ca donne des idées.
    Questions:
    -quel est ton livre de batch-cooking, et ca te prend combien de temps le we?
    -ton conjoint ne revient pas le we?

    J'aime

    1. Voilà pour mon livre : https://cuisine.larousse.fr/livre/je-batch-cook-toute-lannee-9782035995575 ça me prend en gros 2h le week-end, en fonction des recettes, mais jamais plus de 2h30-3h au pire.
      Mon mari ne peut pas rentrer tous les week-ends, ce qui explique aussi l’organisation mise en place. Les week-ends où il est là, l’organisation ne change pas beaucoup mais nous en partageons la charge, et j’en profite pour prendre du temps pour moi pendant qu’il prend du temps avec les enfants.

      J'aime

    2. Pour des idées de livres de Batch-cooking, j’utilise « Je cuisine pour toute la semaine » de Carole Pessin (j’ai la version végétarienne car nous ne donnons presque jamais de viande aux enfants le soir), c’est très bien aussi!

      J'aime

      1. C’est vrai que l’inconvénient du mien, c’est qu’il y a pas mal de recettes avec de la viande. Après, j’avoue que j’ai surtout chercher un livre avec beaucoup de semaines différentes, de façon à tenir toute l’année avec, quitte à faire des concessions sur les menus.

        J'aime

    1. J’ai été obligée d’apprendre à m’organiser, mais ce n’est vraiment pas naturel, et parfois, devoir tenir mes horaires pour ne pas couler me fatigue terriblement.

      J'aime

  4. Tu es en effet super bien organisée. Je ne connais pas vos situations professionnelles mais je suis très étonnée que tu doives / acceptes de tout faire toute seule. Si mon mari devait partir dans une autre ville, il est pour moi évident d’avoir une femme de ménage qui en plus s’occupe du repassage, et que le papa revienne certains week-end.
    Bref, bravo pour ton organisation de championne, je ne tiendrais pas plus de deux semaines à ce rythme.

    J'aime

    1. Mon mari rentre certains week-ends, mais pas tous, ce qui explique pourquoi j’ai réfléchi mon organisation sur la semaine complète.
      Quant aux aides à domicile, c’est une situation temporaire, des questions auxquelles nous avons réfléchi à deux, et auxquelles nous nous laissons la possibilité d’apporter une réponse différente en fonction de l’évolution de la situation. Aujourd’hui, c’est plus utile pour moi d’avoir une baby-sitter quelques soirs par semaine plutôt qu’une femme de ménage.

      J'aime

  5. Je fais une organisation un peu similaire avec le batch cooking le dimanche pour le reste de la semaine, préparation des vêtements de la semaine de mon fils, faire des machines en fin de semaine (avec le télétravail c’est encore plus pratique à ce niveau là !). Ça marche assez bien dans l’ensemble. Ah oui j’essaie de composer mon planning repas toutes les deux à quatre semaines, c’est pas mal.

    J'aime

    1. Effectivement, on fonctionne de façon assez similaire. De mon côté je préfère gérer le linge au fur et à mesure de la semaine, sinon j’ai l’impression de ne faire que des lessives le week-end.

      J'aime

  6. Ahah ! Nous aussi, le matin, on a la règle « si tu descends, tu ne remontes pas », du coup on a chacun un petit kit de nettoyage de frimousse près de l’évier de la cuisine, qui permet d’en débarbouiller un pendant que le deuxième finit son lait au chocolat, ou de refaire un petit brossage de dents rapide avant d’enfiler les cartables.
    Par contre, chez nous, impossible de se lever avant les enfants : Numéro 1 et Numéro 3 ont un sommeil extrêmement léger sur le matin, et ils se réveillent immédiatement au moindre bruit dans la maison à partir de 6h….
    Quant à ton programme du week-end, je suis admirative : de notre côté, on arrive à gérer à peu près la préparation des repas de la semaine, et j’enchaîne les lessives, mais on n’est clairement pas au point côté ménage !
    Et encore, nous on est deux en permanence ! Bref, tu l’auras compris, tu es ma nouvelle héroïne !!

    J'aime

    1. C’est vrai que le sommeil bien lourd de mes enfants est un véritable atout pour mon réveil 😉
      Mais honnêtement, je ne suis pas une héroïne, à circonstances exceptionnelles, organisation exceptionnelle. Le jour où on sera de nouveau deux, je pense qu’on continuera le bath cooking, mais on le fera peut-être un soir de semaine, parce que ça prend quand même du temps le week-end. Et parfois tout ça me pèse, et je subis mon organisation plus qu’autre chose… bref, vivement la fin du célibat géographique !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s