A ces belles rencontres

à ces belles rencontres

Aujourd’hui, je souhaiterais rendre un hommage à deux belles amitiés que la vie m’a apporté. Je suis plutôt de nature réservée mais par deux fois j’ai eu la chance de croiser deux personnes pour qui j’ai eu un véritable « coup de foudre » amical. Alors prends ta tasse de thé, ton chat sur les genoux et laisse moi te conter ces rencontres.

Retour au lycée

Nous sommes quelques jours après ma rentrée en seconde dans un grand lycée. Je ne connais pas grand monde dans ma nouvelle classe mais je suis contente d’être sortie enfin de mon collège où je suis vraiment passée par une phase difficile. Dans cette nouvelle classe, j’ai directement repéré H. Elle a de longs cheveux bruns, des yeux noisettes rieurs et est entourée d’amis. J’ai directement l’intuition que nous pourrions bien nous entendre, mais je n’ai aucune idée de la façon de l’aborder alors que je suis une grande timide… Je cherche un moyen d’attirer son attention jusqu’à que je remarque qu’elle porte des boucles d’oreilles celtiques en forme de triskell. Ni une ni deux, je sors donc de ma boîte à bijoux un collier du même type que je m’empresse de porter les jours suivants. L’appât à mordu à l’hameçon, puisqu’elle a utilisé ce prétexte pour venir me parler.

J’ai découvert une jeune femme sensible et touchante, amatrice de littérature et de films, et aussi nulle au ping-pong que moi.

Dix ans plus tard, nous avons traversé beaucoup de choses ensemble. Des études difficiles, l’arrivée de nos enfants, des doutes et des rires. Elle est devenue ma sœur de cœur et a accepté d’être témoin de mon mariage, et j’ai eu la chance d’être à ses côtés pour le sien. Aujourd’hui, suite à mon déménagement à La Réunion, 10 000 km nous séparent mais elle a toujours une place à part dans ma vie. Je ne lui ai raconté le stratagème que j’avais utilisé pour provoquer notre amitié que très récemment. Elle a été franchement très surprise mais cela l’a fait beaucoup rire. Alors je profite de cette occasion pour te remercier H, d’avoir éclairé ma scolarité et de continuer à illuminer ma vie.

escalade, lever de soleil, amitié
Crédit photo : Sasin Tipchai

L’amitié est un voyage

Cette deuxième belle rencontre commence dans un aéroport. Mon amoureux, notre petit garçon tout juste sorti de l’œuf et moi, nous partons sur la petite île de Rodrigues, perle de l’océan indien, dont je te parlerais sûrement plus en détails un jour.

Pour te situer le décor de ces vacances, nous prenons un minuscule avion qui assure la liaison entre deux îles. Et là, dans un bus qui nous amène vers notre avion, je remarque un couple trop mignon, sous le charme duquel je tombe. C. a des cheveux foncés, le teint halé et un sourire jusqu’aux oreilles. J. est plus discret, barbu et enlace tendrement son amoureuse. Ils semblent si heureux que j’ai envie de partager un peu de ce bonheur. Mais même si je suis un peu moins timide maintenant, comment approcher des inconnus dans un avion ?

Heureusement, le destin m’a donné un beau coup de pouce. Dans l’avion, pour passer le temps, nous avons droit à un écran collectif sur lequel des anciennes « vidéo gag » sont diffusées. Nous sommes à ce moment-là, C. et moi, les deux folles de l’avion à éclater de rire devant cet humour potache, au grand dam de nos compagnons.

La vie a vraiment bien fait les choses car nous finissons dans la même guest house et c’est l’occasion de découvrir deux personnes adorables avec qui nous passerons des moment inoubliables. Il s’avère qu’ils habitent aussi à La Réunion, ce qui nous permet de cultiver cette amitié de retour de vacances.

Après deux ans passés à leurs côtés, je les considère comme ma famille réunionnaise. Ils ont participé aux première années de mon fils, toujours avec beaucoup de bienveillance et de rires. Par la suite, C. m’a raconté nous avoir aussi repéré dans l’avion et donc j’aime bien penser que c’est un « coup de foudre amical » qui nous a été offert lors de ce voyage.

Cette amitié va cependant prendre un nouveau tournant avec leur déménagement sous peu vers d’autres eaux turquoises. Alors merci C. et J. pour cette rencontre lumineuse, pour votre écoute et ta joie de vivre. Je vous souhaite de poursuivre votre voyage avec cette même énergie, et si possible de continuer à en faire partie.

Le point commun entre ces deux histoires ?

Je suis de plus en plus persuadée que lors de certaines rencontres, on reconnait instinctivement les personnes qui seront importantes dans notre vie. Alors j’apprends à écouter cet instinct et j’espère que la vie continuera à m’offrir de belles rencontres.

Et toi ? Tu as déjà eu un « coup de foudre amical » ? Raconte-moi !

6 commentaires sur “A ces belles rencontres

  1. Ce sont de très jolies histoires ! Moi aussi je crois au coup de foudre amical, et je l’ai vécu au moins une fois. J’ai vu la personne et d’un coup d’oeil j’ai su qu’on allait devenir amies !

    J'aime

  2. C’est très beau, ton instinct marche bien ! Je crois que la seule fois où j’ai flashé sur une amie ça a bien marché mais ça n’a pas trop durer. Par contre pour une de mes plus anciennes amies, on est devenues amies presque par hasard. Je ne le cherchais pas du tout étant convaincue qu’elle était trop superficielle ! 20 ans plus tard, elle a eu le temps de me prouver le contraire 😉

    J'aime

  3. Oui ! Premier coup de foudre il y a 30 ans !je rentre en maternelle et une petite fille pleuré toutes les larmes de son corps dans les jambes de sa mère… Je vais la chercher, lui prends la main et l’amène à la table où je dessinais. Ce rituel s’est répété plusieurs mois (elle me dit plusieurs années, même ^^’). C’est toujours ma meilleure amie, nous avons eu nos enfants en même temps, avons été nos témoins respectifs, aujourd’hui elle est maîtresse d’école… Et ma fille a sauvé la rentrée d’une de ses camarades de classe de la même façon !

    Il y a aussi eu I, au lycée, qui était très froide avec moi malgré nos amis en commun. Je lui ai dit un jour que j’arriverai à être son amie, qu’elle ne me connaissait pas mais qu’elle y viendrait. On a gardé de très bons liens ! Et puis, il y a ma Moumou, un coup de foudre dans le monde du travail… En vrai chaque année de ma vie ma apporté un coup de foudre amical ou amoureux, qui s’est prolongé plus ou moins longtemps mais qui a toujours été passionné et passionnant !

    J'aime

  4. Je crois totalement aux coups de foudre amicaux !!!
    Le premier TD à la fac, une fille m a abordée alors que je ne connaissais personne ! Elle est devenue ma jumelle de cœur, a été ma témoin de mariage et même si elle est hyper loin maintenant dès qu elle rentre en France et qu on se voit c est comme si on s’était quitté la veille !
    Mon second coup de foudre s’est d’abord fait sur un forum de manga où j’ai échangé avec une fille sur une fiction de twilight. Quand je suis montée sur paris pour un stage, on s’est rencontré, elle m’a présenté mon mari, on se voit régulièrement (hors covid hein) et on s’adore toujours autant !

    J'aime

  5. J’adore ce genre de récits. J’ai eu un coup de foudre amical au début de mes,études supérieures avec une fille de ma classe et 18 ans après on est toujours en contact malgré nos 500 km qui nous,sépare et lorsqu’on se voit c’est comme si on c’était quitté hier.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s