Tester des produits, et pourquoi pas ?

Tester des produits, et pourquoi pas ?

Tu as sans doute déjà vu, en faisant tes courses, des produits labellisés “élu meilleur produit de l’année”. Je me suis souvent demandé comment fonctionnaient ces élections du meilleur produit, jusqu’à ce qu’une amie m’invite à faire partie d’un panel de testeurs. Depuis, je participe chaque année au jury du Meilleur Produit Bio.

En amont

Chaque année, les marques inscrivent leurs produits à tester. Ces produits doivent obligatoirement être labellisés. Il y en a de toutes sortes : alimentaire, entretien, hygiène, beauté… Cette inscription des produits est une inscription payante. 

Vient ensuite le recrutement des testeurs : vers le mois d’avril, un questionnaire est envoyé à ceux qui ont déjà été testeurs, ou disponible sur le site de Meilleur Produit Bio pour ceux qui voudraient le devenir. On demande la composition de la famille, le lieu d’habitation, la fréquence de consommation de produits bio, pourquoi on a fait le choix du bio… Une grande liste de questions pour s’assurer que chaque membre du jury pourra tester les produits en connaissance de cause. Il y a aussi des questions sur les habitudes de consommation, de façon à pouvoir proposer des produits à tester qui y répondent. Cela permet aux testeurs d’avoir un point de comparaison habituel (les produits bio qu’ils consomment généralement) et d’être les plus objectifs possible dans leurs évaluations.

Une fois ce questionnaire envoyé, on patiente… et on reçoit une réponse vers le mois de juin qui nous dit si on fait partie ou non des heureux élus. Si c’est le cas, vient le moment du choix des produits à tester. 

Parmi une longue liste de produits secs, on doit en présélectionner 20, puis les trier par ordre de préférence. En général, Paul et moi choisissons des produits que nous sommes sûrs d’aimer, et des produits qui nous étonnent et qu’on n’aurait sans doute jamais testés autrement.  Nous avons donc testé comme ça une tartinade kiwi-poire-thé matcha d’une couleur verte un peu douteuse et pourtant fort bonne, un panda en chocolat (gros succès auprès des enfants et de Paul), ou encore du gel WC enzymatique. On passe ensuite au choix des produits frais, et là, le principe est le même : on en choisit 10 et on les trie par ordre de préférence.

Un mois plus tard, on reçoit la liste définitive des produits que l’on recevra à la maison pour les tester. Pour te donner un ordre d’idée de la quantité de produits à tester, cette année nous testerons 9 produits secs et un 1 produit frais. 

Et c’est parti !

En septembre, le colis tant attendu arrive enfin ! Nous avons dès lors 1 mois et demi pour tester les produits et répondre méthodiquement au questionnaire d’évaluation. Pour ceux qui n’y répondraient pas à temps, la sanction est simple : ils ne seront pas sélectionnés l’année suivante pour participer au jury. 

test alimentaire, dégustation, apéritif, crudités
Crédit photo : Taryn Elliott

Dans ce questionnaire, tous les aspects du produit sont évalués : le packaging (praticité, design, points à améliorer), le goût, l’odeur, la texture, l’efficacité, les aspects appréciés, ceux qu’on aime moins, et chacun de ces points est à noter et à commenter. Je dois reconnaître que c’est la partie la plus fastidieuse et longue du processus, mais c’est assez drôle à faire. Tout le monde donne son avis en famille, chacun doit s’exprimer, et parfois certains produits testés se retrouvent dans nos menus des semaines qui suivent ou sur une liste de courses parce qu’on les a bien appréciés. 

En aval

Une fois toutes les évaluations reçues, les notes sont mises en commun et pondérées, et chaque produit reçoit une note. Les produits qui obtiennent 16/20 ou plus peuvent être lauréats, à condition qu’un autre produit strictement identique ne le soit pas lui aussi. Par exemple, deux tablettes de chocolat noir strictement identiques ne peuvent pas être lauréates la même année, c’est celle qui obtient la meilleur note qui est lauréate. 

Par la suite, les marques sont invitées à la remise des prix, chaque produit lauréat peut utiliser gratuitement le logo Meilleur Produit Bio pour la durée de l’année civile, et en avril on recommence avec de nouveaux produits. 

Les jurés ne sont pas invités à la remise des prix, mais chaque année avec Paul nous regardons si certains des produits que nous avons testés ont obtenu la distinction Meilleur Produit Bio. Certaines années c’est le cas, d’autres non, et parfois on s’aperçoit que des produits que nous n’avons pas apprécié du tout ont été tellement appréciés par d’autres qu’ils ont obtenu une note suffisante pour être lauréats. La seule chose qui me chagrine un peu dans tout ça, c’est qu’on ne connaît pas la note finale de tous les produits qu’on a testé, on sait juste lesquels ont été distingués. Par curiosité, ça me ferait rire de connaître les notes finales, histoire de nous positionner par rapport aux autres testeurs. 

Et toi ? Tu savais comment fonctionnaient ces labels ? Tu as déjà fait partie d’un jury ou d’un panel de consommateurs ? 

4 commentaires sur “Tester des produits, et pourquoi pas ?

  1. Ma belle soeur travaille pour une entreprise qui fait tester des produits. 😉
    La différence, c’est que ses testeurs à elle viennent jusque dans un local prévu pour les tests et que les produits leur sont présenté après avoir été préparés par les soins de l’équipe et donc dans des conditions strictement identiques pour que le test soit le plus objectif possible.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s