Ce que 2020 nous a apporté de bénéfique

Ce que 2020 nous a apporté de bénéfique

On est toutes d’accord, 2020 restera dans les mémoires. Et pas spécialement pour des choses optimistes. Alors on a fait le point, entre chroniqueuses… Et on s’est dit que, si, en fait pour beaucoup d’entre nous, il s’est passé de bonnes / belles choses en 2020 ! Alors en cette fin d’année (début quand tu nous liras), on s’est dit qu’on allait voir la coupe de champagne à moitié pleine, et faire un petit bilan de ce que cette étrange année nous avait apporté.

Crédit photo : illustration Chaperon Rouge pour Bribes de vies

Déjà, nous avons vu deux sites auxquels nous tenions beaucoup, sur lesquels nous écrivions toutes plus ou moins assidument, fermer leurs portes. Adieu Dans Ma Tribu et Sous Notre Toit… Mais nous sommes pleines de ressources et bonjour Bribes de Vies ! Alors ok, cette aventure n’est pas de tout repos. Mais ça en valait la peine, et tu l’as senti je pense, nous sommes toutes ravies de faire partie de cette aventure trépidante ! Maintenant, pour chacune d’entre nous, 2020 ça a été :

Une révolution au travail

Chaperon Rouge : Avec le confinement, les puzzles sont revenus à la mode. Ma boîte a donc croulé sous les commandes, ce qui permet un fort rajeunissement de notre clientèle et une ouverture à des œuvres d’art plus contemporaines. Pour ma part, mon chef s’est trouvé contraint de me mettre en télétravail à 100% et bon sang que j’aime ça ! En mère indigne, je ne récupère pas mes enfants plus tôt le soir (de toute façon, ils s’éclatent à la garderie) mais je profite de l’heure que je passais dans les transports pour bricoler. Retrouver du temps pour les activités manuelles, c’est la garantie de me voir apaisée et en forme ! J’espère qu’en 2021 je pourrai maintenir quelques jours de télétravail afin de continuer à profiter des bienfaits de ce temps pour mes dix doigts !

Aliénor : En 2020, j’ai quitté un travail oppressant, je suis partie en vacances en famille, j’ai découvert le télétravail et j’ai décidé de me lancer dans une nouvelle aventure, à savoir : monter mon entreprise pour 2021!

Shiri : En 2020, j’ai décroché un CDI à la suite d’un CDD dans une société où le bien-être des salariés est important. Après toutes ces années dans le monde du travail, je ne savais pas que les gens pouvaient être aussi bienveillants les uns envers les autres. Pour moi, le monde professionnel se résumait jusqu’à présent à une suite d’expériences douloureuses. Il n’y a pas une seule semaine où je ne pense à la chance que j’ai d’avoir été embauchée mais surtout d’avoir trouvé un lieu épanouissant où la confiance règne. 2020, malgré ses aléas, a été une belle année pour ma part.

Un looping à domicile

Yume : 2020 aura été pour moi l’année de la renaissance. Dans le tumulte d’un divorce, mes bonnes résolutions de début d’année consistaient essentiellement à prendre du temps pour moi, et pour bébé Loutre. Mais la vie est une farceuse et notre petit duo n’aura pas fait long feu face au renouveau de la vie. 2020 demeurera ainsi éternellement l’année où, au milieu d’un champ de ruines, j’ai rencontré l’Amour par deux fois. L’Amour intense d’un homme qui ne m’aura pas lâché la main malgré les épreuves que nous avons vécues trop vite ; et l’Amour d’une étoile filante, qui m’aura fait vivre les minutes les plus intenses de ma maternité. 2020, au-delà des tempêtes, demeurera l’année de la renaissance de l’Amour. Et ne dit-on pas qu’après la tempête, reviendra le soleil ?

Maman Bulle : Je suis devenue une seconde fois maman en 2020. Cette grossesse a été ma bulle d’oxygène dans ce monde anxiogène dans lequel on vit depuis mars. Et autant ce petit Numerobis était plus que prévu et attendu… Autant il nous est arrivé une folle aventure : on a vendu notre maison et acheté une nouvelle maison, encore plus grande, avec piscine creusée et balnéo dans la salle de bain. Un projet fou qu’on imaginait réaliser dans deux/trois ans pour accueillir un troisième enfant… Finalement, le coup de coeur est arrivé cet été, entre deux confinements ! J’attends maintenant de voir ce que 2021 nous réserve, j’ai pris la décision de prendre un congé parental à temps plein jusqu’au mois d’avril pour voir grandir mes enfants (et avec un tel déménagement, ce n’est pas du luxe !!!)

Madame Parenthèses : Quand je regarde en arrière, cette année fut décidément une bonne année ! Notre couple a franchi plusieurs étapes car après avoir emménagé dans (et aménagé !) notre appartement, nous avons décidé ensemble de nous lancer dans l’aventure de la parentalité (ce qui n’était pas gagné dans ma tête !) Nous avons vécu de beaux moments, entre les annonces, les rendez-vous médicaux, et la découverte petit à petit de ce qui devrait être notre nouveau rôle bientôt. Je retiendrai surtout cette impression d’être dans une bulle, notre bulle d’amour à tous les deux.

Madame Vélo : 2020 m’a apporté la plus grosse surprise de ma vie : des jumeaux ! De la découverte de ma grossesse, à la naissance, en passant par l’annonce de la gemellité, cette année a été rythmée par ces 2 bébés arrivés ensemble. Et pour le coup, j’ai apprécié le confinement : j’ai pu vivre à mon rythme et me reposer autant que nécessaire. J’ai aimé voir mes enfants jouer ensemble, s’entendre comme larrons en foire. J’ai aimé cuisiner plein de nouvelles choses, entendre le silence dans les rues, pouvoir marcher sans les dangers de la circulation automobile, et voir la nature reprendre ses droits. En 2020, nous avons aussi trouvé une maison à acheter. Les recherches ayant commencé en janvier et la signature du compromis ayant eu lieu en octobre, nous avons mis plus de 9 mois pour la trouver. Les recherches ont rythmé une bonne partie de cette année. Enfin, en 2020, j’ai réussi à voir des amis qui habitent loin de chez nous, malgré le contexte particulier.

Des liens renforcés

Chacha d’avril : En 2020, notre famille s’est agrandie avec la naissance d’Hirondelle. Nous l’avions attendue si longtemps et nous sommes enfin au complet, tous les quatre. Le confinement a également permis à mon couple de se renforcer, plus aucun doute : en plus d’être mon mari, l’Homme est aussi mon meilleur ami. 2020, c’est aussi l’année où des proches ont vécu de terribles épreuves, certaines sont maintenant surmontées et toutes ont été l’occasion de renforcer nos liens. Au final, malgré le confinement, 2020 a été pour moi l’année du rapprochement.

Melinda : En 2020, il s’est passé un truc tout simple, mais qui me rend heureuse : nos enfants ont grandi. Nous avons attaqué l’année avec deux petits de 10 mois et 2 ans et demi, et comment dire… Le terme « sportif » était approprié. Nos week-ends en particulier étaient exténuants. Et puis… Il y a eu des vacances de la Toussaint super chouettes avec eux. Quelques grasses mat. Des enfants qui jouent ensemble. De plus, nous avons adopté un rythme plus calme du fait du confinement et l’ensemble nous fait beaucoup de bien !

Lys : L’absence de mes amis cette année m’a permis de me rendre compte à quel point leurs amitiés me sont chères. Nous avons savouré chaque instant où l’on a pu se voir avec eux ou nos familles. Nous avons pu voir leur soutien et leurs aides pour les travaux. C’est dans ces moments pas toujours faciles que l’on voit réellement les liens qui sont forts. En 2020, nous avons également agrandi la famille et c’est un bonheur de voir notre grand être aussi attaché à son petit frère.

Madame Violine : Pendant ces vacances d’été, j’ai vraiment lâché prise et profité de chaque instant comme jamais je ne l’avais fait (ou comme jamais je ne m’étais permis de le faire…) Bien que nos plans ont été bouleversés, au-lieu de partir à New-York, nous nous sommes retrouvés en Vendée avec des amis merveilleux. Ce fut une semaine formidable faite de fous rires et de plans foireux mais c’était tellement drôle !!! Côté pro, j’ai saisi l’opportunité de faire fonction de principale adjointe dans un collège, je m’éclate dans cette nouvelle position et j’espère bien décrocher cette fois le concours qui me légitimera dans cette fonction ! 

Maman Ours : En 2020, j’ai osé prendre une décision qui n’était pas sur le plan de route : m’arrêter de travailler bien plus longtemps que prévu pour m’occuper moi-même de mon Petit Ours. Ce n’était pas évident de sortir de la voie pré-tracée mais c’était la meilleure décision de l’année ! En 2020, j’ai donc eu la chance de voir mon bébé grandir et devenir un bambin.

Un peu de Philosophie

Etoile : 2020 m’a fait prendre conscience que ma vie pouvait être différente et bien plus heureuse ! Et même si je vais avoir des moments difficiles, je suis convaincue que le jeu en vaut la chandelle 🙂

Rosalia : En 2020, j’ai pu profiter du confinement pour voir grandir mes enfants et ne plus avoir cette impression de regarder ma vie se dérouler à côté de moi. J’ai pris le temps : de m’écouter, de me poser, d’arrêter d’être speed constamment. Côté pro, des nouvelles opportunités vont m’être proposées, à moi de voir si je souhaite les saisir ! J’ai accentué ma pratique du yoga, j’ai osé dire les choses qui font du bien et prendre soin de moi !

Lola : En 2020, grâce au télétravail, j’ai plus profité de mon mari et mes lapins, j’ai eu plus de temps pour réfléchir à ma vie, là où je souhaite aller et surtout, j’ai vraiment réduit mon bilan carbone ! Pour moi, c’est une année très positive au final 🙂

Et pour 2021 ?

Il s’est passé plein d’autres choses dans nos vies de chroniqueuses. Des très belles qui vont attendre un peu pour vous être annoncées, des moins chouettes qui doivent prendre le temps d’être digérées… Mais on peut garder en tête cette phrase pleine de philosophie d’Elaura : cette année, grâce aux masques, au gel hydroalcoolique, à la distanciation sociale, à l’arrêt du serrage de main et de la bise, nous avons échappé à la traditionnelle gastro !

Alors bonne année 2021, douce, apaisée, drôle, pétillante, reposante, dynamique, pleine de rires, de découvertes, de bons moments, et de renouveaux !

2 commentaires sur “Ce que 2020 nous a apporté de bénéfique

  1. Mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année à toutes les chroniqueuses ^^. Heureusement que 2020 a été positif pour certaines personnes, surtout celles qui ont eu des bébés malgré des conditions pas forcément top moumoute pour accoucher. Pour ma part, même si 2020 a été une année mi-figue mi-raisin pour moi, je l’ai trouvé mieux que mon année 2019 qui avait été assez cauchemardesque notamment sur le plan de la santé. C’est vrai que le bon côté de 2020 c’est qu’il y a eu moins de maladies qui reviennent chaque année, même si pour ma part je n’ai pas échappé à la sacro sainte gastro avec en bonus le test PCR!. Bonne année 2021 et longue vie à ce blog qui est top

    J'aime

  2. Merci à vous toutes pour votre implication qui nous permet de rire, pleurer, réfléchir ou nous évader chaque jour… Je ne rate jamais le rendez-vous.
    De mon côté j’aime à rappeler aux personnes qui maudissent 2020 qu’il y a eu aussi des belles choses, comme la naissance de mon fils, qui est une merveille, tout le monde en convient !
    Néanmoins comme chez Missnounours la gastro a trouvé son chemin jusqu’à notre maison et mon mari et ma fille ont eu droit eux aussi pour l’occasion, au test PCR 🤭
    Belle nouvelle année à toutes ❤️

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s